À vos bateaux!

Pour contrer la canicule estivale ou pour assouvir vos besoins de nature sauvage, rien de tel que de sauter dans un kayak ou un canot pour arpenter les nombreux cours d’eau qui sillonnent le Québec. Que vous soyez un pagayeur néophyte ou expérimenté, La Cordée vous suggère quatre destinations nautiques à découvrir ou à redécouvrir cet été.

Poisson blanc Comme un poisson dans l’eau

Fréquenté depuis fort longtemps par les amoureux de nautisme et de grands espaces, le réservoir du Poisson Blanc est un lieu de prédilection pour pratiquer le kayak-camping. D’une superficie de 82 km2, ce grand lac est entouré de baies et de plages sablonneuses qui offrent de nombreux emplacements de mise à l’eau. Parsemé de plus de 80 îles vierges, le lac, devenu parc régional depuis 2009, est composé de longs corridors d’eau limpide qui permettent de pagayer aussi longtemps que désiré. Pendant la journée, celui qui le désire peut aussi taquiner le poisson ou se prélasser sur les nombreux caps rocheux. Le soir venu, il suffit de se diriger vers son île, préalablement réservée, d’y planter sa tente et de profiter de la nature à l’état pur*.

*Pour les habitués, notez que, pour préserver cette richesse naturelle, le camping sur les îles est dorénavant encadré.

Parc régional du Poisson Blanc

Notre-Dame-du-Laus – Hautes-Laurentides

 

BicPagayez entre vents et marées

C’est un pic? C’est un cap? Oui, mais c’est d’abord un parc dessiné par la mer. Là où les collines arrondies avancent dans les eaux du Saint-Laurent se trouve le renommé parc du Bic, un site idéal pour s’initier aux joies du kayak de mer. Pagayez dans les anses et les baies et profitez de la douceur des effluves et des vents marins pour découvrir la faune riche et diversifiée qui a élu domicile de cet estuaire. Sur l’eau, si la chance vous sourit, vous pourrez observer les phoques gris et les phoques communs qui viennent jeter un coup d’œil sur les embarcations qui empruntent leur territoire. Peut-être pourrez-vous les approcher au point de les entendre respirer ou de les voir en entier se prélasser au soleil près de la rive. À ne pas manquer : les couchers de soleil de la Baie des Ha!Ha!; un classique dont il semble impossible de se lasser.

Parc national du Bic

Bas-Saint-Laurent

 

taureauUn coin de paradis

Bien que fréquenté par les bateaux à moteur dans la région de Saint-Michel-des-Saints, l’immense réservoir de 95 km2 du lac Taureau devient, après avoir pagayé un moment, un terrain de jeu magnifiquement sauvage pour les kayakistes. Regroupant pas moins de 45 îles, la plupart inhabitées, le lac Taureau est composé de nombreuses baies sauvages et paisibles qui vous permettent de vous échouer sur ses rives pour relaxer ou pour grignoter. Le réservoir est entouré de plus de 30 km de plages sablonneuses; idéales pour lézarder quelques instants après avoir pagayé sous un soleil de plomb. Pour prolonger votre sortie sur l’eau, les baies du Milieu, des Embranchements et du Poste offrent la possibilité de dormir dans le cadre enchanteur d’un camping rustique bordé par des rives sablonneuses.

Parc régional du Lac Taureau

Matawinie

 

FrontenacPure nature

En périphérie du Grand lac Saint-François se trouve un parc nature tout indiqué pour les marins d’eau douce : le parc national de Frontenac. Havre de paix regroupant plus de 30 espèces de mammifères et près de 200 espèces d’oiseaux, ce parc abrite également un marais structuré et une tourbière où vous attendent plantes carnivores et orchidées. Entouré de collines verdoyantes, le parc offre les conditions idéales pour les fervents de la pagaie qui souhaitent naviguer sur une route d’eau balisée. En kayak ou en canot, glissez sur les eaux calmes, parfois même miroirs, de cet immense lac et découvrez les trois circuits nautiques truffés de lacs, d’îles et de baies. Au crépuscule, accostez votre embarcation dans l’un des sept sites dédiés aux mordus de kayak-camping. Tranquillité et intimité assurées!

Parc national de Frontenac

Cantons-de L’Est-Chaudière-Appalaches

À vos bateaux!
1 vote
Partager ce billet de blogue