25 juillet, 2017
7 avril, 2017

Par Ariane Adam-Poupart

Il y a un an presque jour pour jour, je ne courais plus. J’étais catastrophée à l’idée de voir la nouvelle saison de course commencée. J’allais presque tous les jours vérifier les conditions du Petit Train du Nord pour voir s’il me restait au moins une, deux ou trois sorties de ski de fond.

Il faut dire que je venais d’être informée par un médecin sportif que les résultats de mon IRM avaient révélé une inflammation encore très prononcée de ma bandelette iliotibiale droite. Pas fameux comme diagnostic, surtout que je traînais cette blessure depuis plus de six mois. Moi, qui croyais avoir mis tout en branle pour améliorer ma condition, jusqu’à recevoir une injection de cortisone et à arrêter complètement de courir pendant plusieurs mois consécutifs, je réalisais que mes efforts n’avaient pas porté fruit.

22 mars, 2017

Par Louis-Philippe Gagné

Mars 2017. On est vendredi et c’est la fin de la relâche scolaire. On a passé une superbe semaine de congé avec les enfants, mais, pour moi, les vacances commencent pour vrai lorsqu’ils retournent à l’école. Ariane est à l’extérieur pour le boulot, mais elle reviendra demain. On ira jouer dehors pendant trois jours! Une courte pause du quotidien, en amoureux!

16 décembre, 2016

La mise en forme fait partie de l’ADN de Louis-Philippe. Maintenant que la saison de la course sur sentier est terminée, ce grand sportif se tourne, entre autres, vers le ski de fond pour maintenir la forme. Pour garder la motivation tout au long de l’hiver, il s’est inscrit à divers événements sportifs hivernaux. Il les partage avec vous pour que vous puissiez vous inspirer…

Par Louis-Philippe Gagné

2 décembre, 2016

Je me suis levée un matin d’octobre avec l’envie de clore mon année de course avec un marathon sur sentier. Cette année a été assez calme sur le plan de la course : j’ai arrêté de courir pendant plusieurs mois à cause d’une blessure, je me suis découvert de nouvelles passions sportives et j’ai repris l’entraînement graduellement, en augmentant mon kilométrage hebdomadaire le plus sagement possible.

Depuis septembre, j’ai participé à des événements de course de 13 km et de 20 km. Puis, un matin d’octobre, je me suis dit qu’il était temps que je vive une expérience de course plus longue pour poursuivre ma progression physique et mentale vers les ultramarathons. Bien que ma tête rêvait de courir un 50 miles (environ 80 km), je devais me rendre à l’évidence : un marathon était suffisant pour tester mes nouvelles jambes!

2 septembre, 2016

Je suis assis, caché à l’ombre, alors que tous les coureurs sont fébriles et qu’ils discutent avec parents et amis. Je suis en mode économie d’énergie. Un peu le contraire de tout ce qui se passe autour. Ma copine, Ariane, est assise à côté de moi, souriante. Mes enfants courent partout et me demandent à chacun de leur passage s’ils peuvent avoir une crème glacée. Il fait chaud. Je me déplie tranquillement et retrouve David, mon équipier, qui complète notre équipe. Nous sommes prêts. Le départ du 120 km de la Petite trotte à Joan sera donné dans moins de dix minutes.

22 juillet, 2016

Par Ariane Adam-Poupart,
ambassadrice de course sur sentier

Ca y est, c’est l’été et vous êtes prêt à relever un nouveau défi sportif? Vous commencez à regarder les événements organisés et vous sentez que les courses sur sentier vous font de l’œil, n’est-ce pas? Eh bien, dans ce billet, j’ai eu envie de vous faire connaître trois superbes événements de course qui se tiendront dans différentes régions du Québec en septembre et en octobre prochain.

21 juillet, 2016

Par Michel White, cardiologue

En ce moment, nous sommes dans une belle période pour la course à pied. Si vous planifiez participer à des courses populaires sur route ou sur sentier cet automne, vous avez sûrement déjà votre programme d’entraînement. Or, si vous vous questionnez sur la façon d’optimiser vos entraînements, voici quelques grands principes qui devraient vous aider à vous préparer.

4 mars, 2016

Par Louis-Philippe Gagné,
ambassadeur de course sur sentier

La fin d’une saison de course en forêt me rend à la fois nostalgique et heureux. Ma saison se termine habituellement à l’automne. Je suis toujours content de mes réalisations, des aventures que j’ai vécues et des amis que j’ai croisés pendant les courses. Mais ça me rend nostalgique quand tout cela se termine. En même temps, comme je suis fatigué d’avoir parcouru tant de kilomètres, je trouve qu’il est bon de me reposer et de ne plus avoir d’objectifs à atteindre avant plusieurs mois.