Récits

18 mai, 2018

Par Walter Beauchamp, alias Sensei

Ce matin, mon urine est jaune foncé… Ce n’est pas bon. Gazelle et moi avons marché environ 15 miles avec nos réservoirs d’eau remplis à ras bord. Ce n’était manifestement pas assez. Nous sommes à l’heure actuelle à 2 miles d’une source et il me reste moins de 300 ml d’eau. Encore là, ce n’est pas bon, surtout qu’il fait très chaud ce matin. Gazelle ne se sent pas très bien. Des nausées la torturent et l’empêchent presque de marcher. Est-ce la faute à l’eau? Au fromage que nous avons mangé? Ce qui est certain, c’est que ça a été l’enfer pour elle de se rendre à Paradise Cafe. Une marche forcée interminable, un cauchemar.

9 mai, 2018

Ça faisait un bout de temps que Lydiane y pensait, à l’Islande. On ne se fera pas de cachettes, le petit pays insulaire en plein cœur de l’Atlantique Nord est plutôt à la mode ces temps-ci. C’est donc devenu un incontournable pour notre aventurière. L’augmentation du nombre de vols vers cette île volcanique et le coût relativement bas des billets d’avion sont manifestement des raisons de cette popularité. Afin d’explorer pour une première fois cette île aux paysages et aux merveilles naturelles inoubliables, Lydiane s’est acheté un aller-retour au milieu du mois d’avril dernier. Voici les meilleurs moments et les meilleurs endroits qu’elle a découverts pendant son voyage.

4 mai, 2018

À l’heure où vous lisez ce texte, Danielle marche toujours. Derrière elle se trouvent les quelque 750 kilomètres de sentiers de l’Appalachian Trail parcourus jusqu’à maintenant. L’équipe derrière ce blogue est plus qu’impressionnée par la détermination de notre collègue. Comme nous lui avons laissé un cellulaire pour qu’elle puisse  communiquer avec nous en direct de la trail, nous avons la chance d’échanger régulièrement sur l’incroyable aventure dans laquelle Danielle s’est lancée. Voici les éléments marquants des quelque 40 premiers jours de son aventure.

13 avril, 2018

Autour de 2010, j’ai eu la piqûre du cyclotourisme. Je me disais à cette époque que j’aimerais parcourir le Canada à vélo, mais je pensais manquer d’expérience; une expérience nécessaire afin de garantir le succès d’un tel voyage. Comme le dit ma sage mère : « Life is an experience ». Depuis, chaque voyage que je fais est aussi un voyage intérieur et je n’ai cessé d’élever la hauteur de mes objectifs, d’y ajouter des buts si lointains qu’il me fallait quelques années pour les atteindre.

Dans deux ans, je serai sur la route d’Ushuaïa, une odyssée d’environ 20 000 kilomètres qui s’étalera sur un an et demi. Ce voyage sera l’accumulation de près de 10 ans d’aventures cyclotouristes et de thru-hiking. J’ai déjà hâte!

Alors, pourquoi marcher la Pacific Crest Trail? Ou plutôt, pourquoi pas? C’est une idée qui a émergé l’année dernière, bien loin du Northern Terminus de l’Appalachian Trail, à environ 1600 kilomètres du mont Katahdin, en Pennsylvanie plus exactement.

Par Walter Beauchamp alias Sensei

2 avril, 2018

Le grand jour est arrivé! Danielle est partie affronter les quelque 3500 kilomètres de l’Appalachian Trail. Suivez-la ici à travers quelques interventions sur Facebook, mais suivez-la aussi sur cette carte qui indique le chemin parcouru à ce jour. Au départ de Dawsonville, près d’Atlanta, en Géorgie, le 28 mars dernier, Danielle prévoit se rendre au bout de la trail, au sommet du mont Katahdin, au début du mois d’octobre prochain!

9 mars, 2018

Par Danielle Vibien

Seule, engagée, déterminée

Le sentier me fascinera et me façonnera pendant six mois

Dans ma vie, j’ai besoin d’inspiration.

Devant 65 personnes, le 27 février dernier, j’ai tenu à livrer mon message d’autonomie en longue rando, en personne, dans un petit auditorium à l’éclairage tamisé de l’est de la ville de Montréal, à Pointe-Aux-Trembles. Merci à ceux qui étaient présents et qui ont choisi de se déplacer malgré la distance. C’était ma première conférence à vie. La dernière fois que j’ai parlé en public, c’était au spectacle de fin d’année en secondaire 5. J’avais 17 ans. Le soir du 27 février 2018, je n’avais pas le trac. Je me suis sentie à ma place. Ce que je souhaitais, c’était de transmettre ma passion, donner le goût, de démarrer mon aventure.

19 janvier, 2018

Par Maxime Durand

C’est l’histoire d’une ascension hivernale du mont Washington en quatuor, en empruntant la célèbre voie Central Gully.

Afin de profiter d’une journée complète, nous avons conduit le vendredi soir les quatre heures qui nous amèneraient jusqu’à la chaîne présidentielle, au New Hampshire. Nous avons dormi au pied de la montagne cette fois-ci, vu l’heure tardive. En comparaison avec nos expériences précédentes au départ le samedi, nous avions plutôt campé dans les refuges à Hermit Lake, plus haut dans la montagne.

12 janvier, 2018

Être femme et parcourir en solo l’Appalachian Trail : qu’est-ce que ça prend comme équipement? Réponse réfléchie et pesée.

Par Danielle Vibien,

Je n’en suis pas à ma première expérience de longue randonnée. 8, 10, 16 jours, à chaque fois la même question se pose : qu’est-ce que j’emmène avec moi ? Cette fois-ci c’est pour 186 jours de marche.

5 janvier, 2018

Être femme et parcourir en solo la Appalachian Trail : le 27 mars 2018, c’est un départ!

Par Danielle Vibien,

J’annonce mes couleurs : je suis passionnée, de plein air, de rando et d’équipement, de chocolat, de tuques et de chaussettes! Je les collectionne avec gourmandise, et pour être honnête, sans retenue et sans culpabilité! Et que dire des cartes topo? 200, 250 au fil des ans ont trouvé leur place dans mes bacs de rangement. Quant à moi, une carte et un sac à dos suffisent pour me mettre en mouvement et partir à l’aventure, ne serait-ce que pour une journée. Un café, une carte, un tracé… je viens de créer la possibilité!

1 septembre, 2017

Par Louis-Philippe Gagné

Ariane et moi aimons beaucoup la montagne, surtout pour y courir. Pour les enfants, ce n’est pas encore une passion. C’est trop long, trop lent, trop ennuyeux. Ils sont par contre très sportifs. Le biathlon et la course en sentiers sont au rendez-vous pour la plus vieille de 14 ans et la pratique du soccer à temps plein est au menu pour le plus jeune de 10 ans. La randonnée est une superbe activité familiale et nous travaillons fort pour en faire à quatre dans la joie et la bonne humeur. Ce n’est pas souvent un succès. Étant donné que les enfants vieillissent et qu’ils ont de très bonnes capacités physiques, nous avons décidé d’augmenter le niveau de difficulté de nos sorties habituelles dans les Laurentides.