Récits

13 mai, 2016

Par Camille Archambault

C’était le début de l’été et il faisait beau. Mon copain Marc-Antoine et moi, on regardait les sentiers qu’on avait envie d’explorer dans le Nord-Est des États-Unis. Lui, il revenait toujours avec une idée qui lui trottait dans la tête : faire la traversée des Adirondacks (le Great Range Traverse). C’était faisable en peu de jours, mais assez exigeant (36,3 km et 2940 m de dénivelé). Comme on n’était pas partis très souvent faire ce genre d’activité ensemble, il était difficile d’anticiper nos capacités et nos difficultés sur le chemin.