Récits

7 juillet, 2017

Faire le tour du monde. Pour certains, c’est le rêve d’une vie. Pour la famille T, c’est le rêve qui se mêle à la réalité pour l’année à venir.

La famille T, c’est Renaud et Catherine, mais surtout leurs filles Justine, Victoria et Marie, âgées de 12, 11 et 8 ans. C’est d’ailleurs l’idée de l’aîné que de partir à l’aventure, pendant un an, autour du monde.

Après avoir fignolé les quelques (gros) détails entourant le départ, dont l’école et le travail, la famille T est fin prête à se lancer corps et âme dans l’aventure.

26 mai, 2017

Par Nicolas Paré

Avez-vous déjà eu à lutter contre un vent si fort que même arqué vers l’avant avec les 2 pieds plantés dans le sol, vous reculiez? Le vent vous a-t-il déjà plaqué sur le sol comme si vous étiez une vulgaire poupée de chiffon?

La Patagonie est synonyme de randonnées mythiques et de paysages à couper le souffle. La Patagonie est aussi synonyme de rafales de vent extrême.

12 mai, 2017
5 mai, 2017

Première expérience de longue randonnée en autonomie pour Lydiane et sa sœur. Destination : le mythique parc national Torres del Paine au Chili. Pendant leur périple entre soeurs, les filles ont dû faire face aux caprices de dame nature. Mais bon, c’est chose courante en Patagonie. N’empêche que l’expérience, bien qu’exigeante, valait assurément le coup, selon Lydiane. Bref retour sur ce périple patagonien hors du commun.

5 mai, 2017

Par Nicolas Paré

Le 3 janvier 2017. Le soleil se couchait à l’horizon. J’étais trempé jusqu’aux os et je m’affairais à retirer les deux étangs qui me servaient de bottes. Après une journée déjà haute en couleur, nous avions passé les dernières heures à descendre un sentier forestier, s’apparentant à une spartan race, pour ensuite traverser un marais, avec de la boue visqueuse jusqu’à la fourche, pour finalement nous retrouver sur le bord d’une route déserte. Dientes de Navarino avait été fidèle à sa réputation : sans véritable sentier et pleine de surprises.

21 avril, 2017

« Non, mais quand est-ce que dans une vie, tu peux dire qu’au sommet d’une montagne, tu vois au moins quatre volcans en activité? » C’est la réflexion que Lydiane autour du monde avait en admirant le paysage sur l’un des sommets du parc national de Huerquehue, au Chili. La sympathique globe-trotteuse, qui sillonne présentement des paradis chiliens du plein air, semble complètement tombée sous le charme de ce pays sud-américain.

7 avril, 2017

Par Ariane Adam-Poupart

Il y a un an presque jour pour jour, je ne courais plus. J’étais catastrophée à l’idée de voir la nouvelle saison de course commencée. J’allais presque tous les jours vérifier les conditions du Petit Train du Nord pour voir s’il me restait au moins une, deux ou trois sorties de ski de fond.

Il faut dire que je venais d’être informée par un médecin sportif que les résultats de mon IRM avaient révélé une inflammation encore très prononcée de ma bandelette iliotibiale droite. Pas fameux comme diagnostic, surtout que je traînais cette blessure depuis plus de six mois. Moi, qui croyais avoir mis tout en branle pour améliorer ma condition, jusqu’à recevoir une injection de cortisone et à arrêter complètement de courir pendant plusieurs mois consécutifs, je réalisais que mes efforts n’avaient pas porté fruit.

7 avril, 2017

Un orage approchait à l’horizon. Nous étions au beau milieu de nulle part, sur une route à flanc de montagne. J’étais sous le 4 x 4 de location en train de couper une pièce du moteur avec un couteau à beurre (le seul outil que j’avais à ma disposition). Tout ça parce qu’une pièce de la voiture traînait par terre et nous empêchait de passer la chute (oui, oui! une chute) devant nous.

31 mars, 2017

Par Maxime Durand

Il m’est très difficile de résumer mon expérience de cyclotourisme en Irlande.  Simplement parce que chaque jour de ce voyage épique mériterait un billet de blogue. Pendant un mois, mon amie Laurence et moi avons découvert le sud de l’Irlande en vagabondant sur nos montures de métal. Un mois pendant lequel la beauté de la nature irlandaise et l’hospitalité de ses habitants m’ont ébahi.  Vous trouverez ici quelques morceaux de cette aventure.

31 mars, 2017

En mode parcs nationaux aux États-Unis, ça prend une auto. Difficile de faire autrement.

C’est en avril dernier que nous avons pris notre décision. Nous devions choisir entre deux billets d’avion et une location de voiture ou le plein d’essence à répétition jusqu’à destination. C’est la dernière solution qui l’a emporté. Nous choisissons le mode roadtrip pour affronter les distances galactiques qui séparent Montréal des plus beaux parcs nationaux des États-Unis, ceux de l’Ouest, au Nouveau-Mexique, en Arizona et en Utah.