Cet été, laissez-vous tenter…

Passionnés de camping, les employés de La Cordée partagent certaines de leurs trouvailles camping avec vous. Espace à découvrir, île perdue au milieu du fleuve, oasis sauvage au milieu des montagnes et camping familial vous sont ici proposés. Les nombreux employés des trois boutiques forment une mine d’or de conseils pratiques qui pourraient vous éviter bien des écueils et vous faire sauver du temps dans la planification de votre prochaine escapade de plein air. Alors, lorsque vous magasinez à La Cordée, profitez-en pour leur demander conseil à propos des sites incontournables à visiter.

Une nouveauté pour 2013

 

Parc national du Lac-Témiscouata, Bas-Saint-Laurent

NautiqueAmoureux de lacs et de grands espaces? La SEPAQ procède à l’inauguration d’un nouveau parc dans la région du Bas-Saint-Laurent : le parc national du Lac-Témiscouata. Situé au cœur des monts Notre-Dame et articulé autour du plus grand lac de la région, ce parc de 175 km2 est un véritable paradis pour les amoureux de kayak et de canot-camping. En plus d’offrir 76 emplacements de camping dans un environnement boisé à proximité du lac, il est composé de 5 sentiers de randonnée pédestre totalisant 27 km et de 6,7 km de sentiers cyclables. L’invitation au calme et à la contemplation est lancée puisque le parc accueillera ses premiers campeurs dès le 21 juin 2013.

Distance de Montréal : ± 516 km
Distance de Québec : ± 294 km

 

 

La perle du Saint-Laurent

 

Camping sauvage de l’Île aux Lièvres, Bas-Saint-Laurent

Ile-au-lievreImaginez que vous pouvez planter votre tente au milieu du Saint-Laurent et vous réveiller au son du souffle des rorquals ou des roucoulements des eiders à duvet. C’est exactement ce que vous propose le camping sauvage de l’Île aux Lièvres. Destinée aux campeurs aguerris et aux amoureux de nature sauvage, l’Île est accessible uniquement par bateau au départ de Rivière-du-Loup*. Situés à divers endroits sur l’île, les quatre sites de camping sont rustiques et accessibles à pied seulement. Il faut donc prévoir les bagages en conséquence et partir avec un minimum d’équipement. Pour se dépanner, les campeurs peuvent se restaurer au Café de la Grande Course (argent comptant seulement), mais il est conseillé d’apporter toute la nourriture nécessaire au séjour.

À quelque 300 m du débarcadère se trouve le camping de la Plage qui regroupe le seul point d’eau potable et l’unique bloc sanitaire de l’île. Plus loin, situé sur la rive nord à environ 90 minutes de marche du débarcadère, le camping Les Cèdres donne une vue imprenable sur les montagnes de Charlevoix. Sur la rive sud se trouve le camping de L’Anse à la Boule, dont les trois emplacements sont accessibles à plus d’une heure de marche du point de chute. Destiné aux campeurs aguerris, le camping Bélugas, site le plus remarquable et offrant le plus beau défi, ne compte que trois emplacements que vous atteindrez après 12 km de marche.

Outre l’observation d’oiseaux et de mammifères marins, l’île offre près de 40 km de sentiers aménagés pour la randonnée pédestre, dont le niveau de difficulté varie de débutant à expert. En prime, sachez que ce trésor sauvage et invitant ne cache aucune bête sauvage dangereuse ou plantes urticantes et beaucoup moins de moustiques que sur les côtes.

Ouvert : Début juin à la mi-septembre
Distance de Montréal : ± 429 km (+ le traversier qui mène à l’Île)
Distance de Québec : ± 206 km (+ le traversier qui mène à l’Île)

*Avant de partir il est conseillé de vérifier l’horaire des traversées puisqu’il varie d’un jour à l’autre, à cause des marées.

 

 

Parc placide pour les sportifs

 

Le parc national de Sharp Bridge, État de New York

MontagneAttiré par les régions sauvages pour échapper au quotidien? Le camping Sharp Bridge, dans l’État de New York, offre une foule de possibilités pour profiter pleinement de la nature. Idéal pour les randonneurs qui désirent explorer la région des High Peaks dans les Adirondacks, ce terrain de camping permet d’accéder directement à des centaines de kilomètres de sentiers de randonnée en montagne. Composé de 40 emplacements boisés avec services, le camping Sharp Bridge est situé en pleine nature sauvage et fera le bonheur de ceux qui cherchent à retrouver la quiétude des grands espaces. Agréablement bordé par la Schroon River, le camping offre aux petits pêcheurs la possibilité de pêcher la truite saumonée et la truite brune.

À proximité du camping, les randonneurs pourront emprunter différents sentiers menant à de célèbres sommets. À moins d’une heure de route, outre les installations olympiques de Lake Placid ou la grande région du lac Champlain, les campeurs pourront découvrir les nombreuses possibilités de vélo qu’offre cette région. Les larges accotements, la circulation routière réduite et les paysages dignes de cartes postales séduiront les cyclistes de route qui souhaitent sillonner la Côte Adirondack.

Ouvert : Du 17 mai au 1er septembre 2013
Distance de Montréal : ± 183 km
Distance de Québec : ± 420 km

 

 

Conjuguer famille et calme

 

Le Lac Philippe, parc de la Gatineau

Ti-pootConcilier les envies de tous les membres de la famille pour les vacances n’est pas chose aisée. Dans la région de la capitale nationale, le camping du Lac Philippe pourrait bien combler de bonheur les petits et les grands en offrant l’occasion rêvée de combiner activités familiales récréatives et grands espaces. Situé à l’extrémité nord du Parc de la Gatineau, le camping du Lac Philippe offre 253 emplacements dont une centaine d’entre eux sont réservés aux campeurs sous la tente. En plus, cette année, le site offre quatre nouveaux refuges et une yourte Wanakiwin pour les campeurs ou les familles moins équipées ou à la recherche de confort.

Quant aux activités sportives et récréatives, elles sont nombreuses et diversifiées : randonnée pédestre, vélo, baignade sur une plage de sable et pêche dans le lac. Il est également possible de louer de petites embarcations pour profiter des plans d’eau du Parc. Toujours dans le secteur du Lac Philippe, les enfants pourront assister à des activités d’interprétation, dans l’amphithéâtre, pour approfondir leurs connaissances sur la faune et la flore du Parc ou découvrir les sentiers pédestres qui, en moins de 15 minutes de marche, mènent à la caverne Lusk. Avec casque protecteur, bottes imperméables et lampe de poche, les enfants pourront partir à la découverte de cette caverne de marbre et découvrir le phénomène géologique naturel à l’origine de sa formation. Casse-croûte et aire de jeux sur place. Et si la pluie vient refroidir vos envies de nature, partez en famille à la découverte des musées de la capitale fédérale à moins d’une heure de votre tente. Chacun y trouve son compte!

Ouvert : Du début mai à la mi-juin
Distance de Montréal : ± 243 km
Distance de Québec : ± 477 km
Cet été, laissez-vous tenter…
2 votes
Partager ce billet de blogue