Changement de direction

 

La Cordée est fière de vous présenter son nouvel ambassadeur en vélo de route, Sébastien Héroux. Âgé de 39 ans, ce véritable mordu de vélo de montagne affirme n’avoir jamais été un fervent disciple de la route. Cette année sera donc sa première saison de compétition en dehors des sentiers rocailleux. Pourquoi un tel changement ? Voici son histoire unique et inspirante qui vous donnera la réponse à cette question et bien plus.

HeaderSébastien Héroux a longtemps couru pour le club cycliste de vélo de montagne de La Cordée. Cette discipline lui a permis de rencontrer l’amour de sa vie avec qui il a fondé une famille en s’installant dans les Cantons de l’Est, à deux coups de pédale de son terrain de jeux favoris : la montagne. Ses deux enfants ont rapidement été initiés à sa passion sur deux roues et naturellement le vélo de montagne est devenu le sport favori de la famille, qu’ils pratiquent tous plusieurs fois par semaine.

Le 19 septembre 2013, le père de famille reçoit le diagnostic d’un cancer dans son cerveau. Suite à l’annonce, sa vie bascule. Bien vite, les sorties de vélo de montagne cèdent leur place à des traitements de radiothérapie cinq fois par semaine, et ce, durant six semaines. « La radiothérapie brûle les bonnes et les mauvaises cellules. Cela m’a mis complètement à terre pendant plusieurs mois », témoigne Sébastien.

Toutefois, sa nature persévérante, l’amour de sa famille et le support de ses amis l’aident à surmonter cette épreuve. Si bien, qu’à l’automne 2014, il reprend tranquillement le vélo. Hélas, son équilibre et sa vision ne sont plus les mêmes qu’avant, ce qui rend impossible les compétitions en montagne dans les sentiers étroits et techniques. Alors qu’une porte se ferme, un tout nouveau monde s’ouvre à lui, celui du paracyclisme.

Encouragé par ses proches et avec un profond désir d’apprendre à ses enfants que même dans l’adversité il ne faut pas baisser les bras, Sébastien entame les processus requis pour se joindre à l’Union cycliste internationale (UCI). Suite à de rigoureux tests physiques où son niveau de handicap est évalué, il se retrouve classé dans la catégorie des athlètes qui peuvent participer à la compétition sur un vélo traditionnel et en toute autonomie, contrairement à d’autres paracyclistes qui doivent parfois courir en vélo tandem ou sur un tricycle par exemple.

IMG_0096«  Ça va être ma première saison de vélo de route à vie, puis ma première saison de route aussi en paracyclisme. J’ai tout à prouver et ça va être une belle occasion pour moi de montrer ce que j’ai fait durant les neuf derniers mois », affirme avec enthousiasme Sébastien. Pour le supporter dans sa saison de vélo, La Cordée a équipé le cycliste d’une magnifique monture, soit un vélo Trek Emonda SLR en DI2 Ultegra. Ce vélo ultraléger de 6,2 kg est doté des roues Aeolius 3 en carbone de Bontrager, en plus d’afficher des couleurs uniques choisies par Sébastien sur la plateforme virtuelle Project One du fabricant Trek. Après avoir essayé son nouveau bolide de course lors d’un entraînement en Floride, l’athlète se dit impressionné par le confort et la réaction du vélo sur les routes.

Le défi Longhi qui aura lieu au circuit Gilles-Villeneuve le 1er mai prochain sera la première course de Sébastien .  « C’est une belle occasion pour moi de reprendre les courses, différemment, mais ça va être génial aussi ! », lance-t-il. Puisqu’il en est à sa première expérience de compétition en paracyclisme, il ne sait pas encore exactement à quoi s’attendre, mais une chose est certaine : sa famille, ses amis et La Cordée seront là pour l’encourager.  Si vous désirez suivre son évolution au courant de la saison de vélo 2015, c’est sur sa page Facebook, Sébastien Héroux Paracycliste qu’il faut vous rendre.

Équipé de la tête aux pieds, le père de famille a retrouvé sa détermination, et sa nature sportive a repris le dessus du cancer. Cette dure épreuve qui s’est retrouvée sur son chemin l’accompagne toujours, mais comme il le dit si bien, « pour moi en ce moment, ce n’est que du positif qui s’en vient».  Ces nouveaux projets de vélo, son retour au travail et l’amour inconditionnel de sa famille aident à adoucir le brusque changement de direction qu’a prise sa vie dans la dernière année.

En plus de toute la nouveauté qu’il apprivoise présentement, Sébastien Héroux a accepté d’offrir à La Cordée une toute première entrevue vidéo. Voici donc un portrait, cette fois-ci audiovisuel, du nouvel ambassadeur en paracyclisme, vélo de route, de La Cordée.

Changement de direction
28 votes
The following two tabs change content below.
Author Image

Sébastien Héroux

Grand passionné de vélo de montagne, Sébastien Héroux a été forcé de changer de discipline à la suite d’un cancer du cerveau. Ses traitements, qui lui ont laissé des troubles d’équilibre et de vision, l’empêchent maintenant d’enfourcher un bolide destiné aux sentiers. Doté d’une grande dose de courage et d’un moral de carbone, il s’est lancé dans le paracyclisme, devenu sa nouvelle passion.