Comment choisir et manipuler vos peaux d’ascension?

Depuis quelques années, on assiste à la démocratisation du ski de haute route. Pas étonnant que plusieurs skieurs se laissent enivrer par le plaisir des montées cardio et des descentes intenses. Bien qu’il existe depuis la nuit des temps (ou presque!), le ski de haute route (de montagne ou d’aventure) se pratique maintenant avec un équipement léger et affiné.

Par exemple, pour arpenter les montagnes enneigées, nos ancêtres se servaient de peaux de phoque. Comme les petits poils courts qui recouvrent la peau du phoque sont tous orientés dans le même sens, les peaux offraient donc une bonne glisse dans un sens et une très bonne retenue dans le sens contraire des poils.

Évidemment, aujourd’hui, il n’est plus question d’utiliser la peau de ces animaux pour la mettre sous nos skis. Or, pour imiter ce que faisaient les skieurs d’autrefois, l’industrie a donc décidé de créer deux grands types de peaux, avec des caractéristiques qui leur sont propres : les peaux en nylon et les peaux en mohair. Pour que vous puissiez cerner rapidement quelle peau est adaptée à vos besoins, Gabriel, guide à Ski Chic-Chocs, vous trace les grandes lignes de chacune d’entre elles :

Les avantages du nylon :

  • Grande résistance à l’abrasion
  • Excellente retenue
  • Durable

Recommandées aux skieurs qui cherchent  à obtenir une bonne retenue, les peaux en nylon sont souvent conseillées aux débutants.

Les avantages du mohair :

  • Souple et compressible
  • Offre une bonne glisse
  • Léger

Recommandées aux skieurs qui cherchent à obtenir un bon équilibre entre bonne retenue et glisse agréable, les peaux en mohair sont souvent appréciées par les skieurs de calibre intermédiaire ou expert.

Sachez qu’il existe aussi des peaux mixtes, qui combinent les avantages des deux matières. Ce sont des peaux qui sont très appréciées dans les conditions de neige du Québec.

Une fois que vous aurez déterminé quel type de peau répond à vos besoins, il vous suffira de :

  • Choisir un modèle dont les attaches sont compatibles avec les spatules de vos skis.
  • Déterminer quelle est la largeur idéale en fonction de la morphologie de vos skis.

Et pour installer vos peaux…

Pour mettre vos peaux :

  •  Accrochez l’attache à la spatule de votre ski.
  • Placez la spatule de votre ski sur un sac à dos (ou tout autre objet sur le sol).
  • Venez déposer le talon de ski sur l’une de vos hanches.
  • Étirez la peau lentement pour qu’elle vienne se fixer à la semelle de votre ski et fixez le tendeur de la peau au talon de votre ski. (Évitez de tirer sur la languette de plastique qui se fragilise sous l’effet du froid et risque de se casser.)
  • Passez la main sur la semelle de votre ski pour bien coller la peau au ski. De cette façon, vous éviterez que la neige se glisse dans les pochettes d’air créées entre la semelle de votre ski et votre peau. Bonne ascension!

Pour enlever vos peaux :

  • Décrochez l’attache au talon.
  • Décollez la peau jusqu’à la moitié du ski.
  • Repliez la peau sur elle-même.
  • Décollez le reste de la peau et collez-la sur elle-même. Vous êtes fins prêts à ranger vos peaux dans votre sac à dos.

 

Rappelez-vous que…

Au fil du temps, il se peut que la colle de vos peaux ait amassé des impuretés qui vous semblent indélogeables. Pour retrouver un peu d’adhérence (et prolonger la vie de vos peaux), vous pouvez tout simplement retirer la bande de ruban adhésif qui se trouve sur la partie centrale de vos peaux. Ainsi, vous redonnerez jusqu’à 30 % d’adhérence à vos peaux.

Pour maintenir l’adhérence de la colle qui se trouve sous vos peaux, il est important de toujours les replier sur elles-mêmes, colle contre colle, avant de les ranger. Évitez aussi les sources de chaleur et l’exposition au soleil qui risquent de faire sécher la colle prématurément.

 

Comment choisir et manipuler vos peaux d’ascension?
2 votes