Comment remplir son sac à dos

Comment remplir son sac à dos? C’est certainement l’une des questions auxquelles le randonneur et le voyageur devra inévitablement répondre. Avant tout, aucune technique de remplissage ne peut satisfaire aux besoins de tous les marcheurs. Alors que certaines grandes lignes sont très intéressantes pour la plupart des marcheurs, il reste que la meilleure personne pour trouver la bonne technique, c’est soi-même. Alors, sortez le calepin et prenez des notes!

Avant de commencer à remplir votre sac à dos, faites la liste de tout ce que vous transporterez avec vous. Essayez de répartir votre matériel en quatre catégories : (1) les accessoires dont vous aurez besoin rapidement et souvent, (2) le matériel léger dont vous pourriez avoir besoin pendant votre randonnée, (3) le matériel lourd et, finalement, (4) le matériel dont vous n’aurez besoin qu’une fois au campement.

Les accessoires dont vous aurez besoin rapidement et souvent

  • Cartes
  • Boussole
  • GPS
  • Lunettes de soleil
  • Baume à lèvres
  • Lampe frontale
  • Collations
  • Bouteilles d’eau
  • Housse imperméable
  • Clés, argent et cartes d’identité

Le matériel léger dont vous pourriez avoir besoin pendant votre randonnée

  • Manteau isolé
  • Imperméable
  • Vêtements molletonnés (pantalons et chandails)
  • Trousse de premiers soins
  • Kit de traitement de l’eau
  • Produits hygiéniques pour la toilette

Le matériel lourd

  • Nourriture
  • Réservoir d’eau
  • Gamelles et chaudrons
  • Réchaud et carburant
  • Baril anti-ours

Le matériel dont vous n’aurez besoin qu’une fois au campement

  • Sac de couchage
  • Matelas de sol
  • Sous-vêtements nocturnes
  • Chaussures de camp
  • Tentes, empreinte et double-toit
  • Vêtements supplémentaires

 

Ces quatre catégories, ce sont aussi les quatre zones de votre sac à dos.

Sans surprise, au fond du sac on retrouvera le matériel dont vous n’aurez besoin qu’une fois rendu au campement. Généralement assez léger, ce matériel se range facilement. Comme il s’agit généralement de bouts de tissu, il est aussi possible de se garder quelques éléments pour bien remplir la seconde partie du sac.

Au centre du sac, on essaiera de regrouper tout le matériel plus lourd. De cette manière, le sac sera plutôt bien balancé et son centre de gravité reposera sur vos hanches, et non sur vos épaules. Comme le matériel lourd est aussi généralement solide, c’est là qu’on commence à jouer à remplir les trous. C’est le temps de remplir le baril anti-ours à ras bord et de fourrer tous les petits espaces avec des vêtements, ou d’autres articles plus petits, en gardant toujours en tête que ce n’est pas l’endroit le plus facile d’accès. Une fois bien rempli, le matériel ne devrait pas bouger dans le sac à dos.

C’est aussi dans cette section centrale qu’on retrouvera les repas principaux, mais aussi notre carburant pour notre réchaud. Dans le cas particulier où on aurait du carburant liquide, comme du kérosène par exemple, mieux vaut garder la bouteille bien droite, le bouchon évidemment bien serré, mais surtout, sous la nourriture. Un accident arrive si vite, autant mettre toutes les chances de son côté et éviter à tout prix que du carburant se retrouve dans notre nourriture.

Puisqu’on veut absolument éviter de déséquilibrer son sac à dos, on remplira le tiers le plus élevé du sac avec du matériel léger. Puisque c’est la section la plus accessible de la poche principale de notre sac à dos, c’est là qu’on retrouvera le matériel et les accessoires dont on pourrait avoir besoin pendant la randonnée.

La plupart des sacs de randonnées modernes sont aussi dotés d’une panoplie de petites poches et de cordons pour y ajouter nos différents accessoires. Toutes ces poches sont idéales pour les accessoires dont on peut avoir souvent besoin. Par exemple, on retrouve normalement une attache pour y mettre ses clés d’autos. Des cordons sont souvent ajoutés à l’extérieur du sac pour y attacher les arceaux de sa tente, ses bâtons de marche, un gros matelas de sol, voire une petite chaise de camp sur certains. Soyez créatifs!

Avec cette technique, l’objectif est de balancer correctement le poids de votre sac à dos pour qu’il s’appuie correctement sur vos hanches et non sur vos épaules ou sur votre dos. Du coup, on évite aussi le balancement du matériel à l’intérieur du sac et les mouvements latéraux qui pourraient facilement nous faire perdre l’équilibre.

Et comme avec beaucoup de choses, l’idéal, c’est de l’essayer. Remplissez votre sac de différentes manières, faites des tests, prenez des notes. Après plusieurs essais, vous trouverez inévitablement la façon de remplir votre sac qui vous convient le plus!

Comment remplir son sac à dos
15 votes
Partager ce billet de blogue