Engagée de nature

lacordeeLa Cordée, c’est quatre boutiques de plein air qui débordent d’équipement pour les cyclistes, les grimpeurs, les voyageurs, les randonneurs et tous les autres amoureux de plein air.

Mais La Cordée, c’est aussi une présence sur le terrain. Outre les événements qu’elle organise de temps à autre, La Cordée contribue au développement de divers projets de plein air. Elle est convaincue que, si les gens passaient plus de temps dans la nature, ils seraient plus enclins à la protéger et à agir de manière écoresponsable. C’est pour cette raison, entre autres, qu’elle tente de faire découvrir à quel point la vie au grand air peut être bénéfique pour tous. Dans le cadre du jour de la Terre, La Cordée vous invite à lever le voile sur certains des engagements qu’elle a pris envers sa communauté.

Parc d’escalade et de randonnée de la Montagne d’Argent

Montagne d'Argent 127-4Au début des années 60, une poignée de grimpeurs passionnés se donnaient rendez-vous à La Conception, dans les Laurentides, pour grimper les parois de ce qui allait devenir, en 1996, le parc d’escalade et de randonnée de la Montagne d’Argent (PERMA). Comme la gestion du site était assumée par un organisme sans but lucratif, la survie et le développement de ce précieux parc reposaient alors sur l’instauration de partenariats durables. Comme l’escalade et la randonnée constituaient les racines de La Cordée, le partenariat entre les deux organisations semblait tout naturel. D’autant plus que les grimpeurs de La Cordée connaissaient les voies du parc par cœur tant ils les avaient grimpées. Donc, trois ans après l’ouverture du PERMA, une entente de collaboration s’est établie entre les deux regroupements.

Au printemps 1999, La Cordée s’est portée acquéreuse d’une partie du terrain privé en bordure du parc. Cette section comprenait, entre autres, M & M, l’Hippocampe, l’Amphithéâtre et le Fou, des secteurs renommés (car déjà explorés depuis belle lurette par les passionnés de grimpe). Le terrain a, par la suite, été cédé à la municipalité de La Conception, à la condition expresse qu’il soit annexé au parc. Ainsi, grâce au travail des bénévoles et au soutien de La Cordée, le parc, qui totalisait 250 voies à son ouverture, compte maintenant plus de 400 voies d’escalade de type sportive et traditionnelle.

Au fil du temps, le partenariat entre la Montagne d’Argent et La Cordée a également permis d’aménager les voies d’escalade autour du lac Gervais et du lac Boisseau, d’élaborer un système de gestion de l’écoulement de la cascade de glace pendant les fluctuations de température de l’hiver, de construire un petit refuge pour les randonneurs et d’implanter une ligne électrique pour tripler la superficie de la zone couverte par la cascade de glace.

« Cette année, l’idée c’est de développer le côté familial du parc », raconte Gaétan Castilloux, principal moteur du projet de la Montagne d’Argent. Inspirés par nos voisins européens et soutenus par La Cordée, les gestionnaires du lieu travaillent à mettre en place une via corda, une forme de parcours d’aventure vertical accessible aux familles. L’enfant est assuré par un appareil autobloquant « Shunt » qui coulisse sur la corde au fur et à mesure qu’il grimpe la paroi rocheuse. Si l’enfant chute, le système se bloque automatiquement. Donc, comme le risque de chute est nul, les enfants pourront être initiés à l’escalade, et ce, dans un cadre totalement sécuritaire. « On souhaite que le projet soit opérationnel pour la Saint-Jean-Baptiste. »

Parc régional de Val-David-Val-Morin

header_logo

Le site de Val-David est, à juste titre, considéré comme le berceau de l’escalade au Québec. Plusieurs de ses voies ont d’ailleurs marqué l’histoire de la grimpe au Québec. Devenu le parc régional de Val-David-Val-Morin en 2005, ce lieu est dorénavant considéré comme un espace de conservation de la nature. Ses espaces naturels servent désormais à des fins récréatives (randonnée, ski de fond, raquette, vélo de montagne et escalade) et à des fins éducatives.

Au début des années 2000, soucieuse de protéger de manière durable les joyaux qui servent à la pratique du plein air, La Cordée s’est engagée de manière ponctuelle dans le réaménagement et la refonte de nombreuses voies d’escalade à Val-David. Au fil du temps et des engagements, les voies sécurisées ont vu leurs ancrages révisés ou même remplacés afin de supporter une population croissante de grimpeurs.

IMG_2679C’est en 2011 que La Cordée a choisi de s’engager dans un partenariat continu avec le parc. Cette contribution a permis, outre la mise à niveau de plus de 200 voies d’escalade, d’aménager des infrastructures durables afin de maintenir et de bonifier les activités offertes sur le site. Par exemple, un belvédère y a été aménagé, pour le plus grand bonheur des amateurs de nature, et des passerelles et des escaliers y ont été construits pour permettre de contrôler l’érosion des sols dans certaines portions des sentiers. L’aide offerte par La Cordée a même permis de créer un ouvrage de référence sur l’escalade de bloc au Québec; un livre intitulé Escalade de bloc.

Puis, cette année, c’est la construction d’un muret de retenue au bas d’une paroi d’escalade et la mise sur pied de passerelles dans les sentiers qui seront rendues possibles grâce à ce partenariat. Alors, cet été, lorsque vous foulerez le sol du parc régional de Val-David-Val-Morin ou que vous vous engagerez sur l’une de ses 500 voies d’escalade, sachez que vous profitez d’un site que vous avez contribué à développer.

Tout compte fait, en vous équipant à La Cordée, vous contribuez à la pérennité des installations de plein air au Québec ; un choix judicieux qui profite à tous les amoureux de nature et aux générations futures.

Coin lecture…

Les grimpeurs seront heureux d’apprendre que la nouvelle édition du Guide de la Montagne d’Argent inclut dorénavant les voies qui surplombent le lac Gervais. (Édition à paraître sous peu…)

Puis, pour survoler les nombreuses possibilités de grimpe qu’offre le site de Val-David, procurez-vous les guides Escalade de bloc et Guide des parois.

Valda_CoverFinal

 

Engagée de nature
4 votes