Escalade : quelques destinations pour poursuivre sa saison

À l’automne, la forme est souvent à son maximum, conséquence d’une pratique assidue au cours de mois précédents.  Aussi, avec le froid qui s’installe graduellement, c’est souvent à regret que l’on déserte les parois extérieures pour se replier sur l’escalade en salle.  Pourtant, parfois même tard en octobre, il est possible de profiter de cette fin de saison extérieure pour engranger quelques belles grimpes et en profiter à fond.  Voici quelques suggestions pour bien savourer l’automne en escalade.

Redécouvrez votre endroit préféré

Picture-147d-NIC-RAOULTSynchronisez-vous avec la météo pour profiter d’une belle journée ensoleillée et voyez votre site préféré sous un nouveau jour.  La lumière sera différente, les coloris de l’automne contribueront à modifier votre perspective et les feuilles plus rares vous permettront de découvrir de nouveaux éléments du paysage.  Apportez quelques vêtements chauds, un thermos de thé et testez vos chaussons sur votre rocher favori; la gomme des semelles de chaussures d’escalade a la réputation de très bien adhérer par temps frais.

 

Quelques suggestions :

IMG_7481 - Karen BernierQuelques heures au sud

Faites comme plusieurs grimpeurs québécois et migrez vers le sud pour un weekend.  Un site comme les Shawangunks, à cinq heures de route de Montréal, vous permet de retrouver les quelques degrés en plus nécessaires pour créer les conditions parfaites pour la pratique de l’escalade.  Près de 800 voies vous attendent, dans tous les degrés de difficulté, une bonne partie d’entre elles bien exposées au soleil.  En octobre, les couleurs sont à leur apogée et les québécois, comme les new-yorkais y affluent.

En savoir plus : http://www.mountainproject.com/v/the-gunks/105798167

 

Dans le désert

IMG_0101(Karen)Le désert du sud-ouest américain recèle quantité de sites d’escalade d’une qualité exceptionnelle.  L’automne et le printemps sont des périodes idéales pour les découvrir et il est possible d’enchainer plusieurs sites en formule « road trip » quand le temps le permet.  Parmi les endroits à découvrir : Joshua Tree dans le désert de Mojave en Californie, avec son rocher rugueux aux formes arrondies, et Red Rock, à proximité de Las Vegas au Nevada, aux parois de grès offrant une variété de couleurs allant du blanc au violet, en passant par toutes les teintes du jaune, de l’orange et du rouge.  Chacun de ces endroits propose des voies de longueur et de difficulté variables et permet de grimper au soleil ou à l’ombre selon la température du moment.

 

Escalade tout compris

L’île de Cuba a beaucoup à offrir au grimpeur qui cherche à fuir le froid.  Surtout connue pour ses forfaits économiques dans des hôtels « Tout inclus », Cuba offre pourtant, et souvent pas très loin de certaines plages, des parois d’un calcaire extraordinairement travaillé, aux formes plus surprenantes les unes que les autres.  L’escalade s’y développe graduellement, un peu partout sur l’île, mais la région de Vinales, dans l’ouest, reste de loin le site le plus important, même si quelques problèmes d’accès ont affecté l’utilisation de certaines parois il y a deux ans.  C’est une belle occasion de côtoyer des grimpeurs cubains qui accomplissent des prouesses en utilisant pourtant un équipement que vous auriez mis au rencart depuis longtemps.

En savoir plus : http://www.dpmclimbing.com/climbing-videos/watch/cuba-climbing-destination-and-information-film-paige-claassen

https://www.facebook.com/pages/cubaclimbingcom/175575103437

Escalade : quelques destinations pour poursuivre sa saison
6 votes