Fondeur, chaleur et klister

Faire du ski de fond alors que la température monte au dessus du 0°C, c’est tout simplement le paradis. Fini la lutte éternelle contre le froid mordant de l’hiver. Vous pouvez prévoir un dîner au soleil, l’air est doux, la glisse est belle, tout semble parfait… Pourtant plusieurs skieurs hésitent à s’aventurer sur les pistes quand le mercure grimpe et que la neige est mouillée. La raison est bien simple, c’est la faute du fameux ou, pour certains, l’infâme klister. Cette substance collante semble être le cauchemar des adeptes de ski de fond, alors qu’une fois bien appliqué il promet une journée de rêve dans les sentiers. Pour démystifier ce fart mal aimé de votre coffre à fartage, La Cordée vous propose une petite leçon de Klister 101.

Header

Quelques mots sur le klister

SwixLe klister trouve ses origines dans une ancienne langue scandinave où la rumeur court qu’il signifie : liquide des dieux. Ce sera à vous de juger après l’usage s’il s’agit de dieux bienveillants ou maléfiques. Officiellement, le terme est issu de la Norvège. Bien souvent les skieurs vont adorer ou bien détester ce fart semi-liquide. Il n’existe pas d’entre-deux, mais avec l’aide de cette chronique, nous tenterons de changer la donne.

Comment l’appliquer sur vos skis

Tout d’abord, gardez toujours en tête les raisons pour lesquelles vous désirez appliquer ce fart de retenue. Pensez au soleil, à la chaleur et au plaisir de glisser. La tâche sera beaucoup plus facile à accomplir avec une attitude positive.

Voir les produits de fartage

Voici en huit étapes simples comment apposer le klister.

  1. Identifiez clairement la zone de retenue où sera appliqué le fart en posant des bandes de rubans adhésifs sur la semelle de votre ski. Il est possible qu’en utilisant du klister, cette zone soit réduite.
  2. Nettoyez la zone de retenue en utilisant un défarteur liquide. Si la zone est déjà bien dégagée, cette étape peut être sautée.
  3. Poncez la zone de poussée avec du papier sablé (80-120). Notez que cette étape n’est pas obligatoire bien qu’elle assure une meilleure adhérence du klister.
  4. Réchauffez le fart semi-liquide dans son tube à l’aide d’un pistolet à air chaud, un sèche-cheveux, un sèche-main ou même avec de l’eau chaude. Le four micro-onde n’est pas une option! Le klister, une fois bien réchauffé, sera plus mou et donc beaucoup plus facile à étendre en une fine couche régulière.
  5. Pressez le tube de klister sur la zone de poussée en sillons égaux d’environ 5 centimètres chacun. Soyez méticuleux!
  6. Étalez le klister à l’aide de votre pouce ou de votre main, qui s’avèrent plus efficaces que n’importe quel autre instrument. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains pour cette tâche.
  7. Nettoyez l’excès de klister présent dans la rainure et sur les côtés des skis.
  8. Laissez refroidir les skis à l’extérieur environ 10 à 15 minutes avant de partir à l’aventure.

Une fois les skis fartés, il faudra les manipuler en prenant soin d’éviter la zone de retenue, sans quoi, vous aurez du klister sur vos gants ou vos mitaines. N’oubliez pas non plus d’enlever les morceaux de ruban adhésif posé tout au début!

Pour ceux qui aimeraient avoir une idée plus visuelle de ces étapes, prenez le temps de regarder cette vidéo en anglais du fabricant Swix. Bien entendu, vos premières tentatives ne seront pas aussi bien exécutées que celle représentée dans la vidéo, mais avec un peu de répétition vous y parviendrez.

En fin de journée

ski-de-fondAprès votre randonnée, si vous prévoyez skier à nouveau, il sera très important de ranger vos skis au frais et à l’horizontale pour éviter que le klister subsistant ne coule et vienne ainsi gommer l’intérieur de votre maison, voiture, sac de ski… Pensez également à mettre le tube ou la bonbonne de klister dans un sac avant de le ranger dans votre coffre à fartage. Conservez-le au frais et à l’abri de la lumière.

C’était votre dernière sortie de la saison?  Il vous faudra donc enlever toutes traces de klister à l’aide d’un grattoir, d’un sèche-cheveux et d’un linge sans charpie. Si vous ne prenez pas le temps de bien nettoyer vos skis, vous aurez une très désagréable surprise lors de votre prochaine saison de ski.

Avec ces conseils en poche, vous devriez pouvoir étirer votre saison de ski fond jusqu’en avril. S’il reste toujours de la neige bien entendu!

 

rabais

Fondeur, chaleur et klister
9 votes
Partager ce billet de blogue