La journée de la bicicletta

 

Avec la saison de vélo à nos portes, La Cordée a décidé de vous faire voyager en partageant l’expérience d’un des employés mordu de vélo qui a participé au Sellaronda Bike Day en Italie, dans la région des Dolomites. Prenez vous un bon caffè et savourez ce récit qui vous fera rêver en italien.

Une fois par année, dans le nord de l’Italie, se déroule le Sellaronda Bike Day.  Comme son nom le laisse entendre, cette journée spéciale de vélo a lieu autour du massif de Sella, au cœur de la magnifique région des Dolomites, rendue célèbre par la beauté des impressionnantes parois qui la caractérisent. Les différents massifs qui forment ces montagnes sont séparés par des routes franchissant des cols fréquemment parcourus lors du Giro d’Italia.  C’est dans ce cadre enchanteur et particulièrement bien adapté au cyclisme que ce déroule cette fête du vélo.

header

1 Ascension du Passo SellaLe fonctionnement du Bike Day est simple : il s’agit de faire le tour du massif de Sella dans le sens convenu.  Chaque cycliste est libre de choisir son point de départ ainsi que l’heure de mise en route et sa vitesse de progression.  Quatre vallées mènent au massif de Sella et, dans chacune d’elle, un village sert de point de départ : Val Gardena en occupe le flanc nord ouest, Corvara le côté nord est, Arraba le sud-est et finalement Canazei est au sud-ouest.

J’ai eu la chance d’y participer, il y a quelques années, alors que j’étais en déplacement dans la région.  Mon point de départ était Canazei, situé entre les massifs  de Sella, de la Marmolada et du Sassolungo, à 1 450m. Avec la magnifique température, la station de montagne de 1 900 habitants était envahie par une horde de cyclistes. Au total, 15 000 personnes ont  participé à cette édition.

4 Paysage au dessus de CorvaraLe dimanche, jour du Bike Day, les routes entourant Sella étaient fermées à la circulation automobile afin de permettre le déplacement sécuritaire des vélos. Partis vers 9h00, nous attaquions la route qui mène à la fourche permettant de se diriger vers le Passo Sella ou vers  son voisin le Passo Pordoi.  Composé de participants ayant choisi Canazei comme point de départ, notre groupe à lui seul représentait déjà quantité impressionnante de cyclistes

Arrivés au croisement, comme le parcours de cette année-là procédait dans le sens horaire, nous nous sommes joints aux autres mordus de vélo qui, partis des autres villages plus tôt, grimpaient le Passo Sella.  Ce col, qui culmine à plus de 2 244 m, est le plus haut lieu des Dolomites.  Parcouru régulièrement par le Giro, il a été témoin de nombreux exploits, dont ceux d’un des plus grands coureurs de l’histoire du cyclisme; Fausto Coppi. Séparant les massifs de Sella et du Sassolungo il est bordé d’imposantes parois qui recèlent de nombreuses voies d’escalade classiques.  Les randonneurs y affluent tout l’été, alors que les skieurs y sont présent en hiver, puisque le tour de Sella (Sellaronda) est un itinéraire skiable très populaire.  Les rampes du Passo Sella sont longues et régulières, offrant de magnifiques vues sur les montagnes environnantes, dont le glacier de la Marmolada, le plus important des Dolomites.

3 Arr+¬t au sommet du Passo SellaUne fois le sommet atteint, plusieurs font une pause, prennent un café à l’un des refuges, enfilent un blouson ou reprennent simplement leur souffle. La descente ne permet pas nécessairement de relaxer, car, vu la taille du peloton, il y a une grande disparité dans la vitesse et le comportement des cyclistes, ce qui nous condamne à être sur nos gardes plus que nous l’aurions souhaité.  Au croisement qui permet de choisir de descendre à Val Gardena ou de grimper le Passo Gardena, nous avons décidé d’attaquer la montée.  D’une pente moyenne de 4,2 %, le Passo Gardena comporte une longue section roulante qui s’avale rapidement avant de terminer avec quelques solides rampes à 10 % dans le dernier kilomètre.  Même scénario au sommet qui se situe à 2199m, alors que plusieurs s’autorisent une pause.

La longue descente qui mène au village de Corvara s’avale rapidement et nous mène au pied du défi suivant, le Passo Campolongo.  Plus court, celui-ci présente néanmoins quelques rampes solides avant de culminer à 1 875 m.  Au sommet, il y a tant de cyclistes arrêtés qu’il est difficile de ne pas mettre pied à terre.

La descente suivante mène au joli village d’Arraba, une station de montagne située à 1 580 m.  Là, rongés par la faim, nous décidons finalement de faire comme de nombreux autres de nos congénères et nous nous attablons devant une assiette de pâtes, même si, bien conscients qu’il nous reste encore un col à parcourir, nous savons qu’il y aura un prix à payer pour cette gourmandise.  Il est très difficile de résister à la cuisine italienne.

5 Dans l'ascension du dernier col, le Passo PordoiIl ne restait alors plus qu’à gravir le Passo Pordoi et redescendre ensuite à Canazei pour ainsi être de retour à notre point de départ. Évidemment, alourdis par le repas et avec les autres grimpes dans les jambes, ce col, dont le sommet se situe à 2 239 m, s’est avéré un peu plus ardu que prévu.  La trentaine de lacets et les rampes sévères qui le composent ont requis demandé un peu plus de temps que les cols précédents.  Le ciel s’étant couvert, nous ne nous sommes pas attardés au sommet et avons rapidement plongė pour parcourir les 12 km de la superbe descente en lacets qui nous ramenait à Canazei.

La distance parcourue était somme toute limitée (environ 65 km), mais il faut garder en tête qu’elle peut rapidement augmenter, pourvu que le point de départ soit situé plus bas, dans l’une des vallées donnant accès au circuit.  Le dénivelé positif est de 2 100 m à partir de Canazei. Notez qu’il peut également gonfler selon le point de départ choisi.

Le Sellaronda Bike Day est gratuit et ouvert à tous. En effet, bien qu’il y avait une majorité de vélos de route haut de gamme, vous trouverez de tout dans ce peloton hétéroclite… Même des parents tirant leur progéniture dans une remorque (chapeau à ces vrais héros).  La date de tenue du Dolomiti Bike Day varie d’une année à l’autre.  Si vous avez l’occasion d’être dans la région durant l’été 2015, l’événement devrait avoir lieu le 21 juin. Profitez-en également pour découvrir les nombreux autres cols mythiques de cette région de l’Italie qui a tant à offrir. Pour en savoir plus, consultez le lien suivant en anglais, allemand ou italien seulement : http://www.sellarondabikeday.com/it/news.html .

La journée de la bicicletta
11 votes