La randonnée par temps plus frais

Vous vous posez des questions sur quoi porter ou l’équipement nécessaire pour profiter pleinement de votre randonnée en cette fin d’automne? Voici des essentiels qui vous permettront d’admirer les paysages sans vous soucier du climat plus frais.

Froid, chaud, froid?

ParamoutnPartir toute une journée dans les bois à l’automne devrait être synonyme de multicouche. Ne vous laissez pas intimider par les matinées plus fraîches. Les mois de septembre, d’octobre et parfois même de novembre vous réservent encore de belles journées chaudes et ensoleillées. Enfilez un pantalon convertible comme le pantalon du fabricant The North Face Paramount II pour dames ou le pantalon Zip’n’Go de Royal Robbins pour homme. Dans les montées, vous serez heureux de pouvoir le transformer en culotte courte. Une fois rendu au sommet, alors que vous admirez la vue, vous serez encore plus heureux de pouvoir le remettre en pantalon long pour vous protéger du vent.

« La tête dans les nuages », c’est une expression qui vous dit quelque chose? Et bien au sommet d’une montagne, c’est une expression qui prend tout son sens. Mais un nuage, c’est froid et humide, alors traînez avec vous un manteau imperméable et respirant. Une coquille sera légère, compacte et pourra se glisser dans un sac sans prendre trop d’espace ou alourdir le tout.

Pour femmes et hommes, le fabricant Arc’Teryx offre sa classique membrane Gore-Tex Beta LT pour homme ou pour femme. Osez une membrane imper-respirante haute en couleur, c’est un incontournable pour la randonnée à l’automne. Après tout, c’est le temps de la chasse, ne lésinez pas sur les coloris qui semblent crier : « Je ne suis pas un chevreuil! »

Attention, ça va être tout noir

SpotUne pause plus longue pour le dîner, un chocolat chaud au sommet, une ascension plus ardue, une erreur dans le trajet… C’est facile d’allonger sa promenade en montagne ou de perdre le fil du temps. Attention, toutefois. Déjà au mois de septembre, les journées commencent à raccourcir. Soyez plus brillant que le soleil et traînez une lampe frontale. Ainsi, même surpris par la pénombre et la noirceur, vous pourrez continuer sans trébucher.

Puisque la lampe frontale sera quelque part au fin fond de votre sac, vous ne voudrez pas qu’elle s’allume accidentellement et se vide de ses batteries. Aussi, doit-elle être légère, compacte et puissante, question de bien voir le sentier. La lampe frontale Spot du fabricant Black Diamond répond à tous ces critères en plus d’avoir une option de verrouillage. En d’autres mots, impossible qu’elle éclaire sans que vous le vouliez.

Loin du mulet

Osprey_TalonTempest_RyanBonneau_1Il arrive souvent, lors des randonnées d’une journée, que les sacs à dos soient trop chargés. C’est tout à fait normal de vouloir penser à tout, mais si votre sac fait dans les 40 litres et plus, peut-être avez-vous vu trop grand? Pour ne pas abuser du poids superflu, optez pour un sac entre 25 et 32 litres. Ce sont des tailles suffisantes pour traîner vos collations, de l’eau, quelques couches de vêtements, une lampe frontale et pourquoi pas un appareil photo pour immortaliser les paysages.

Selon l’expédition, les experts du camping et de la randonnée de La Cordée sauront vous trouver un sac à dos idéal. Toutefois, dans les modèles les plus populaires pour les promenades au temps des feuilles, vous trouverez les Talon 33 et le Kestrel 32 du fabricant Osprey qui se placent aux premiers rangs. Le Talon est parfait pour les trekkings plus rapides où le matériel amené est léger (vêtements, eau, collations). Le Kestrel, quant à lui, est un peu plus costaud, donc idéal si vous avez des objets plus lourds (brûleur, bouilloire). Bien que ses deux sacs puissent satisfaire aussi bien les hommes que les femmes, Osprey propose également le Tempest pour la gent féminine. C’est l’équivalent du Talon, adapté à la morphologie féminine.

cmb-antidote_cmb-antidote-000De l’eau jusqu’en haut

Et jusqu’en bas. Prévoyez beaucoup d’eau, comme toujours. Pour ceux qui oublient de s’hydrater en marchant, car l’air est plus frais, optez pour un réservoir d’hydratation. Il se glisse facilement dans votre sac de randonnée et peut contenir assez d’eau pour une journée complète de randonnée. De plus, le fait de pouvoir s’hydrater sans toujours devoir s’arrêter pour sortir la bouteille d’eau de son sac permet de progresser plus rapidement et d’économiser de l’énergie. Les arrêts constants pour sortir son bidon peuvent venir briser votre enthousiasme à avancer.

CHocolatUn peu de chaleur

Il n’y a pas que les vêtements chauds qui peuvent vous offrir du réconfort si l’air est plus froid. Une bonne boisson chaude au sommet de la montagne, c’est aussi doux que de la laine de mérinos sur votre peau. Deux choix s’offrent à vous, traîner une bouteille isolante ou un réchaud. Pensez légèreté et optez pour le réchaud Primus ClassicTrail, ou le modèle ultraléger de MSR; le PocketRocket où la flamme produite est protégée par le protecteur Wind Clipmd , un incontournable pour contrer le vent en montagne.

Souvenir d’automne

Qui, enfant, n’a jamais trouvé la feuille d’érable parfaite durant la saison des couleurs? Si vous marchez avec des bâtons de randonnée, ce n’est pas une, mais bien des centaines de feuilles mortes que vous ramènerez à la maison grâce à l’embout de vos bâtons. Vous pouvez recouvrir la pointe avec un protecteur en caoutchouc, toutefois vous risquez de diminuer votre traction sur certaines surfaces. L’ajout d’un petit panier limitera le nombre de feuilles embrochées, sans réduire l’efficacité de vos bâtons de marche.

FeuilleEn résumé, la randonnée en automne c’est :

• Portez des couleurs vives, c’est la saison de la chasse (et ça fait de jolies photos);

• Ne rien laisser à la vue dans votre voiture. Traînez tous vos objets de valeurs, clé de voiture, passeport, cartes importantes. Une voiture laissée toute une journée dans un parc peut attirer les mauvaises intentions autant qu’une voiture en ville;

• Prévoyez beaucoup d’eau, il fait peut-être plus frais, mais vous avez quand même besoin de vous hydrater;

• Le multicouche est un incontournable en randonnée automnale. Pensez à vous habiller comme un oignon avec plusieurs couches!

 

La randonnée par temps plus frais
6 votes
Partager ce billet de blogue