Le Zika : conseils pour voyageurs avertis

Par Ariane Adam-Poupart

Aujourd’hui, je vais oser vous révéler un secret : j’ai peur des bébittes. De toutes les sortes de bébittes. Je suis très brave pour courir des distances monstrueuses, mais je perds tous mes moyens devant les bestioles qui rampent, qui piquent et qui mordent.

Je me rappelle avoir été en vacances à Hawaï avec Louis-Philippe, pour un séjour de course sur sentier, et lui avoir lu toutes les maladies que nous pouvions attraper et toutes les mesures à prendre pour ne pas tomber malade. Je me rappelle lui avoir proposé tous les matins de se mettre un peu d’insectifuge sur les mollets pour s’assurer qu’il ne se fasse pas agripper ou mordre par une petite bête assoiffée! Pire, je me rappelle l’avoir questionné pendant plus de deux semaines sur de possibles symptômes d’une maladie tropicale que nous aurions pu contracter lors d’une de nos courses dans des sentiers boueux et marécageux.

Il faut savoir que je fais la même chose au Québec! Je lui propose toujours un petit pschitt! pschitt! pour prévenir les piqûres de tiques et de moustique avant nos sorties de course (déformation professionnelle, sans aucun doute!).

Si je vous parle de mon obsession des bébittes, c’est surtout parce qu’un nouvel intrus vient de faire une grande apparition de notre côté de la planète. Cet étranger fait non seulement la une des journaux depuis plusieurs mois, mais je vous assure qu’il s’immiscera aussi dans vos prochaines réflexions de voyage de plein air.

Je vous parle du Zika, ce malin virus que l’on retrouve maintenant un peu partout sur la planète. Un peu partout, sauf chez nous au Québec, car le genre de moustique qui peut transmettre ce virus ne se trouve actuellement pas dans notre province, ni même dans notre pays.

Alors aujourd’hui, je fais avec vous ce que j’ai fait à Louis-Philippe pendant notre voyage à Hawaï : je vous informe sur cette maladie et vous propose de vous protéger lors de vos prochains voyages!Source: James Gathany, CDC (2007) 

Qu’est-ce que l’infection à virus Zika?

Le Zika est une infection causée par un virus qui est transmis par une piqûre de moustique infecté.

Comment se transmet le virus Zika?  

Les espèces de moustiques qui transmettent le virus Zika sont les mêmes que celles qui transmettent le virus Chikungunya.

Bien que ce virus se transmette majoritairement par des moustiques piqueurs infectés, il peut aussi être transmis par les voies sexuelles, par les transfusions sanguines, par le lien mère-fœtus, etc.

Où peut-on le contracter?

Depuis 1950, le virus Zika a été détecté occasionnellement en Afrique et en Asie.

En 2015, ce virus est apparu en Amérique du Sud et en Amérique centrale. Depuis, le virus Zika a continué à se propager dans les Amériques.

En août 2016, les autorités sanitaires de la Floride ont annoncé la forte probabilité d’une transmission locale du virus Zika dans un secteur de Miami, au sud de la Floride.

zika_timeline_omsSource : Organisation mondiale de la santé (2016)

L’Organisation mondiale de la Santé tient une liste des pays touchés par le virus Zika.

Quels sont les principaux symptômes du virus?

La majorité des personnes infectées par le virus Zika (entre 75 et 80 % des cas) ne développent pas de symptômes.

Lorsque le virus provoque des symptômes, ceux-ci sont généralement bénins et durent entre deux et sept jours. Les principaux symptômes répertoriés sont la fièvre, les maux de tête, les conjonctivites, les éruptions cutanées ainsi que les douleurs articulaires et musculaires.

Les experts reconnaissent cependant que l’infection virale Zika peut causer, dans de rares cas, des maladies plus graves comme la microcéphalie (une tête anormalement petite chez le fœtus en développement) et le syndrome de Guillain-Barré (un trouble neurologique).

Comment se protéger?

Les personnes qui souhaitent partir en voyage devraient tout d’abord se renseigner sur la présence du virus Zika dans le pays qu’ils souhaitent visiter.

Ceux qui voyagent dans des pays ou des régions des États-Unis, où la transmission du virus Zika par les moustiques est possible, devraient se protéger contre les piqûres de moustiques en tout temps.

Les moustiques piquent en journée comme en soirée. Il est donc recommandé d’utiliser un insectifuge et de porter des vêtements de couleurs claires, qui couvrent la peau le plus possible. Si vous planifiez dormir à l’extérieur, il est recommandé d’utiliser une tente ou des moustiquaires pour être à l’abri des piqûres.

Il existe aussi des mesures de prévention qui visent spécifiquement les femmes enceintes, celles qui souhaiteraient le devenir ainsi que leurs partenaires. Vous trouverez plus d’information sur les moyens de prévention en visitant les sites Web suivants :

Le Zika : conseils pour voyageurs avertis
6 votes
The following two tabs change content below.
Author Image

Ariane Adam-Poupart

Pendant son doctorat en santé publique, Ariane a choisi la course sur sentier pour s’évader. Puis, elle a pris part à une première compétition de course longue distance en 2013. Cet événement a marqué le début d’une grande passion. Depuis, elle s’est lancé une tonne de défis de course, au Québec et ailleurs. Quand elle n’est pas en train de courir, Ariane cherche de nouvelles destinations de voyage pour aller découvrir le monde et planifie des activités de plein air dans de nouvelles contrées. Les Alpes en Suisse et Big Island à Hawaii font partie de ses coups de cœur.
Author Image

Derniers articles de Ariane Adam-Poupart (Tous les articles)

Partager ce billet de blogue