Les cyclistes n’ont pas froid aux yeux

La Cordée a déjà abordé le sujet de l’habillement multicouche, un système en trois épaisseurs modulables selon la température extérieure et votre température corporelle. Son but? Vous tenir au sec et maintenir votre confort tout au long de l’activité que vous pratiquez.

Avec l’automne qui arrive, et les températures parfois imprévisibles qui l’accompagnent, voici quelques conseils pour savoir comment vous habiller pour profiter au maximum de vos sorties de vélo durant la saison des couleurs.

Mais comment s’habiller?

1-Cuissard-bas-maillotSi vous êtes cyclistes, sans le savoir vous connaissez déjà en quoi consiste la couche de base du rouleur à l’automne : ce sont les mêmes vêtements que ceux d’été! Un cuissard, un maillot et une paire de bas légers font parfaitement le travail comme première couche pour les températures plus chaudes de milieu de journée du début de l’automne. Même plus tard dans la saison, pendant l’été indien, ces vêtements seront suffisants.

Mais prévoyez le coup, et pensez amener avec vous une couche intermédiaire, parce qu’à l’automne, une fin de journée fraîche ou une pluie froide sont des éventualités bien réalistes.

Les éléments se battent contre vous. Ripostez!

2-Genouillere-manchesEn vélo, la couche intermédiaire est constituée d’une multitude de possibilités et d’accessoires différents. Vous partez tôt le matin et la température est basse, mais plus vous approchez de l’heure du midi, plus il fait chaud? La solution dans de tels cas, ce sont les manches et les genouillères d’appoint.

Ces morceaux de vêtement sont tout simplement des rallonges à votre ensemble maillot et cuissards. Lorsque vous avez chaud, vous n’avez qu’à les enlever et à les mettre dans les poches arrière de votre chandail de vélo.

3-Genouilliere-long-courtÉvidemment, il est plus sécuritaire de les enlever à l’arrêt qu’en roulant. Surtout les genouillères d’appoint.

Alors que les manches allongent votre maillot jusqu’à vos poignets, les genouillères viennent en deux formats : soit pleine longueur, jusqu’à la cheville pour couvrir vos jambes en totalité, soit en version plus courte qui couvre seulement les genoux.

Au moment de les choisir, prenez soin de prendre des manches et des genouillères assez serrées, vous éviterez ainsi qu’elles glissent de vos bras ou de vos jambes alors même que vous roulez.

4-CuissardLongSi vous savez que la température n’augmentera pas beaucoup pendant votre sortie, il existe des cuissards longs, aussi en deux longueurs, comme les genouillères d’appoint, qui couvrent vos jambes jusque sous vos genoux ou jusqu’à vos chevilles.

 

Et pour le haut du corps, ajoutez une veste sans manches par-dessus votre maillot. Légère et compacte, elle vous protégera du vent frais automnal et sera facile à ranger dans un sac de selle ou dans les poches de maillot lorsqu’il fera plus chaud.

Pour vos mains et vos pieds, choisissez, en fonction de la température, des gants et des bas qui vous garderont au chaud.

5-Manteau-PluieEt s’il pleut ou menace de pleuvoir, pensez à amener avec vous un imperméable. Vous serez heureux lorsqu’il vous gardera au chaud sous une bonne pluie!

Encore du vélo?

Vous êtes vraiment passionné de vélo et vous continuez à vous entraîner alors que les températures tournent autour des 10 degrés, voire moins, et ce jusqu’aux premières neiges? Pour vous garder au sec et au chaud, vous aurez besoin de l’artillerie lourde en termes de vêtement de vélo.

Sous votre casque, vous voudrez certainement glisser une tuque légère, mais qui protégera votre tête et vos oreilles du vent froid. Sans ce petit détail vestimentaire, vos oreilles vous en voudront! Ajouter aussi un cache-cou pour protéger votre gorge, vous pourrez l’enlever lorsque vous aurez trop chaud.6-Tuque-gant-cachecou

Comme vos oreilles, vos doigts et vos mains ont bien froid puisqu’ils ne bougent pas beaucoup à vélo. Choisissez des gants qui vous laissent une liberté de mouvement et qui coupent le vent sans toutefois être trop chauds. À cette fin, beaucoup de gants de ski de fond sont très bien, mais plusieurs compagnies font des gants spécifiquement conçus pour le vélo.

7-Couvre-chaussuresComme les chaussures de vélo sont très bien aérées, ajoutez des couvre-chaussures par-dessus celles-ci. Souvent imperméables, les couvre-chaussures peuvent être isolés ou non. Partez sans couvre-chaussures à des températures aussi basses et vos pieds vous en voudront pour le reste de la journée.

Par-dessus votre maillot, c’est un manteau à manches longues que vous voudrez. Construit de la même manière qu’un maillot – long à l’arrière et muni de poches – il est souvent doublé d’un léger polaire.

Et finalement, pour le cuissard, deux options s’offrent à vous. Vous pouvez tout simplement ajouter par-dessus votre cuissard un pantalon collant ou vous procurer un cuissard pour temps froid à jambes longues. Cette dernière solution est souvent la plus confortable, car l’ajout d’un collant en plus du cuissard sera très serré à la taille.

Quoi que vous choisissiez de porter, gardez le plaisir en tête. Soyez confortable à vélo et profitez des paysages d’automne!

Les cyclistes n’ont pas froid aux yeux
6 votes
Partager ce billet de blogue