L’éthique des skieurs de montagne

Établir des règles éthiques pour un sport qui se pratique dans l’arrière-pays peut sembler un peu étrange. Or, comme l’engouement pour le ski de randonnée alpine est de plus en plus grand, ce genre d’encadrement devient essentiel afin que tous maintiennent le plaisir de skier dans un cadre sécuritaire. Nous vous présentons donc une adaptation libre du code d’éthique proposé par wildsnow.com.

Code d’éthique des randonneurs alpins

  1. Contribuez au bon entretien des pistes lorsque vous montez la montagne à pied ou en raquettes. Veillez à ne pas endommager les traces de ski empruntées par les skieurs ou les planchistes lorsqu’ils grimpent la montagne.
  2. Écartez-vous du sentier lorsque vous vous arrêtez pour ne pas bloquer le passage des autres skieurs.
  3. Respectez les animaux sauvages. Ils sont dans leur habitat naturel, alors ne perturbez pas leurs habitudes.
  4. Soyez un skieur Sans Trace : rapportez tous vos déchets au bas de la montagne.
  5. Adaptez votre rythme à la vitesse du groupe afin de réduire les risques de blessures.
  6. Respectez le rythme de chacun. Ne poussez pas les autres skieurs à aller au-delà de leurs limites.
  7. Choisissez votre itinéraire et votre vitesse de déplacement en fonction de vos habiletés, des conditions climatiques et du terrain que vous parcourez.
  8. En cas d’urgence, offrez votre aide. Transportez toujours de l’équipement de sécurité de base.
  9. Le civisme est de mise entre les skieurs.
  10. Adoptez une attitude positive et sociale dans l’arrière-pays : saluez les gens sur le sentier, informez-les des conditions et aidez-les en cas de besoin.
  11. Si vous avez été témoin d’une avalanche ou détenez de l’information sur un incident impliquant une avalanche, informez-en Avalanche Québec dès que possible.

Adaptation libre du code d’éthique publié sur le site Web de wildsnow.com.

Version imprimable du code d’éthique:PDF (Small)

premiere-journee-73-yk

L’éthique des skieurs de montagne
8 votes