Lydiane au Québec, un palmarès de ses destinations préférées

Après un voyage de quelques semaines au Portugal, pays qu’elle a d’ailleurs adoré, Lydiane se prépare pour vivre un été tout en simplicité, chez elle, au Québec. Au menu, trois destinations pour celle qui tripe sur l’aventure et la nature.

Pour commencer, elle fait un crochet par la vallée Bras-du-Nord, tout près de Portneuf, près de Québec. Elle restera dans ce paradis du vélo de montagne et de la randonnée pour pratiquer la via ferrata et le canyoning, deux sports qu’elle adore.

Détour par les îles de Mingan sur la Côte-Nord où camping, plongée et kayak seront au rendez-vous pour profiter de la nature sauvage qu’offre cette région.

Et comme dessert, ce sont les îles de la Madeleine qui recevront notre aventurière et ses parents pour la première fois. Lydiane y pratiquera une série d’activités telles que le kite surf, la rando, le tout bien évidemment entremêler de promenades sur le bord de la mer.

Avec ces destinations toutes québécoises, on a pensé demander à Lydiane de dresser un palmarès de ses endroits préférés au Québec. Les voici.

Par Lydiane St-Onge

Le fjord du Saguenay

Il y a environ 5 ans, j’ai fait une expédition de kayak de quatre jours dans l’embouchure de la rivière Saguenay où j’ai rencontré un petit rorqual d’environ 7 mètres au dos noir (qui ressemblait beaucoup à un épaulard!). Plutôt intense comme moment!

Un peu à l’encontre des règles de sécurité qu’on nous avait données, on s’est aventuré plutôt loin du rivage au beau milieu du fjord. On était tellement excité par la présence de ce rorqual que ces directives s’étaient un peu effacées devant ce gigantesque animal. On voulait s’approcher, c’était plus fort que nous.

On le voyait tranquillement s’en venir vers notre groupe, bonds après bonds, pour finalement disparaître à environ une distance de bond de nous. C’est à ce moment-là que la bête a remontée à la surface, tout juste au-dessous de la pointe avant de mon kayak. Comme s’il avait conscience de ma présence, le rorqual, au lieu de bondir comme il le faisait quelques secondes auparavant, a tout simplement sorti son dos de l’eau, créant tout un remous devant moi.

C’est un peu comme s’il avait voulu gentiment nous dire « salut! »

À mi-chemin entre la panique et l’ahurissement, cette histoire m’a vraiment marquée.

Il y a aussi dans le fjord du Saguenay une via ferrata supposément magnifique que je n’ai pas encore eu la chance de faire, mais avec les autres points de vue que j’ai pu avoir sur le fjord, je n’en doute pas une seconde. Cet endroit n’a vraiment rien à envier à d’autres endroits dans le monde.

Charlevoix

Ça peut paraître un peu typique, mais j’ai vraiment une histoire d’amour avec la région de Charlevoix. J’y suis tellement souvent allé depuis que je suis petite, été comme hiver, c’est toujours un plaisir d’y retourner.

Je dois quand même avouer que j’ai un petit penchant pour l’hiver, avec le centre de ski du Massif, qui est probablement mon endroit préféré pour skier au Québec

L’île d’Orléans

J’ai récemment fait le tour de l’île en vélo, et j’ai adoré. Très près de la ville de Québec, j’avais pourtant l’impression d’être ailleurs dans le monde, l’île me donnait une impression de ruralité européenne, un peu comme si j’étais en France, sur une de ses nombreuses routes des vins.

Le parc national de la Jacques-Cartier

Un autre coup de cœur près de Québec, j’y ai passé 4 jours dans une tente Huttopia, en pleine nature. J’ai aussi suivi un cours d’une journée en kayak de rivière, où j’ai appris à lire les rapides et à faire des manœuvres de base en kayak.

À la fin de la journée, on descendait quand même des rapides de classe 3!

Aussi près de la capitale nationale, c’est vraiment dur de se passer de cet endroit. La rivière Jacques-Cartier est magnifique et les randonnées sont superbes.

Le parc national de la Mauricie

J’ai grandi à Trois-Rivières et à Saint-Boniface. J’y suis allée tellement souvent dans ce parc que c’est difficile de compter. Peut-être que j’y suis allée une quarantaine de fois?

Après autant de visites, j’aime toujours y aller. L’hiver, le ski et la raquette sont mes incontournables et l’été, le parc est idéal pour faire du canot-camping.

La Gaspésie

Un incontournable au Québec, je pense. Le parc national de la Gaspésie et son mont Albert me font halluciner. J’aimerais y retourner bientôt et faire la montée du mont Albert à la course… au complet. L’an dernier, j’avais fait environ la moitié de la distance à la course avec ma sœur.

En camping sur le bord du fleuve, on se sent vraiment sur le bord de la mer, près de Sainte-Anne-des-Monts, c’est magnifique.

J’ai aussi fait du canyoning, et j’ai adoré. Venant d’une habituée de ce sport, je peux vous dire que ça a été un de mes endroits préférés au monde pour le pratiquer.

En vrac : ailleurs au Québec

Comme j’habite à Montréal, je me rends régulièrement au mont Tremblant, c’est un endroit où je me retrouve souvent, été comme hiver.

Sinon, Sutton, c’est aussi super près de Montréal et c’est un terrain idéal pour mon entraînement à l’ascension du Kilimandjaro que je ferai cet automne.

Bromont, en hiver, c’est génial pour le ski.

Comme j’ai de la famille dans le coin de Magog, je me retrouve souvent à me sortir de la ville pour passer du temps en nature dans ce coin-là, et j’aime vraiment beaucoup.

Un dernier endroit que j’aime, c’est le parc national de la Gatineau. Comme mes parents habitent la région, j’adore m’y évader quand je vais les voir.

Voilà pour mes coups de cœur au Québec! Bon été!

Lydiane au Québec, un palmarès de ses destinations préférées
8 votes
The following two tabs change content below.
Author Image
Lydiane a, en 2013, quitté maison et boulot pour arpenter la planète et aller au bout de ses rêves. Aventureuse, énergique et créative, elle s’est donné comme mission de découvrir le monde, un sac au dos. Nomade née, Lydiane a un penchant pour la plongée, le yoga et la randonnée, et elle se lance avec enthousiasme dans de nouvelles expériences de plein air. Après avoir foulé le sol de six continents, Lydiane demeure insatiable et poursuit sa découverte du monde, qu’elle partage avec, entre autres, sa grande communauté virtuelle. Ses dadas? Faire de la photo, de la cuisine végane et de petites crèmes maison à base de produits naturels.
Author Image

Derniers articles de Lydiane autour du monde (Tous les articles)

Partager ce billet de blogue