Marcher plutôt que s’encabaner

L’arrivée de l’hiver fait fondre votre élan et votre motivation pour demeurer actif? Vous cherchez un moyen doux et facile pour oxygéner vos poumons? C’est bien simple, il suffit de marcher régulièrement! Peur d’avoir froid? Alors, lisez ce qui suit. Les employés de La Cordée ont pensé partager leurs connaissances en matière d’habillement hivernal pour que vous puissiez profiter de la marche comme d’un remède contre la dépression saisonnière.

Simple et à la portée de tous, la marche ne coûte presque rien et elle se pratique autant dans les parcs que dans le bois. Que vous soyez seul ou en groupe, la marche vous permet de faire le plein d’air pur et de lumière naturelle pour garder le moral et conserver un minimum d’énergie pendant la saison hivernale. En ville, plutôt que de prendre les transports en commun pour parcourir de courtes distances, prenez vos jambes, votre foulard et votre tuque et marchez! Vous éviterez les pannes, les tapons, les impatients et les effluves indésirables. Au chalet, profitez de la blancheur de la neige encore vierge, du ciel bleu et du soleil éclatant pour aller faire rougir vos joues. De retour au bercail, la collation devant le foyer ne sera que plus agréable.

Quelle couche enfiler?

Comme les températures hivernales du Québec sont loin d’être égales, il faut choisir des vêtements qui offrent une certaine polyvalence, question de pouvoir modifier son habillement en fonction des conditions météo. Pour éviter les frissons, La Cordée vous suggère d’opter pour le système multicouche puisque ce dernier vous permet de jouer avec vos épaisseurs de vêtements pendant que vous faites une activité de plein air. Afin de choisir judicieusement chacune des couches que vous porterez, consultez la chronique intitulée Survivre à l’hiver. Mais avant, déterminez si vous êtes de nature frileuse ou « chaleureuse ». Déterminez ensuite les conditions dans lesquelles vous comptez marcher (terrain plat, escarpé, à l’abri du vent, etc.) et le rythme que vous donnerez à votre activité. Tous ces facteurs influenceront grandement la façon de vous vêtir.

Pour un rythme de marche relativement normal, privilégiez un manteau isolé en fibres synthétiques ou en duvet. Jetez votre dévolu sur un modèle qui couvre une partie des cuisses et des fesses et qui possède un capuchon pour vous protéger du vent.

ManteauPour un rythme de marche assez rapide, optez pour des vêtements non imperméables qui laisseront la transpiration sortir du manteau. N’oubliez pas que les vêtements mouillés par la transpiration peuvent vous faire frissonner plutôt que vous réchauffer.

Finalement, sachez que si vous êtes très confortable en sortant de la maison, vous risquez d’avoir chaud lorsque votre corps fournira un effort. Mieux vaut partir avec un petit frisson et accélérer le rythme pour se réchauffer. C’est votre corps tout entier qui en bénéficiera.

Si vous avez tendance à avoir froid, ajoutez une couche intermédiaire, de type laine polaire ou laine mérinos, pour ajouter une touche de chaleur à votre ensemble. Si, au contraire, vous avez chaud rapidement, optez pour une coquille dotée de fermetures à glissière aux aisselles afin de ventiler votre manteau et de laisser le trop-plein de chaleur s’échapper.

Faites attention de bien interpréter les cotes de température des fabricants de manteaux. La conception d’un vêtement, votre seuil de tolérance au froid, les conditions climatiques et l’activité physique pratiquée influencent en grande partie le confort qu’apporte un manteau. Mieux vaut s’informer auprès de conseillers compétents avant d’investir dans un modèle.

cramponsPour vos pieds, optez pour des bottes dotées de talons larges et bas et de semelles avec de bons crampons pour éviter les chutes et assurer votre confort. Un sol glacé ne devrait pas vous arrêter. Enfilez simplement des crampons de marche et ralentissez votre rythme de croisière.

Pour éviter de voir s’évanouir votre envie de sortir, intégrez la marche dans votre quotidien. Par exemple, plutôt que de conduire les enfants à la garderie ou chez des amis, donnez-leur de saines habitudes de vie et marchez avec eux. Leur santé et la vôtre s’en porteront que mieux. Et si vous avez besoin d’un petit coup de pouce, joignez un groupe en vous inscrivant à un club de marche près de chez vous.

 

montage-sac-a-dosDans votre sac à dos, les employés vous suggèrent d’apporter :

  • De la tisane, du chocolat chaud et du thé pour s’offrir une petite douceur qui réchauffe l’intérieur;
  • Une gourde à gros goulot pour éviter que de la glace ne se forme sur l’ouverture de la gourde;
  • Un repas qui se mange facilement avec des mitaines ou des gants;
  • Des aliments qui ne sont pas fragiles au froid;
  • Des collations pour manger régulièrement et en petites quantités;
  • Des chauffe-mains pour éviter les engelures soudaines.

 

 

 

 

 

Marcher plutôt que s’encabaner
4 votes
Partager ce billet de blogue