Pédalez en famille

Avoir des enfants ne veut pas dire qu’il faut cesser d’aller jouer dehors. Si vous êtes amoureux de nature et désirez transmettre votre penchant pour les sports de plein air à votre progéniture, sortez avec bébé dès que vous le pouvez. En modifiant légèrement vos habitudes et votre équipement, vous continuerez à demeurer actif et bébé développera sa capacité d’adaptation, riche pour son évolution. Les sorties à vélo constituent, par exemple, une belle manière de passer du temps de qualité en famille. C’est connu, les promenades en poussette sont souvent une façon efficace d’endormir bébé, alors imaginez les ballades à vélo. Assise confortablement dans une remorque à l’arrière de votre vélo, votre progéniture se fera bercer par les paysages qui défilent au grand air, pendant que vous savourerez ces instants de liberté. Puisque la clé du succès de ce genre de sorties réside dans une bonne préparation, voici donc quelques trucs pour que tous les membres de la famille y trouvent leur compte.

Faites-les suivre…

RemorqueContrairement au siège de vélo, la remorque n’affecte pas l’équilibre du cycliste en plus d’offrir un certain confort à l’enfant. Assis à l’abri des intempéries et des moustiques, l’enfant peut admirer le paysage, jouer avec ses peluches, regarder des livres, prendre des photos ou dormir à sa guise. Dotée de petits compartiments de rangement, la remorque peut également servir à transporter de l’équipement si vous comptez partir pour quelques heures voire quelques jours.

Traîner une remorque exige cependant un effort supplémentaire. Assurez-vous donc de vous entraîner un peu pour éviter les pannes d’énergie et choisissez un itinéraire qui tient compte du dénivelé. Notez qu’assis près du sol, l’enfant devient moins visible pour les automobilistes. Fixez donc un drapeau à la remorque afin de réduire les risques d’accident. Lorsque vous magasinez pour une remorque, assurez-vous qu’elle offre une certaine suspension, un harnais rembourré et ajustable et une bonne circulation d’air.

Si votre enfant est trop grand pour la remorque, optez pour l’étape suivante : le demi-vélo. Ne vous privez pas de vélo en attendant qu’il soit assez grand pour pédaler seul! Faites-le grimper directement sur un demi-vélo attaché à l’arrière de votre monture. Ainsi, vous aurez l’impression de rouler librement et à votre rythme, tandis que votre enfant se sentira autonome en pédalant selon ses capacités, tout en apprenant tranquillement le code de la route.

conseilsecuriteConseil sécurité : Selon la SAAQ, un enfant doit avoir au moins un an pour être en mesure de tenir sa tête droite et de prendre place dans une remorque. Avant cet âge, les muscles de son cou ne sont pas assez forts pour supporter sa tête en cas d’accident. De plus, le port du casque est fortement conseillé afin de protéger sa tête fragile en cas d’impact. Pour de plus amples informations sur la sécurité des remorques, référez-vous au site Web des fabricants.

Trucs et conseils :

conseilsPartir en vélo avec un enfant requiert le même genre de préparation que si vous partiez en vacances au chalet. Sauf que vous êtes le porteur. Vous devrez donc être créatif pour réduire au minimum l’équipement apporté, tout en vous assurant de ne manquer de rien. En rafale, quelques astuces qui contribueront au bonheur des petits et des grands.

  • Planifiez un itinéraire digne d’intérêt pour les enfants et qui permet de faire des arrêts fréquents dans des parcs et des espaces de nature. Les enfants pourront s’y dégourdir en découvrant de nouveaux lieux.
  • Les arrêts crème glacée ont toujours la cote pendant la saison estivale. Profitez-en pour gâter vos petits becs sucrés; ce sont aussi leurs vacances après tout!
  • Pour éviter d’entendre inlassablement la célèbre phrase « Quand est-ce qu’on arrive? », insistez sur l’aspect ludique de l’expédition. Trouvez des à-côtés amusants qui soutiendront l’intérêt de votre progéniture tout au long de la route : arrêts au parc, recherche d’animaux et d’insectes, jeux d’observation, jeux d’eau, etc.
  • Si vous partez en famille, n’oubliez pas que vous roulez probablement plus lentement avec un enfant, alors roulez en file indienne pour que les autres cyclistes puissent vous dépasser.
  • Partez tôt le matin pendant que bébé est en forme et que le soleil est encore faible.
  • Installez un rétroviseur sur votre guidon pour vous assurer de garder constamment un œil sur votre progéniture.
  • Bien évidemment, assurez-vous que votre vélo est en excellent état… pour la sécurité de tous.
  • Si vous partez avec un enfant en bas âge, remplissez un thermos d’eau bouillante. Il vous servira de réchauffe-biberon.
  • Transportez des vêtements de rechange pour les changements de température soudains. Immobile dans la remorque, votre enfant sera probablement plus sensible que vous à ces variations climatiques.

Pour les plus vieux…

  • Impliquez-les dans la planification : montrez-leur les cartes, les points d’intérêts que vous pouvez visiter et laissez-les prendre certaines décisions quant à l’itinéraire.
  • Demandez-leur de faire leur bagage pour qu’ils apprennent à se préparer pour des activités de plein air.
  • Profitez de la ballade pour leur inculquer des notions pédagogiques et pour stimuler leur curiosité naturelle en leur posant des questions liées à leurs observations.
  • Créer des collations originales en forme d’animaux ou de végétaux.
  • Pensez à apporter un appareil photo et des livres qui permettent de divertir de longues minutes sur la route.
  • Lorsque vous roulez, montrez-leur les rudiments de la sécurité à vélo.
  • Pour éviter les crises de famine ou de mauvaise humeur entre deux villes ou villages, soyez assuré d’apporter suffisamment d’eau et de nourriture.
  • Lors de vos arrêts, pensez à rapporter des trésors qui permettront de créer un herbier ou un coffre aux trésors lorsque vous retournerez à la maison.
  • Pour la sécurité de tous, pédalez derrière vos enfants s’ils sont autonomes sur le vélo. Ainsi, vous garderez un œil sur eux et respecterez leur rythme.

Et surtout, peu importe les embûches, gardez le moral parce que vous influencez directement celui de vos troupes!

Pédalez en famille
3 votes