Quelques randonnées pédestres à ne pas manquer !

 

Certains randonneurs s’évadent dans les bois à la recherche de nouveaux défis à relever, d’autres désirent s’émerveiller devant des paysages à couper le souffle et parfois certains recherchent tout simplement le terrain de jeu idéal pour transmettre leur amour du plein air à leurs enfants. Heureusement, pour tous les adeptes de randonnée, il existe une très grande variété de sentiers pour combler tous les désirs.

 

En-têteComment choisir ? Voici quelques suggestions des passionnés de plein air de La Cordée : sentiers traditionnels, défis audacieux, trésors à deux pas de Montréal… Des randonnées à découvrir ou à redécouvrir d’ici la fin de l’été et durant la saison des couleurs.

L’Acropole des draveurs, l’incontournable randonnée

À environ 5 h de Montréal  

Situé dans le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie à Charlevoix, le sentier de l’Acropole des draveurs est un endroit unique au Québec. Le sommet auquel le sentier vous mène offre une vue plongeante sur la rivière Malbaie et sur les plus hautes parois rocheuses de l’Est du Canada.

Les panoramas que vous pourrez admirer tout au long de la randonnée sont majestueux, c’est ce qui en fait une randonnée à ne pas manquer. Toutefois, soyez prudent lors de l’ascension du plus haut sommet, celui de l’Acropole, car la difficulté du sentier est très élevée en raison du fort dénivelé (800 m). Ainsi, vous aurez le souffle coupé par la beauté du paysage ainsi que par l’effort requis pour atteindre le sommet. Pour plus d’information sur les tarifs pour l’accès aux sentiers, cliquez ici et, puisque c’est plus loin que d’autres randonnées, prévoyez-vous une fin de semaine complète pour bien en profiter.

Big Slide, une valeur sûre des Adirondacks

À environ 2 h 30 de Montréal 

Mwanner at en.wikipedia [CC BY-SA 3.0 or GFDL], via Wikimedia Commons
Mwanner at en.wikipedia [CC BY-SA 3.0 or GFDL], via Wikimedia Commons
Le parc des Adirondacks a été créé par l’État de New York en 1892, au plus grand bonheur des amateurs de plein air. Aujourd’hui, le parc regroupe plus de 600 km de sentiers balisés qui vous feront découvrir plusieurs monts.

L’un des coups de cœur de La Cordée est le mont Big Slide, le 27e plus haut sommet du territoire des Adirondacks. Il est situé dans le beau village de Kenne Valley. Si vous désirez faire une belle boucle en une journée, il faut suivre les indications pour le mont Big Slide en empruntant The Brothers, trois plus petits sommets qui vous offrent une belle vue sur le mont Giant et la vallée du John Brook. Pour ceux qui n’auraient pas le temps d’aller jusqu’au sommet du Big Slide, ces trois petits frères sauront pleinement vous satisfaire. Néanmoins, les courageux qui monteront tout en haut de la « grande glissade » pourront admirer mieux que jamais les parois rocheuses du mont Gothics. Beauté et difficulté seront au rendez-vous. Y serez-vous aussi ?

Saddleback et Basin, un défi à relever

À environ 2 h 30 de Montréal (même point de départ que Big Slide)

Toujours dans les Adirondacks, le mont Saddleback est la 17e plus haute montagne de l’État de New York avec une élévation de 1 376 mètres. Vue de loin, vous l’aurez deviné, la montagne ressemble à une selle de cheval. Une fois sur « le dos » de ce mont, préparez-vous à admirer de superbes panoramas.

Mwanner at en.wikipedia [CC BY-SA 3.0 or GFDL], via Wikimedia Commons
Mwanner at en.wikipedia [CC BY-SA 3.0 or GFDL], via Wikimedia Commons
Pour tous ceux qui recherchent un défi supplémentaire, un employé de La Cordée recommande fortement d’ajouter au mont Saddleback l’ascension du mont Basin. Après avoir atteint le sommet du Saddleback, redescendez et continuez vers le mont Basin, qui vous promet une vue sublime sur les monts Haystack et Marcy. Soyez prudent, toutefois, lors de la descente vers le mont Basin, car elle est considérée comme l’un des sentiers les plus difficiles de tous ceux des Adirondack. Malgré son niveau technique très élevé, le parcours est enivrant; un véritable incontournable de la région qu’il ne faut par contre pas prendre à la légère. La boucle entre les deux monts vous offre 26,6 km de randonnée sur un terrain qualifié de « difficile » qui saura satisfaire les randonneurs expérimentés.

Notez que pour accéder aux sentiers, tout comme pour le mont Big Slide, vous devez laisser votre voiture dans l’aire de stationnement payant (7$ US) Garden, tout près de Keene Valley.

Montagne de marbre, un secret bien gardé

À environ 2 h 40 de Montréal 

La région des Cantons-de-l’Est regorge de magnifiques randonnées à découvrir. Toutefois, le coup de cœur d’un des employés de La Cordée est pour la montagne de Marbre, un sommet loin des foules, mais près de la nature.

Isolée, sauvage, mais accueillante, cette jolie montagne se situe à la frontière américaine (avec le Maine) et fait partie du réseau de 135 km des Sentiers frontaliers entretenu par le club de marche du même nom.  L’aller-retour à la montagne de Marbre offre une randonnée de niveau intermédiaire d’une distance de 12 km avec un dénivelé de 400 m. Notez que les chiens sont acceptés sur les Sentiers frontaliers, ce qui est en fait une destination de choix pour tous ceux qui aiment marcher avec leur bête. Ayez sur vous vos passeports, car la randonnée se situe aux frontières des États-Unis et du Canada. Il n’est pas rare que des douaniers en VTT viennent vous voir. Soyez prêt.

Le parc régional de la forêt Ouareau, le terrain de jeu des familles

À environ 90 minutes de Montréal 

Le parc régional de la Forêt Ouareau est un magnifique terrain de jeu pour tous les types de randonneurs, mais pour une des employées de La Cordée, c’est un terrain de jeu par excellence pour toute la famille.

Pour les randonnées avec de jeunes enfants, on vous conseille le secteur du Pont suspendu, accessible depuis la route 347 par Notre-Dame-de-la-Merci. Le sentier des Murmures, qui longe la rivière Ouareau sur plusieurs kilomètres, charmera tous les randonneurs en plus de les faire passer sur le fameux pont suspendu, structure toujours impressionnante pour les jeunes enfants.

Si vous avez une fin de semaine complète devant vous, prévoyez dormir dans la forêt. Dans le secteur de Notre-Dame-de-la-Merci, six refuges sont répartis sur l’ensemble du réseau pédestre à moins de dix kilomètres du poste d’accueil; une formule idéale pour les familles qui en sont à leur première nuit en refuge.

Et vous, quels sont vos incontournables ?

Quelques randonnées pédestres à ne pas manquer !
9 votes
Partager ce billet de blogue