Quoi de neuf avec le duvet?

Jusqu’à tout récemment, le fabricant Arc’teryx semblait avoir délaissé le duvet, y préférant les isolants synthétiques. Toutefois, cette année, le duvet revient en force dans la collection hivernale de l’entreprise canadienne.  Pourquoi ce retour aux plumes? Pourquoi maintenant et comment ce duvet signé Arc’teryx est-il différent de celui proposé par d’autres fabricants?  Carl Moriarty, responsable de la conception, répond à ces questions et explique en détail cette décision d’intégrer du duvet à la collection isolante d’Arc’teryx.[1]

Pourquoi ce regain d’intérêt pour le duvet cette année de la part d’Arc’teryx?

Il y avait une lacune à combler dans la gamme de produits isolants existants. Nous voulions un produit pouvant offrir un meilleur ratio entre sa chaleur et son poids. Le duvet est la seule solution. En l’utilisant, on répond au besoin de rapidité et de légèreté des voyageurs en leur offrant des articles considérablement compressibles et chauds.

Qu’est-ce qui rend ces produits uniques à Arc’teryx?

C’est l’angle que nous exploitons dans cette catégorie de manteaux qui nous distingue. Notre approche se concentre sur la conception, les matériaux, la construction et ensuite sur comment nous combinons ces trois éléments en des solutions qui utilisent au maximum chacune des qualités inhérentes des matériaux.

Du point de vue du design, on s’assure que le vêtement épouse parfaitement les formes du corps. Les produits sont dessinés de manière à réduire le volume tout en augmentant l’efficacité thermique sans restreindre les mouvements. Dans la construction des vêtements, chaque couture a plus d’une utilité. Nous n’avons plus besoin d’utiliser des rubans de reliure ce qui réduit le poids des manteaux et leur volume. Nous pouvons ensuite utiliser des taffetas japonais de première qualité, donc plus résistants, tout en conservant un produit léger et performant. Nous avons également introduit des composantes synthétiques dans les zones enclines à s’humidifier plus rapidement. Ainsi, les manteaux en duvet d’Arc’teryx sont efficaces dans un plus large éventail de conditions.

On dit souvent que la conception intelligente d’un produit augmente la qualité de vie du consommateur, que ce soit une chaise, une fourchette, une voiture ou des skis. Du point de vue de sa conception, qu’est-ce qu’un produit Arc’teryx fait ou devrait apporter dans la vie de son utilisateur?

Arc’teryx possède une philosophie axée sur l’usage prévu de tous ses produits. Le but ultime est de créer de l’équipement qui augmentera la qualité de vie du consommateur dans la pratique de son activité.

Chez Arc’teryx, nous voulons que les personnes puissent développer une relation avec leur équipement, que leur équipement devienne leur compagnon. Les choses en lesquelles vous avez confiance contiennent des souvenirs que vous ne voudrez pas laisser derrière vous. Au contraire, vous voulez que ces choses vous accompagnent dans de nouvelles aventures.

Pourquoi le métier de concepteur est-il aussi important : qu’est-ce qu’il communique aux gens; quelles sont les normes à respecter; qu’est-ce que le public doit attendre de cet art qu’est la conception?

C’est le métier où l’on peut réellement appliquer de manière réfléchie des connaissances acquises. Pour utiliser le duvet comme exemple, notre métier consiste à approcher la création d’un produit de manière holistique. Nous voulons éliminer les défauts et identifier les éléments qui garantiront une longévité au produit.

Voudriez-vous ajouter quelque chose de personnel?

Le capuchon du manteau Cerium LT est quelque chose dont je suis extrêmement ravi. L’idée derrière cette capuche était d’avoir un couvre-chef qui s’ajuste tout comme une tuque et offre ainsi une visibilité non réduite. L’équipe a donc créé une sorte de bonnet qui s’ajuste sous les oreilles et fixe ainsi le capuchon comme vous le voulez et il restera en place, peu importe vos mouvements.

Le duvet d’Arc’teryx est une nouveauté qui s’inscrit parfaitement dans les traditions de l’entreprise, soit transformer des formules déjà existantes grâce à leur conception impressionnante. Voici quelques caractéristiques des manteaux isolés en duvet du fabricant :

  • Arc’teryx a ajouté son isolant synthétique CoreloftMD aux endroits où l’humidité et le frottement rendent normalement le duvet inutilisable. Les épaules, les poignets, la zone entourant la bouche et les aisselles sont donc en Coreloft.
  • Le duvet utilisé est un duvet d’oies européennes. Les manteaux offerts par La Cordée sont principalement isolés de duvet 850.
  • Les coupes des différents produits sont aussi songées que le choix des matériaux. Le capuchon du Cerium LT en est un très bon exemple, tout comme le sont les articulations du manteau. En effet, les manteaux de duvet donnent souvent l’impression de perdre de la motricité au niveau des bras. Arc’teryx remédie à la situation en offrant des manches articulés aux coudes pour ne pas vous limiter dans vos mouvements; confort assuré.

[1] Cette entrevue est une adaptation libre du texte What’s up with down? Par Jill Macdonald pour la revue web Lithographica. Le texte original est offert en ligne à http://lithographica.arcteryx.com/issue-1.

Quoi de neuf avec le duvet?
9 votes
Partager ce billet de blogue