Rouler par temps froid

L’air froid du matin vous donne envie de remiser votre vélo et de le faire hiberner jusqu’au printemps? Avez-vous pensé qu’au lieu de le mettre de côté, vous pourriez aussi le convertir en véhicule automnal pour vous aider à apprivoiser le retour du temps froid? Voici pourquoi et comment transformer votre bolide en super remède pour lutter contre la grisaille urbaine.

Pourquoi rouler par temps froid, selon les employés de La Cordée :

  • Pour maintenir la bonne humeur (on n’a jamais assez d’endorphines à l’automne!)
  • Pour arriver réveillé au boulot (qu’on se le dise, l’air frais, ça « énergise »!)
  • Pour la flexibilité du transport individuel, sans le problème du stationnement
  • Pour gagner du temps et économiser de l’argent
  • Pour garder la forme
  • Pour éviter la cohue dans les transports en commun à l’heure de pointe

 

Comment?


icones-vitesseRalentissez!
La température change, et votre conduite doit faire de même. Les feuilles d’automne et les premières gelées au sol rendent les rues très glissantes. En début de saison, piétons, cyclistes et automobilistes ont besoin d’un certain temps pour s’adapter aux nouvelles conditions. Soyez vigilant et à l’affût des imprévus.

icones-visibilitéSoyez visible! Il fait noir alors, faites-vous voir! Portez des couleurs voyantes et des bandes réfléchissantes. Ajoutez des phares à l’avant et à l’arrière de votre monture. Mieux vaut être vu de très loin qu’à la dernière minute.

icones-gadouÉloignez-vous de la gadoue! Et fixez des garde-boue! Le style « trace de moufette dans le dos » ou « petits pois bruns dans le visage », ce n’est pas très chic ni très tendance, mais c’est inévitable l’automne si vous n’avez pas de garde-boue.

icones-ExtrémittésCouvrez vos extrémités! Enfilez une mince tuque sous votre casque, des chaussures isolées et imperméables, des bas chauds et surtout de bons gants qui coupent le vent. Inutile de rappeler qu’en vélo, les mains sont exposées au vent et gèlent donc très rapidement. Optez pour un modèle de gants doté d’une membrane imperméable de type Gore-Tex. En plus de bloquer le vent, elle fera écran à la pluie, qui tombe trop souvent à l’automne.

icones-trop-habilléPas trop habillé pour ne pas transpirer. À la mi-saison, les variations climatiques sont courantes. Le système multicouche est alors tout indiqué pour rouler sans transpirer. Ainsi vêtu, vous pourrez modifier votre habillement au gré du temps. Rappelez-vous qu’en enfourchant votre vélo, vous devriez avoir un petit frisson et que, quand vous roulerez, vous vous réchaufferez.

Quand il fera froid, songez à…

Lunettes de soleil Smith Pivlock ArenaPorter des lunettes à lentilles interchangeables

Un vent froid, ça réveille; un vent glacial, ça gèle. Pour éviter que votre joli minois subisse des engelures ou que les froides bourrasques vous aveuglent l’espace d’un instant, portez des lunettes sport bien ventilées et dotées de lentilles transparentes. Votre vision ne sera en rien altérée, même par temps sombre, et vous éviterez la formation de buée quand vous transpirerez. Pendant la saison hivernale, optez simplement pour des lunettes de ski, qui couvriront votre visage au maximum.

Chaussure de vélo Northwave Celsius Artic GTX (hommes)Enfiler des chaussures de vélo isolées et imperméables

Quand les pieds sont mouillés, c’est tout le corps qui se met à frissonner. Or, l’humidité automnale peut facilement être contrée par une paire de bas de laine et des chaussures imperméables de type Gore-Tex. Les couvre-chaussures imperméables peuvent également protéger vos pieds si vous trouvez que vos chaussures sont soudainement trop ventilées. Pratiques, parce qu’amovibles, les couvre-chaussures offrent une protection plus haute que des chaussures de ville traditionnelles. Ils deviennent donc très précieux lorsque l’air froid tente de pénétrer par votre cheville à travers votre bas. Puis, lorsque le froid se montrera réellement le bout du nez, attendez-le de pied ferme dans des chaussures de vélo conçues spécialement pour la saison froide.

Casque de ski K2 RouteMettre un casque moins ventilé qu’en été

Tard dans la saison, vous pouvez troquer votre casque de vélo contre un casque de ski. La douce brise qui rafraîchissait votre tête cet été aura tôt fait d’être remplacée par des courants d’air « légèrement moins agréables » pendant la saison froide. En optant pour un casque de ski plutôt qu’un casque de vélo, vous réduirez les pertes de chaleur tout en roulant de manière sécuritaire.

Pour faire des choix éclairés, venez comparer les différents articles en magasin, avec l’aide précieuse d’un conseiller expérimenté. Une fois bien équipé, vous trouverez que rouler l’automne permet de vous acclimater en douceur aux températures hivernales. Luttez contre la déprime saisonnière, gardez la forme et oxygénez-vous l’esprit. Pédalez parce que c’est excellent pour votre santé et pour celle de la planète.

Rouler par temps froid
9 votes