Se chausser pour Compostelle

Conseils prodigués par Jonathan Morin-Émond, 
gérant chaussures et camping à La Cordée Rive-Sud

Pavés, roches, boue et terre battue composent principalement les très célèbres sentiers de Compostelle. Pour fouler ces terrains mythiques, vous aurez besoin de choisir LA bonne chaussure. Or, il existe plusieurs écoles de pensée sur la façon de se chausser pour Compostelle. Pour vous aider à trouver facilement chaussure à votre pied, voici quelques pistes de réflexion pour guider vos achats.

D’abord, soyons honnêtes, le modèle de chaussures unique et idéal pour tous les randonneurs n’existe pas. Tout simplement parce que les morphologies de chaque personne créent des besoins spécifiques et des zones de confort différentes en fonction des individus. Voilà pourquoi il faut essayer différentes options plutôt que de se fier uniquement aux choix et expériences d’autrui.

Ainsi, avant de vous lancer dans votre magasinage, vous devrez établir si vous êtes à la recherche de chaussures :

Ensuite, vous pourrez vous lancer dans l’achat de bas et de bâtons de marche.

Imperméable ou non?

Tout d’abord, ce sont les tendances météo qui devraient orienter votre choix.

  1. Si le temps s’annonce chaud et que vous avez tendance à beaucoup transpirer, optez pour une chaussure non imperméable.
  2. Si, au contraire, vous partez marcher pendant les mois pluvieux et frais, tournez-vous vers les options imperméables comme le GoreTex et les membranes maison.

Qu’est-ce que le GoreTex?  C’est votre fidèle allié sous les ondées ou les pluies diluviennes. Sa fonction? Vous maintenir au sec, peu importe les conditions extérieures. Une chaussure en GoreTex, c’est en fait une chaussure dotée d’un chausson en GoreTex. Ce chausson, pris en sandwich entre l’extérieur et l’intérieur de la chaussure (entre la tige et la doublure intérieure), est en fait une membrane microporeuse. Cette membrane est conçue pour bloquer les infiltrations d’eau qui viennent de l’extérieur, et ce, sans nuire à l’évacuation de votre transpiration. Imperméables, durables et respirantes, les membranes de GoreTex sont donc une garantie que vous aurez les pieds au sec dans les pires conditions : boue, pluie ou neige.

Matériaux

Le cuir : Le cuir est la matière la plus durable sur le marché. Elle offre un bon équilibre entre protection et respirabilité. C’est un matériau traditionnel et noble, qui constitue souvent la tige (l’extérieur) de la botte ou de la chaussure. Lorsqu’il est utilisé à l’intérieur d’une chaussure ou d’une botte, il donne la sensation d’enrober le pied, de le mouler, ce qui procure un grand sentiment de confort. Pour des conditions chaudes et sèches, tournez-vous vers des chaussures ou des bottes dont l’intérieur est en cuir puisque le cuir favorise l’évacuation de l’humidité. En fait, son seul défaut, c’est que bien qu’il soit très résistant à l’eau, il ne sera jamais aussi étanche qu’une membrane de GoreTex. Finalement, avec un bon entretien, vos bottes et souliers en cuir protègeront vos pieds en tout confort durant de nombreuses années!

Les tissus synthétiques : On retrouve divers types de tissus synthétiques sur les chaussures. Généralement, les concepteurs de chaussures intègrent des zones en filet aux endroits dont la protection est moins cruciale et où les risques d’abrasion sont réduits. Ces zones aérées optimisent la ventilation de la chaussure. Il en résulte une économie de quelques grammes sur le poids de la chaussure et une meilleure évacuation de la chaleur et de l’humidité. Un choix idéal pour Compostelle pendant les périodes chaudes et sèches!

L’intercalaire : PU ou EVA? L’intercalaire, c’est la partie de la chaussure qui absorbe les impacts au sol et qui offre de la stabilité au pied. Elle peut être en PU ou en mousse EVA. Cette dernière est très confortable parce que spongieuse, mais elle tend à s’écraser plus rapidement que le PU sous le poids des pas. Quant au PU, comme il ne s’écrase pratiquement pas sous le poids de la marche, il confère une belle durabilité aux chaussures qui en sont dotées.

Bottes, souliers ou sandales

Bottes

Avantages de la botte :

  • Bon soutien à la cheville
  • Pieds stables, surtout lorsqu’on porte une charge
  • Protection accrue contre les débris des chemins et les intempéries

Hauteur de la botte idéale : Optez pour des modèles allant du bottillon (communément appelé mid par les fabricants) à la botte de randonnée légère.

Quoi éviter? Les bottes trop hautes, sur un terrain non technique comme celui de Compostelle, vous donneront trop de soutien et de rigidité, ce qui contraindra le mouvement de la cheville et du pied.

Nos bottes Compostelle 

Le Camino del Norte est une route plus difficile et plus technique que le reste du sentier. Dans ce cas, choisir des bottes s’avère judicieux afin de maximiser le soutien de la cheville et la stabilité du pied.

Souliers

Avantages du soulier :

  • Légèreté
  • Mobilité et agilité
  • Rapidité

Quoi éviter? Une chaussure trop souple ou trop rigide qui n’est pas conçue pour la randonnée.

Nos souliers Compostelle

  • Imperméables : Renegade GTX Lo de Lowa (hommes) et (femmes)
  • Non-imperméables : Sawtooth Low de Oboz (hommes) et (femmes)

Sandales

Avantages de la sandale :

  • Aération maximale
  • Légèreté

Nos sandales Compostelle

Pourquoi ce choix? Son intercalaire en polyuréthane (PU), son berceau en EVA, sa tige en cuir nubuck ainsi que son intérieur en néoprène seront de fidèles alliés pour marcher en tout confort.

Parlant de confort

En magasin, vous devez vous assurer que vous êtes confortables dans votre chaussure et que vous ne ressentez ni points de pression ni inconforts. Pour valider votre sensation de bien-être, n’hésitez pas à demander d’essayer vos chaussures avec un bas de randonnée plutôt qu’un bas de ville.

À la maison, il est recommandé de tester à nouveau vos chaussures en fin de journée, lorsque vos pieds seront à leur volume maximum.

Finalement, en plus de vos précieuses chaussures, apportez une paire de sandales légères pour reposer vos pieds lorsque vous arriverez à destination. Idéalement, ces sandales vous serviront également pour la douche. Et n’oubliez pas que les chaussures ne sont pas responsables de tous les maux. Pour éviter les tendinites, faites-vous des journées de marche raisonnables…

Bas pour Compostelle

Matériaux? Optez pour des modèles en laine mérinos à cause de leurs propriétés antibactériennes et thermorégulatrices.

Rembourrage? Choisir entre moyen et léger, en fonction de votre confort.

Combien de paires dois-je apporter? Apportez trois paires de bas pour faire une rotation judicieuse : vous en porterez une, une sera propre dans votre sac à dos et l’autre séchera sur votre sac.

Quelle hauteur? Choisissez la hauteur de vos bas en fonction du type de chaussures que vous porterez pendant votre périple.

« J’ai un faible pour les bas PHD Outdoor de Smartwool dont le rembourrage est concentré au talon et aux orteils, tout en ayant des bandes élastiques qui assurent un bon maintien. »

-Jonathan Morin-Émond

Autre option : Certaines personnes vont opter pour un bas mince (un liner) combiné à un bas épais afin de réduire la friction et les risques d’ampoule. Cette option appartient à une autre école de pensée, mais peut être très confortable dans certaines situations, surtout si vous utilisez de la crème antifrottement Nok. L’idéal, c’est d’expérimenter les différentes options avant de partir afin de trouver ce qui vous convient le mieux.

Bâtons de marche pour Compostelle

Les bâtons de marche stabilisent le pied tout en réduisant le stress imposé aux genoux et le risque de chutes ou de blessures. Sans compter qu’ils complètent le travail que font les jambes pendant la randonnée : ils permettent d’activer certains muscles du haut du corps et de solliciter le système cardiovasculaire.

Comment choisir ses bâtons? Sur le chemin de Compostelle, vos bâtons ne seront pas soumis à de fortes pressions. Vous pouvez donc vous tourner vers l’aluminium ou le carbone. Optez pour des modèles compacts , composés de sections repliables pour réduire leur encombrement, lorsqu’inutilisés. Puis, pour le confort de vos mains, recherchez des modèles dotés d’une poignée en mousse ou en liège.

Nos bâtons Compostelle 

À La Cordée, on pratique la randonnée depuis belle lurette. On est donc en mesure de vous présenter les options pertinentes qui s’offrent à vous pour votre pèlerinage, et de vous accompagner dans le choix de chaussures adaptées à vos besoins. N’hésitez pas à profiter de notre précieuse expertise!

 

Se chausser pour Compostelle
5 votes