S’équiper pour Compostelle

Partir pour Compostelle, c’est partir avec sa maison sur son dos pour plusieurs jours, voire plusieurs mois. Inutile de vous dire que le poids porté quotidiennement par votre corps doit être minimal. Pour vous faciliter la vie, certains randonneurs aguerris de La Cordée vous ont concocté une liste des choses légères que vous devriez mettre dans votre sac à dos pour partir bien préparés et avoir l’esprit tranquille.

Sur mon dos

  • Sac à dos : Tout d’abord, vous devez tenir compte que les morphologies de chacun des randonneurs diffèrent. Il est donc très important de choisir un sac en fonction de votre confort et de vos besoins.

On vous suggère de choisir un sac à dos confortable, qui peut loger entre 30 l et 50 l. Certains randonneurs choisiront un sac de petit format pour réduire au minimum le poids sur leur dos, alors que d’autres préféreront partir avec plus de matériel pour être prêts à faire face à n’importe quelle situation. Les deux options se valent. Au préalable, il vous suffit de déterminer si vous êtes plus du type prévoyant ou minimaliste.

Un petit truc : À la maison, remplissez des sacs d’épicerie réutilisables en plastique de tout votre matériel. Le litrage de ces sacs est normalement de 23 l. Ainsi, vous pourrez évaluer le format de sac à dos dont vous aurez besoin pour loger tout votre matériel, et ce, sans vous encombrer d’un sac trop grand, donc trop lourd.

Ensuite, il faut savoir que les structures des sacs varient en fonction des modèles. Le confort d’un sac à dos, une fois rempli, est donc très différent d’un sac à l’autre. En magasin, au moment d’essayer votre sac, assurez-vous de mettre du poids dans votre sac à dos pour que votre expérience s’approche ce que vous vivrez sur le terrain.

Bref, ce qui importe, c’est d’essayer différents modèles de sacs pour que vous puissiez trouver le modèle qui vous sied le mieux. N’oubliez pas qu’il sera un fidèle allié pendant votre périple. Prenez donc le temps de discuter de votre choix avec des conseillers compétents et expérimentés.

Et n’oubliez pas d’apporter une housse imperméable pour protéger le contenu de votre sac des intempéries.

  • Réservoir d’hydratation Le réservoir permet de garder les mains libres pour manipuler les bâtons de marche ou pour consulter un guide de voyage. Puis, comme il est placé au milieu de votre dos, le réservoir ne déséquilibre pas le poids du sac contrairement à une gourde placée sur l’un des côtés du sac. Sans compter que les esprits distraits ne risquent pas de la déposer quelque part sur une table le temps d’une pause, pour l’oublier là au moment du départ…

Dormir

  • Sac de couchage : Choisissez-le en fonction de la météo et des lieux d’hébergement que vous fréquenterez. Sachez que, contrairement au duvet, les matières synthétiques conservent leurs propriétés même si elles sont humides. Or, le duvet offre un ratio poids/chaleur/compressibilité supérieur à celui des fibres synthétiques.
  • Sac de compression : Parfait pour réduire au minimum la place que prend votre sac de couchage ou vos vêtements dans votre sac à dos.
  • Doublure d’appoint : Facile à laver, elle peut être utilisée seule par temps chaud (elle remplace le drap d’auberge) ou elle se glisse facilement dans un sac de couchage pour en préserver la propreté et les propriétés. D’autant plus qu’en voyage, il est également beaucoup plus simple et rapide de laver un drap d’appoint qu’un sac de couchage. Notez que si vous optez pour un modèle avec un capuchon (de type momie), vous pourrez y insérer votre oreiller. Sachez qu’en plus de sécher rapidement, la soie est thermorégulatrice. Elle représente donc une excellente option pour les nuits dont la température fluctue considérablement.

Se laver et être en sécurité

Les indispensables

 

 

Besoin d’aide pour choisir les chaussures et les vêtements que vous apporterez dans votre longue randonnée européenne? Consultez les billets suivants :

S’équiper pour Compostelle
4 votes
Partager ce billet de blogue