Vélo d’hiver

22 décembre, 2017

Chaque automne, une poignée de cyclistes endurcis commencent le processus de transformation de leurs vélos, afin de le rendre mieux équipé pour rouler l’hiver, et ce, sur des chemins enneigés et glacés. Selon le Huffington Post, 11 % des cyclistes montréalais roulent l’hiver. C’est très peu, lorsque l’on imagine les milliers de vélos qui fourmillent un peu partout dans la métropole, par temps plus tempéré. Est-ce l’intolérance du froid ou plutôt l’inquiétude d’obtenir un niveau de sécurité adéquat qui décourage les autres 89 % ?

12 décembre, 2017

Vous attendiez patiemment la première vraie accumulation de neige? Elle est arrivée! La Cordée vous propose un billet bourré de trucs précieux destinés à ceux et celles qui ont choisi leur vélo sans égard à la température, mais aussi quelques règles d’or pour les personnes qui se lancent pour la première fois dans la belle aventure du vélo d’hiver.

9 décembre, 2016

Si on me demande mon avis, je peux vous dire que je suis un fervent utilisateur de pneus clouté en saison hivernale. En tant que cycliste, mes premiers hivers à Montréal se sont passés en sécurité relative, mais je ne vous cacherai pas que chaque hiver, j’ai eu droit à quelques malheureuses chutes sur la glace. Rouler l’hiver, c’était un peu comme jouer à la roulette russe : rouler parfois en toute sécurité et parfois sur le bord de la catastrophe, les yeux plissés, les dents grinçantes, les fesses serrées, prêt à me faire renverser dans la rue parce que la chaussée est trop glissante. Le pied gauche (ou droit) flotte souvent au-dessus de la pédale, prêt à darder de sol dans l’anticipation d’une nouvelle menace qui se cache sous la neige… encore une foutue plaque de glace qui veut ma peau!

11 novembre, 2016

Des pneus d’une largeur de 4 à 5 pouces ; des cadres en acier, en aluminium ou en carbone ; tout suspendu, rigide ou avec une suspension avant seulement ; c’est un peu ça, le fat bike, une absence quasi complète de normes.

Pourtant, s’il y a bel et bien un radical commun autre que la largeur des pneus pour unir tous les fat bikes, c’est bien avoir du fun.

27 novembre, 2015

Que vous pratiquez le ski d’aventure ou le ski de fond, une protection oculaire couvrante vous sera indispensable pour défier vent, éblouissement et engelures. Les percées technologiques en optique ont pour effet de décupler les choix… et jargonnent un peu. Or, voici quelques repères pour vous y retrouver au moment d’essayer l’équipement en magasin.