Tout roule!

Le vélo est un sport qui gagne en popularité au fil des années. Bien qu’accessible à tous et convivial, il requiert tout de même un minimum d’équipement et de préparation. Que vous sillonniez les routes par amour de la nature, pour améliorer vos performances ou par souci d’écologie, il est essentiel de partir avec un minimum de matériel et de connaissances pour que tout roule.

aaaAvant de partir, outre la planification de l’itinéraire, il est essentiel de prévoir assez de nourriture pour toute la durée de votre sortie. La route étant parsemée d’imprévus qui peuvent rallonger vos escapades, vous aurez peut-être besoin de carburant supplémentaire pour arriver à bon port avec le sourire. Aussi, avant le départ, peu importe le type de vélo que vous pratiquez, il est important de gonfler vos pneus à leur pression maximale pour réduire les risques de crevaisons. De plus, vous devriez avoir une certaine base en ce qui concerne la réparation de votre monture. Une fois rendu sur des routes secondaires éloignées de la ville, vous pourriez vous sentir bien seul et démuni si l’une des composantes de votre vélo cessait de fonctionner subitement*.

En ce qui concerne l’équipement à apporter, il varie selon les besoins et l’expérience des cyclistes. Les randonnées organisées à la hâte sont souvent synonymes d’oublis. Les aide-mémoires ci-dessous vous permettront donc de vérifier que vous partez avec tout le matériel nécessaire à votre bonheur à vélo.

 

Le cyclotouriste :

cyclo-smallPartir en cyclotourisme c’est un peu comme partir à l’aventure avec sa maison sur son vélo. Le poids de chaque article emporté est donc très important. Chaque élément doit être choisi parcimonieusement pour ne manquer de rien et pour éviter de traîner du poids inutilement. Ainsi, pour être prêt à affronter les aléas de la route, le matériel du cyclotouriste devrait se décliner ainsi :

Inutile de préciser que sans ceci, vous pourriez être bien démuni :

 


ConseilsConseil
 : Le vélo doit être muni de réflecteurs puisqu’en partageant la route avec les automobilistes, il est essentiel d’être visible lorsque la noirceur tombe.

 

Le cycliste de route :

RouteEn ce qui concerne le cycliste de route, il doit emporter l’essentiel du matériel nécessaire à la pratique de son sport, sans ajouter de poids qui pourrait nuire à ses performances. Pour les courtes balades, le cycliste de route devrait quitter la maison avec un sac de selle rempli des articles suivants :

  • Chambre à air
  • Démonte-pneus
  • Gel et barre énergétiques
  • Argent comptant (vous évitez ainsi de trouver un guichet automatique si les cartes sont refusées et que vous voulez acheter un peu de ravitaillement)

Le cycliste de route ne devrait pas quitter la maison sans :

Une fois de plus, inutile de préciser que sans ceci, vous n’irez pas bien loin :

Lorsque le nombre de kilomètres parcourus est considérable, il est conseillé d’ajouter ceci à la liste des accessoires énumérés ci-haut :

ConseilsConseil : Les vélos de route et de cyclotourisme sont généralement équipés de valves plus petites que celles qu’on trouve sur les vélos hybrides, de type Schrader. En cas de crevaison, il est donc impossible de gonfler vos pneus dans une station-service sans l’aide d’un adaptateur qui convertit les valves Presta en valve Schrader. Donc, si vous voulez éviter de perdre du temps à chercher un magasin de vélo qui pourrait réparer votre crevaison, il est préférable d’emporter tout le matériel nécessaire à la réparation de votre chambre à air ainsi qu’une mini-pompe.

Le cycliste urbain :

villeQuant au cycliste urbain, il doit prévoir ses vêtements en fonction de la météo. Ainsi, avant de partir le matin, il devrait consulter les prévisions pour ne pas être surpris par les intempéries qui surviennent parfois rapidement dans une même journée.

Dans son sac à dos ou sa sacoche de vélo, le cycliste urbain devrait y trouver ceci :

ConseilsConseils : Bien que certains cyclistes urbains ne soient pas en faveur du port du casque de vélo, les accidents avec les voitures sont violents et imprévisibles. Il est donc fortement suggéré de trouver, parmi le grand éventail de casques disponibles sur le marché, un modèle conforme et qui vous plait afin d’éviter les blessures à la tête qui peuvent laisser de graves séquelles.

vêtements

Après avoir habillé votre vélo de tous les articles essentiels à la pratique du cyclisme, vous devriez adapter votre habillement au type de vélo que vous souhaitez pratiquer. Que vous soyez en milieu urbain ou à la campagne, il est recommandé de se procurer un maillot de vélo, un cuissard doté d’un chamois et des chaussures adaptées aux pédales de votre vélo. Pendant que le maillot de vélo maintient votre corps au frais et au sec, le cuissard, lui, absorbe une partie des chocs et prévient l’irritation causée par de longues heures passées sur la selle. Quant aux chaussures de vélo, elles permettent de maintenir le pied en place sur la pédale pour économiser vos efforts et accroître la puissance de votre coup de pédale. Ainsi combinés, ces accessoires confèrent confort et aérodynamisme afin de prolonger la durée des sorties de vélo pour gagner en forme ou en performance, selon les objectifs. Pour faire des choix judicieux, consultez un conseiller en magasin puisque l’offre des accessoires, des vêtements et des chaussures de vélo est vaste et diversifiée. Vous obtiendrez ainsi de l’équipement adapté à la pratique de votre sport et qui répond à vos besoins et critères de confort.

* En début de saison, La Cordée offre des ateliers de mécanique de vélo afin que vous puissiez ajuster vous-même votre monture. Visitez le http://www.lacordee.com/fr/home/activites/ si le sujet vous intéresse.

Tout roule!
2 votes
Partager ce billet de blogue

Commentaires