Camping et randonnée

23 juillet, 2018

Si pour certains, l’été est synonyme de plages et de mer, pour d’autres, il évoque l’air frais des montagnes et sa nature verdoyante. Oasis d’air pur, la forêt permet aux gens actifs de bouger à l’abri du soleil, dans un climat tempéré par la verdure. Si vous souhaitez découvrir le Québec à travers ses forêts et ses sentiers, l’équipe de La Cordée vous suggère quelques pistes de réflexion pour profiter au maximum de vos sorties en montagne, en plus de vous proposer 5 lieux de randonnée estivale pour plonger au cœur de sommets qui méritent le détour.

15 juillet, 2018

Nous avons tous déjà pris une cocotte ou une roche, on a tous déjà fait un détour pour esquiver une flaque de boue ou un petit ruisseau au beau milieu du sentier. Peut-être encore s’est-on trop approché de la faune ou a-t-on jeté un cœur de pomme au milieu des bois.

À première vue inoffensives, ces pratiques, multipliées par la répétition incessante du passage de milliers d’aventuriers et d’aventurières, ont un impact négatif direct sur la faune et la flore.

13 juillet, 2018

700 miles, c’est environ ce qu’il reste à marcher pour que Danielle atteigne son objectif à la fin du mois de septembre : le sommet du mont Katahdin. Depuis le dernier billet qu’on vous a proposé, elle a enfilé les miles à bon train, a vécu une bonne mésaventure et a traversé plusieurs États : des étapes importantes qui donnent vraiment l’impression d’avancer!

13 juillet, 2018

Aujourd’hui, je vous conte une histoire d’échec et de succès. Aujourd’hui, je vous livre quelques mots pour parler d’un décor qui ne mérite que vos yeux pour vraiment l’apprécier. C’est le récit d’un voyage avec deux inséparables comparses, François et Simon, en randonnée en Patagonie et en alpinisme sur le mont Marmolejo.

9 juillet, 2018

Dans notre série sur le plein air sans trace ou les principes Leave No Trace, impossible d’éviter de parler de notre relation à la nourriture, du transport à la consommation jusqu’à la gestion de nos rebuts, matériels, comme corporels.

Au centre de l’éthique du tourisme sans trace se trouve la nécessité de laisser la nature dans son état original, comme si nous n’y étions jamais allés.

Pour vous aider, on vous propose quelques pistes de solution.

6 juillet, 2018

Après un survol des sept principes du plein air sans trace et un saut un peu plus en profondeur sur la manière de les mettre en pratique lorsque vient le temps de se nourrir, c’est au tour de la pratique de la randonnée, de la marche, ou simplement de nos déplacements dans la nature de faire l’objet d’une analyse approfondie Leave No Trace.

Simplement, nos déplacements en nature dégradent presque inévitablement la nature autour de nous.

Dans de telles circonstances, l’objectif, c’est alors de réduire au maximum la trace qu’on laisse. Et aussi de donner une chance à la nature de se régénérer.

6 juillet, 2018

Êtes-vous mordu d’aventures et d’expéditions? Si oui, vous connaissez certainement l’importance de l’ultraléger dans ces projets et de l’économie de poids en coupant (parfois littéralement) un peu partout dans son matériel.

Pour vous aider à planifier votre prochain projet hors des sentiers battus, on vous propose dix articles de plein air ultralégers qui sauront répondre à vos besoins les plus exigeants!

6 juillet, 2018

Par Walter Beauchamp, alias Senseï

Après deux jours de pluie et de neige au travers des cols de Silver et de Solden, j’étais enfin rendu à Mammoth Lakes. Prisonniers d’une tempête de neige avec plusieurs thru-hikers près du col de Forester, Gazelle et moi planifiions de randonner ensemble une fois de plus. C’est ainsi que de Lones Pines, elle m’a rejoint sur le pouce et le surlendemain, nous étions dans un bus en direction d’Echo Lake. De là, ce fut 150 miles à l’arraché. Ç’a été incroyablement difficile, mais on a réussi à passer au travers. On est aussi resté quelque temps à Yosemite Valley et c’est ainsi que de son côté, elle est répartie pour le second chapitre de sa formation de carrière et que je termine de mon côté la section des Sierras dans les jours suivants. Sérieusement, j’en ai bavé durant ces 400 miles…

3 juillet, 2018
21 juin, 2018

Le temps des vacances est à nos portes et les longues fins de semaine se suivent les unes après les autres. Si le beau temps est au rendez-vous, il n’existe pas de meilleur moment pour sortir son équipement de camping, bien remplir le coffre de l’auto et partir à la découverte des parcs régionaux ou nationaux qu’on trouve à quelques heures de route de la maison.

Loin du minimalisme de nos aventures les plus extrêmes, il y a du plaisir à trouver dans ce qu’on pourrait appeler le camping maximaliste, où le confort est la priorité absolue.

Pour améliorer votre expérience en camping d’auto, on vous propose six produits qui vous donneront le goût de rester encore plus longtemps en nature.