Maxime Durand

Ancien employé de La Cordée, Maxime a appris à faire du ski de fond avant de se mettre à marcher (du moins, c’est ce que sa mère prétend). Tout jeune, c’est l’escalade qui lui a ouvert les portes du plein air. De tempérament curieux, il a pratiquement essayé tous les sports de plein air. Bien qu’il se définisse comme un sportif hyper actif, il finit souvent par se retrouver derrière une pile de livres pour gagner sa vie d’historien. Et quand il n’a pas le nez dans un bouquin ou qu’il n’est pas en train de jouer dehors ou de jardiner, fourche à la main, Maxime sème la terreur dans les soirées de jeux de table avec ses amis.

12 août, 2016

Par Maxime Durand,
ambassadeur La Cordée

Un voyage d’affaires à Amsterdam, à la fin du mois de mai dernier, a fait germer un projet de cyclotourisme dans nos têtes. Cinq jours pour sillonner, en amoureux, cette province des Pays-Bas, reconnue pour son importante culture cycliste, ses tulipes et ses mille autres choses.

3 juin, 2016

Par Maxime Durand

Partir dix jours avec un petit budget pour pratiquer un sport d’été, loin d’un hiver frigorifiant; c’était notre objectif. Mon ami et moi savions d’avance que notre périple serait du genre épique parce qu’on avait déjà fait les quatre cents coups ensemble, et ce, dans toutes les conditions, surtout les pires. Mais quand même…

11 septembre, 2015

L’ambassadeur de triathlon Maxime Durand n’a pas du tout chômé cette année. En effet, car pendant qu’il mettait tout en œuvre pour accéder au Championnat du monde Ironman 70.3, le jeune homme de 29 ans se préparait également pour un tout autre et tout aussi important évènement : son mariage. Ceux et celles qui ont suivi la page Facebook de Maxime Durand-triathlète savent que l’ambassadeur a réussi à se qualifier en juillet pour la compétition en Autriche(le 30 août 2014), tout juste après avoir dit « oui » à sa Belle. Bref, Maxime relate une saison 2015, entre lune de miel et triathlon.

22 août, 2014
Notre ambassadeur Maxime Durand sait comment transformer un séjour à l’étranger pour le travail en une incroyable expérience sportive. Voici son épopée en Allemagne, pour une compétition de triathlon dans la région de Francfort. Achtung, fertig, los! (À vos marques, prêt, partez!)

Deux semaines à l’avance, j’apprends que je dois me rendre en Allemagne pour le travail. Le tout n’a rien à voir avec le sport; je dois aller à Köln (Cologne) pour un congrès de jeux vidéo. Toutefois, par pur plaisir, je me suis mis à regarder le calendrier des évènements sportifs à proximité du colloque. Demi-marathon? Triathlon? Je tombe sur le plan le plus corsé : le Championnat européen de Ironman 70.3 à Wiesbaden, une ville tout près de Francfort. D’emblée, je me fixe un seul objectif; y aller pour le plaisir et l’expérience plutôt que pour la compétition. Avec le recul, je constate que cette manière de considérer ma participation à l’événement était la bonne.

4 juillet, 2014

 

À 28 ans et après quatre années de pratique du triathlon, Maxime Durand devient un ambassadeur de La Cordée pour cette discipline.

Il s’initie pour la première fois au sport en acceptant de remplacer un ami pour la partie course à pied d’un triathlon. La piqûre est intense et immédiate : l’atmosphère survoltée du triathlon le stimule au point où, rapidement, il s’achète une nouvelle paire de chaussures de course et se remet à la natation.