Happy Yak

15 juin, 2018

Par Danielle Vibien.
Un texte écrit avant son départ pour l’AT.

J’ai rendez-vous par une belle journée ensoleillée. Je me rends à Saint-Hyacinthe sur le boulevard Casavant. Je me gare devant un gros bâtiment à l’allure moderne. En entrant, je me présente à la réception. Je signe le registre. On me tend une épinglette « visiteur ». Christine Chénard, avec qui j’ai rendez-vous vient à ma rencontre. On se dirige vers ses locaux. Avant d’y entrer, elle me tend un sarrau et un bonnet bouffant en tissu. Elle s’habille de même. Comment va le patient, lui demandais-je? (C’est que j’ai vraiment l’impression que je vais entrer en salle d’op!) Christine sourit. « Ici, il y a un protocole à suivre. N’entre pas qui veut ». C’est contrôlé.