Les parcs nationaux de la Sépaq, au cœur de l’hiver

sepaq_reseau_couleurL’hiver s’installe pour de bon ou, du moins, c’est ce qu’espèrent tous les adeptes de sports hivernaux. Les doigts croisés pour que la neige reste au sol, certains planifient leur escapade dans la nature. C’est votre cas? La Sépaq vous propose de venir découvrir son magnifique réseau de sentiers qui vous fera apprécier son décor hivernal. La Cordée, en collaboration avec la Sépaq, revisite dans cette chronique deux des nombreux parcs nationaux du réseau Parcs Québec dispersés aux quatre coins du Québec.

Parc national du Mont-Tremblant

La Cordée vous en a déjà parlé comme étant une belle destination pour la raquette, mais le parc national du Mont-Tremblant ne cède pas non plus sa place quand il est question de ski de fond.

À 1 h 30 de Montréal, cet eldorado du plein air saura vous surprendre autant en hiver qu’en été.  Plus de 40 km de sentiers de ski de fond dans le secteur de La Diable sont accessibles à tous les niveaux de fondeurs (pas classique et de patin). La très grande majorité des pistes sont skiables uniquement en classique, mais le ski hors-piste est également offert. Le secteur de La Pimbina compte près de 35 km. Vous aurez l’embarras du choix et peu importe le trajet, le plaisir et la beauté hivernale seront au rendez-vous.

Les deux secteurs comptent chacun trois refuges chauffés au bois et accessibles pour une pause durant votre escapade. Ce parc est un endroit parfait pour les longues randonnées. Vous pouvez également réserver ces mêmes refuges pour la nuit afin de prolonger votre expérience unique en forêt. Pour les plus aguerris, le camping d’hiver est possible. La location de raquettes et d’équipement de ski de fond est offerte, donc il n’y a plus aucune raison pour ne pas aller explorer le parc national du Mont-Tremblant  en hiver.

Parc national du Mont-Orford

Le Mont-Orford était dans les coups de cœur des employés de La Cordée et avec raison. À moins de 130 km de Montréal, le parc national du Mont-Orford est un incontournable pour tous les adeptes de ski de fond et de raquette.

Pour les séjours, cinq chalets Nature sont disponibles et chacun peut accueillir jusqu’à quatre personnes. Situés à proximité des sentiers de ski de fond et de raquette, ce sont des endroits rêvés. L’hébergement en refuge est également offert, sans même avoir à parcourir de trop grande distance. Pour les premières expériences de nuit en forêt l’hiver; dormir dans l’un des trois refuges est une aventure idéale.

Avec plus de 50 km de sentiers de ski de fond (pas classique et de patin) pouvant satisfaire les fondeurs expérimentés comme les débutants, la renommée du parc national du Mont-Orford n’est plus à faire! Les adeptes de raquette ne sont pas laissés de côté et pourront s’amuser sur des sentiers balisés.

La longueur des sentiers varie de 2,5 km à 16 km. Offrez-vous des points de vue incomparables! La location de raquettes et d’équipement de ski est offerte sur place.

Voici donc deux parcs à découvrir ou à redécouvrir pour certains d’entre vous. Bien entendu, vous pouvez payer les frais d’entrées dans les parcs à chaque fois, mais les vrais passionnés risquent fort bien de se procurer un abonnement de saison donnant un accès illimité aux sept centres de ski de fond du réseau Sépaq. Pour tous ceux qui aiment l’idée d’avoir accès à plusieurs parcs sans nécessairement avoir à acheter une passe de saison, le carnet de 10 billets quotidiens est l’option idéale. De plus, ce carnet peut être partagé avec vos amis, parce que le plein air à deux ou à plusieurs, c’est souvent mieux.

http://www.sepaq.com/activites/sentiers_ski/ski-fond.dot

Les parcs nationaux de la Sépaq, au cœur de l’hiver
4 votes
Partager ce billet de blogue