Entrainement

2 août, 2019

C’est enfin l’été! Il fait beau et bien chaud. Déjà, plusieurs avertissements de chaleur extrême ont été lancés dans différentes régions du Québec, et nous sommes bombardés de conseils de la santé publique pour éviter de subir des problèmes de santé.

D’ailleurs, plusieurs recommandations visent particulièrement les sportifs puisque l’activité physique augmente la température corporelle et que sa pratique prolongée dans un environnement chaud et humide augmente les risques d’épuisement et de coups de chaleur.

Alors que faut-il faire quand on est un sportif en pleine canicule?  Voici quelques petits conseils faciles à suivre.

29 septembre, 2017

La saison du vélo sur route n’est pas encore terminée qu’une deuxième s’amorce avec les compétitions de cyclo-cross qui sont déjà en cours.

Malgré tout, le retour au travail et la rentrée des classes marquent pour plusieurs la fin de la saison régulière de vélo et des sorties de groupe hebdomadaire.

7 avril, 2017

Par Ariane Adam-Poupart

Il y a un an presque jour pour jour, je ne courais plus. J’étais catastrophée à l’idée de voir la nouvelle saison de course commencée. J’allais presque tous les jours vérifier les conditions du Petit Train du Nord pour voir s’il me restait au moins une, deux ou trois sorties de ski de fond.

Il faut dire que je venais d’être informée par un médecin sportif que les résultats de mon IRM avaient révélé une inflammation encore très prononcée de ma bandelette iliotibiale droite. Pas fameux comme diagnostic, surtout que je traînais cette blessure depuis plus de six mois. Moi, qui croyais avoir mis tout en branle pour améliorer ma condition, jusqu’à recevoir une injection de cortisone et à arrêter complètement de courir pendant plusieurs mois consécutifs, je réalisais que mes efforts n’avaient pas porté fruit.

16 décembre, 2016

La mise en forme fait partie de l’ADN de Louis-Philippe. Maintenant que la saison de la course sur sentier est terminée, ce grand sportif se tourne, entre autres, vers le ski de fond pour maintenir la forme. Pour garder la motivation tout au long de l’hiver, il s’est inscrit à divers événements sportifs hivernaux. Il les partage avec vous pour que vous puissiez vous inspirer…

Par Louis-Philippe Gagné

30 septembre, 2016

Par Maxime Durand

Il y a dix ans, alors que je me passionnais pour tout ce qui est sports d’extérieurs, j’aurais probablement ri si on m’avait dit que plus tard, j’habiterais en banlieue et que j’aurais un garage ainsi qu’un gym d’entraînement à la maison. Et pourtant, en y repensant, ce n’est peut-être pas si saugrenu. Le stéréotype de l’animal de musculation qui rôde dans un centre d’entraînement colle toujours aussi mal à ma personnalité, mais le désir de me dépasser, lui, est resté le même. Il a même fort probablement augmenté. Aujourd’hui, dans ce billet, je n’essaierai pas de vous convaincre d’utiliser un cyclo-entraîneur ou de vous mettre à l’haltérophilie quand le temps est gris et froid, je vais simplement vous partager le truc que j’ai trouvé pour m’aider à concilier vie familiale et objectifs sportifs.

20 mai, 2016
1 avril, 2016

Vous avez envie de vous garder motivé(e) à l’entraînement, de documenter vos performances mirobolantes  ou encore de suivre les menus détails de votre ascension ? Le monde des montres d’entraînement est riche en possibilités et tout à fait accessible.

11 mars, 2016

Par Louis-Philippe Gagné,
ambassadeur de course sur sentier

La Pandora -24, c’est une course de 6 h ou de 12 h qui tourne en rond dans les sentiers de Prévost, dans les Laurentides. Le parcours forme une boucle de 3,5 km qui totalise 150 m de dénivelé positif. L’objectif de cette course, c’est de faire la boucle le plus souvent possible en 6 h ou en 12 h. La particularité de cette course d’hiver, c’est que le ravitaillement se trouve dans un restaurant, le Thé Smooth, au pied des falaises. On y retrouve un buffet chaud pour les coureurs : le grand luxe!

4 mars, 2016

Par Louis-Philippe Gagné,
ambassadeur de course sur sentier

La fin d’une saison de course en forêt me rend à la fois nostalgique et heureux. Ma saison se termine habituellement à l’automne. Je suis toujours content de mes réalisations, des aventures que j’ai vécues et des amis que j’ai croisés pendant les courses. Mais ça me rend nostalgique quand tout cela se termine. En même temps, comme je suis fatigué d’avoir parcouru tant de kilomètres, je trouve qu’il est bon de me reposer et de ne plus avoir d’objectifs à atteindre avant plusieurs mois.

8 janvier, 2016

C’était une de ces belles journées du mois d’octobre où tous les coureurs espèrent quitter tôt le bureau pour enfiler leurs chaussures de course. Cette journée-là, j’ai marché d’un pas décidé vers un bâtiment blanc du boulevard Crémazie à Montréal. Je m’apprêtais à faire quelque chose qui m’était inconnu et j’étais anxieuse.

J’ai gravi les marches d’un escalier métallique. L’odeur et les bruits m’étaient peu habituels. Puis, j’ai ouvert la porte et je me suis fait accueillir par un homme aux bras gonflés et au grand sourire.