Bref historique du triathlon

Sport d’endurance par excellence, le triathlon regroupe trois disciplines particulièrement populaires sur la planète soit la natation, le cyclisme et la course. De manière individuelle, ces trois sports existent depuis plus de 150 ans : ils étaient au programme des premiers Jeux olympiques modernes à Athènes, en 1896. Ce n’est que beaucoup plus tard, soit en 1974, que l’on documente le premier événement de triathlon organisé, en Californie. Depuis, l’engouement pour ce sport s’est développé, entraînant avec lui la multiplication des événements sportifs.

De niveau local, pour le simple plaisir de se mesurer à ses paires, à la compétition internationale, les courses de triathlon sont devenues accessibles à tous. Elles permettent de répondre au besoin de se dépasser et de relever des défis, tout en savourant d’exaltantes poussées d’adrénaline. Au fil des ans, les courses se sont multipliées pour répondre au nombre d’inscriptions grandissant. Aujourd’hui, Triathlon Canada estime que le sport regroupe plus de six millions d’athlètes de tout acabit dans le monde. Au Québec, on compte annuellement près de 20 000 inscriptions à des triathlons.

La grande famille du triathlon regroupe cinq sortes d’épreuves : le triathlon, le duathlon, l’aquathlon, le cross-triathlon et le triathlon d’hiver. Défini précédemment, le triathlon est composé de distances qui varient selon les événements organisés : Ironman, triathlon olympique, etc. En ce qui concerne le duathlon, il consiste à enchaîner vélo, course à pied et vélo dans une même épreuve. L’aquathlon, lui, est composé d’une suite de distances de natation, de course à pied, puis de natation. Quant au triathlon d’hiver, il combine, dans une même compétition, la course à pied, le vélo de montagne et le ski de fond. Il est donc idéal pour ceux qui souhaitent garder la forme l’hiver. Finalement, souvent organisé en terrains accidentés et montagneux, le cross-triathlon rassemble en une seule épreuve la natation, le vélo de montagne et la course sur sentier. Cette dernière discipline permet aux athlètes de parcourir un itinéraire où la nature prédomine.

Une des principales difficultés dans toutes ces variantes de triathlon réside dans l’enchaînement des trois étapes sportives. En plus de nager, de pédaler, de courir ou de skier sur une distance prédéfinie, les triathlètes de tous genres doivent optimiser le temps entre chacune des épreuves. Appelées transitions, ces étapes sont aussi comptabilisées dans le chrono final de la course. Les périodes de transition sont si exigeantes d’un point de vue physique et moral qu’elles sont fréquemment considérées comme la quatrième discipline du triathlon.

Timeline-Triathlon

Si vous êtes curieux et voulez en savoir plus sur le triathlon et sur ses dérivés, consultez les sites de Triathlon Québec et de Triathlon Canada.

*Source : Triathlon Canada 

Bref historique du triathlon
2 votes
Partager ce billet de blogue