Des nouvelles de notre ambassadeur de triathlon
Francis Lefebvre, plus prêt que jamais!

L’année dernière, La Cordée a choisi de s’impliquer auprès de jeunes athlètes de la région en parrainant, entre autres, le sympathique et inspirant triathlète Francis Lefebvre. Cette année, La Cordée a demandé à l’athlète de nous dresser un portrait de son évolution depuis l’an dernier. Vous serez à même de constater que, fidèle à lui-même, il met toute la gomme pour atteindre ses objectifs. Découvrez ce qu’il avait à nous raconter en ce début de saison de triathlon.

L’hibernation d’un athlète

Décris-nous ce que tu as fait pour maintenir la forme durant l’hiver.

Francis-1Tout au long de l’hiver, je me suis entraîné assidûment pour être plus prêt que jamais pour la saison 2014. L’entraînement de natation, de vélo et de course à pied ne cesse jamais officiellement, si ce n’est que pour quelques semaines durant la saison morte.

Aspirations pour la saison 2014


Quel est ton parcours depuis le début de la saison?

En début de saison, j’ai participé à un camp d’entraînement en Californie. Tout de suite après, j’ai participé à deux compétitions en Floride où j’ai rapidement pu constater les bienfaits de ces entraînements sur ma forme physique.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir?

Ma première compétition importante de la saison sera le 31 mai 2014 à Dallas. Il s’agit d’une coupe panaméricaine qui est très importante parce qu’elle sert à me qualifier pour les championnats du monde 2014.

Quelle est ton idole sportive et qu’est-ce que tu admires chez cette personne?

Je n’ai pas vraiment d’idole en particulier. Je trouve que la majorité des athlètes de haut niveau sont inspirants puisqu’ils ont chacun des parcours différents et des histoires qui leur sont propres. Ce qui est certain, c’est qu’ils ont tous travaillé très fort pour réaliser leurs rêves. J’ai beaucoup d’admiration pour le travail qu’ils ont accompli.

Inspiré par ses coéquipiers

Quel genre de relation entretiens-tu avec les athlètes contre qui tu compétitionnes?

J’entretiens de très bonnes relations avec les athlètes avec lesquels je compétitionne. Je respecte chacun de mes compétiteurs puisqu’ils me permettent de me dépasser sans cesse.

Pendant la semaine, est-ce que tu t’entraînes en groupe ou tu t’entraînes seul?

Je m’entraîne en groupe. Chaque jour, j’ai la chance de m’entraîner avec des coéquipiers incroyables. Mon équipe, le RTC Guelph, est, selon moi, la meilleure équipe élite qu’on l’on peut trouver en triathlon.

Francis Lefebvre, l’athlète-étudiant

Quel autre sport de compétition te passionne?

Je dirais tous les sports! Autant le hockey que le basketball, le cyclisme et j’en passe. Toutefois, si je devais choisir un seul sport, mon choix se tournerait vers le hockey.

De quel bidule technologique te sers-tu le plus dans tes entraînements?

Sans aucun doute mon powermeter. C’est un gadget qui m’aide énormément en vélo. C’est un pédalier qui s’installe sur un vélo et qui calcule la puissance à chaque coup de pédale. C’est, selon moi, le gadget le plus utile que j’ai puisqu’il me permet de délimiter mes zones d’entraînement à la perfection.

En dehors du sport, quelles sont tes autres passions?

J’adore le plein air en général. J’avoue que j’ai un penchant pour le camping et les randonnées en montagne!

Pour vous inspirer pendant la saison estivale ou par simple curiosité, suivez l’évolution de Francis, sur la page Facebook de La Cordée, sur sa page personnelle ou sur Twitter @FrankLefeber.

Des nouvelles de notre ambassadeur de triathlon
Francis Lefebvre, plus prêt que jamais!
3 votes