Olivia Bouffard-Nesbitt – Ambassadrice ski de fond

En ce début d’année, notre ambassadrice de ski de fond, Olivia Bouffard-Nesbitt, nous fait part de ses projets de glisse pour 2016.

Après avoir pris le temps de contempler les cadeaux que j’ai reçus pendant le temps des Fêtes*, je me suis mise à réfléchir à mon début de saison de ski.

Tout d’abord, il faut que je confesse que j’ai commencé à skier bien avant l’arrivée des premiers flocons. Dans l’Ouest canadien, dès le milieu d’octobre, nous avons eu la chance de skier sur une boucle artificielle, le Frozen Thunder, qui a été conservée pour nous, skieurs de l’équipe nationale pendant l’été. Puis, en fin d’année, l’ouest du pays a été plus chanceux que le Québec en ce qui concerne les précipitations ; il est tombé beaucoup de neige pendant les mois de novembre et décembre.

Je dois cependant avouer que, malgré tout ce ski, j’étais très triste qu’il n’y ait pas eu de neige au Québec. Je n’ai jamais vu un début d’hiver aussi chaud. Ça m’a beaucoup attristée et ça m’a fait réfléchir au fait qu’il faut vraiment faire notre part pour freiner le réchauffement climatique afin de sauvegarder nos beaux hivers. Je trouve qu’adopter un comportement écologique est une bonne idée de résolution pour 2016…

Pour en revenir à mon début de saison, je dois dire que je ne me suis pas concentrée sur mes performances ni sur mes victoires. Comme j’ai été malade plusieurs fois cet été, j’ai manqué un grand nombre d’heures d’entraînement et j’ai donc dû réduire mes attentes pour la première partie de ma saison. C’est pour cette raison que, pour mes premières courses à Canmore et à Silverstar, je ne me suis pas concentrée sur mes résultats. Je me disais que ma forme allait revenir plus tard dans la saison. Mon attention s’est portée essentiellement sur la dimension mentale de mes courses. Je m’assurais d’apprendre à chacune de mes courses et d’en faire ressortir les points positifs.

À Canmore, pour les premières courses du circuit NorAm, je n’étais vraiment pas en forme. Mais déjà, la fin de semaine suivante, à Silverstar, je me sentais beaucoup mieux. J’étais très heureuse de sentir que mon corps était assez en forme pour monter sur le podium. Malheureusement, je n’ai pas réussi à accéder à l’une des trois premières positions.

Bref, ma fin de semaine se résume ainsi : samedi, après avoir fini deuxième dans le prologue, j’ai fait une chute dans la finale du sprint. Dimanche, dans le 10 km individuel, j’étais à 0,5 seconde du podium. J’ai finalement terminé la fin de semaine avec une sixième et une cinquième place. Malgré cela, j’étais satisfaite de mes courses.

Pour la suite de la saison, je compte rester au Canada cet hiver pour participer à des compétitions NorAm, à des courses aux États-Unis et pour me préparer au Ski Tour Canada 2016. L’événement, qui aura lieu du 1er au 12 mars, est composé de huit épreuves qui se dérouleront consécutivement à Gatineau, à Montréal, à Québec et à Canmore. Cette compétition représente mon point de mire cet hiver. J’ai très hâte d’y participer et de retrouver ma forme au cours de la saison!

Puis, maintenant que la neige est enfin tombée sur le Québec, je compte bien profiter de notre hiver québécois pour skier le plus possible!

Pour suivre les compétitions et les performances d’Olivia pendant la saison hivernale, visitez le site de Ski de fond Canada.

Coup d’œil sur le Ski Tour Canada 2016 :

 

Olivia Bouffard-Nesbitt – Ambassadrice ski de fond
3 votes
Partager ce billet de blogue