Quand la réalité dépasse la fiction

Si on s’enveloppait de toiles d’araignée pour aller jouer dehors? Voilà une idée qui rebute sûrement les arachnophobes, mais qui devrait séduire les amateurs de nouvelles technologies.

Synthétisée de manière écoresponsable par le monde des biotechnologies, la soie d’araignée se dessine comme la fibre de l’avenir. Cinq fois plus résistante que l’acier et trois fois plus robuste que le Kevlar, cette fibre pourrait révolutionner le monde du textile.

Mais qui sera le premier à mettre sur le marché un vêtement composé de cette fibre digne d’un film de science-fiction?

En novembre dernier, le géant The North Face présentait un prototype de manteau, nommé Moon, fait à partir de cette précieuse soie. Puis, l’entreprise californienne Patagonia annonçait récemment qu’elle explorait aussi, en partenariat avec Bolt Threads, les nombreuses possibilités de cette « superfibre ».

Alors que la science a trouvé diverses façons de synthétiser cette précieuse soie, le défi réside maintenant du côté de sa production à grande échelle. Les paris sont ouverts à savoir qui remportera la course…

Pour les esprits curieux…

Quand la réalité dépasse la fiction
2 votes