Supports d’entraînement – Nouveautés

Quand la météo boude au point où elle envoie de la pluie plutôt que de la neige pendant l’hiver, vous avez raison d’être un peu découragés. Or, si vous avez des fourmis dans les jambes et de très fortes envies de réenfourcher votre monture, on vous propose de pédaler sur un support d’entraînement, histoire de patienter jusqu’à la prochaine grosse bordée (et de vous mettre en forme pour l’arrivée du printemps).    

Immersifs et interactifs

Les supports d’entraînement les plus avancés permettent de vous entraîner de manière directe afin d’éliminer toute perte de puissance. Pour ce faire, il vous suffit d’enlever la roue arrière de votre vélo et d’installer votre monture sur le support. Très stables, ces supports vous permettent, grâce à un ordinateur ou une tablette, de vous entraîner sur certains parcours mythiques à l’aide des vidéos de Tacx ou encore dans le monde virtuel de Zwift, avec des cyclistes du monde entier.

Wahoo
Cette année, la très en vogue compagnie américaine Wahoo a peaufiné ses supports d’entraînement Kickr. Leur modèle haut de gamme Kickr Power est plus silencieux que son prédécesseur, et son volant d’inertie est plus lourd afin de reproduire le plus fidèlement possible les sensations de la route.

Quant à son petit frère, le Kickr Core, il offre tout ce dont vous aurez besoin pour suivre un entraînement structuré et quasi complètement silencieux.

Tacx

Le réputé néerlandais Tacx a, lui aussi, retravaillé deux de ces modèles phares à entraînement direct :

Le Neo 2, reconnu pour être le support d’entraînement le plus silencieux, le plus réaliste et le plus précis du fabricant, est maintenant doté d’une fonction d’analyse du coup de pédale et d’un système qui mesure la distribution de la puissance à gauche et à droite. De plus, Tacx a amélioré la façon de calculer la cadence grâce à un capteur sans contact. Quant à la mémoire interne de son module, elle a été bonifiée afin de pouvoir y ajouter des fonctionnalités au besoin.

Le Flux 2 est, quant à lui, équipé d’un module de résistance plus grand et plus robuste que son prédécesseur, en plus d’offrir une portée de simulation plus importante que celle du Flux.

Il est bien de savoir que toutes ces petites modifications rendent le Néo 2 et le Flux 2 plus efficaces pour les vélos équipés de freins à disque.

Par ailleurs, ceux qui souhaitent goûter à la réalité virtuelle sans investir une trop grosse somme d’argent pour leur support d’entraînement peuvent se tourner vers les modèles interactifs avec pneu. Ces derniers permettent de s’entraîner sérieusement à un prix très raisonnable.

Dans cette catégorie, on retrouve deux modèles fort populaires à La Cordée soient le Flow Smart de Tacx et le Kickr Snap de Wahoo.

Les classiques

Pour les plus petits budgets ou les sportifs récréatifs, les supports d’entraînement magnétiques ajustables sont tout indiqués parce qu’ils sont efficaces et simples à utiliser. Il suffit d’ajuster la résistance du module magnétique à l’aide d’une manivelle de guidon ou à celle placée directement sur la base pour s’entraîner en puissance comme en intensité. Une option intéressante pour quiconque souhaite pédaler quelques fois l’hiver en regardant sa série préférée.

La grande différence entre les modèles magnétiques? La puissance maximale du module ainsi que la grosseur du volant d’inertie, l’instrument stabilisateur qui minimise le bruit de roulement.

Puis, pour rendre vos entraînements agréables, n’oubliez pas les accessoires…