Ski de fond

4 novembre, 2016

En ce qui concerne le niveau de performance d’un ski de fond, les skis à système anti-recul (à écailles) sont situés à l’entrée de gamme. Ces skis offrent une qualité d’accroche et de performance universelles qui s’exploitent bien dans la majorité des conditions de neige. Ils ne demandent que le minimum d’entretien pour en assurer une performance tout à fait adéquate. On farte la glisse seulement. À l’extrême opposé, les skis fartables se trouvent à l’apogée de la performance des skis de fond. Ils demandent beaucoup plus d’attention en ce qui concerne les techniques d’entretien et le savoir-faire utilisés pour en ressortir le maximum de performance. Et n’oublions pas l’impressionnante panoplie de produits de fartage.

13 mai, 2016

Arnaud Janvier
Membre de l’équipe de Kangirsuk

Issus de quatre communautés du Nunavik, les JEUNES KARIBUS qui se sont lancé le défi de rejoindre la communauté d’Aupaluk en ski de fond ont aujourd’hui de quoi être fiers de leur exploit.

Le 18 avril dernier, après cinq jours et 90 km de ski de fond en autonomie dans la toundra, toutes les équipes ont franchi la ligne d’arrivée d’Aupaluk, le sourire aux lèvres et le cœur rempli d’émotions.

8 avril, 2016

L’alarme sonne. C’est samedi, il est 7 h 15. C’est l’heure de nous lever et de réveiller les « petits » encore enroulés dans leurs sacs de couchage, éparpillés dans le gymnase de l’école. Les JEUNES KARIBUS ont une journée remplie qui les attend et les profs qui les accompagnent aussi !

Avant d’entamer un périple d’approximativement 90 kilomètres en ski de fond dans la toundra, les quatre communautés du Nunavik, composées de 33 adolescents, 10 accompagnateurs et 8 guides de motoneige, ont fort à faire et à penser.

4 mars, 2016

Par Louis-Philippe Gagné,
ambassadeur de course sur sentier

La fin d’une saison de course en forêt me rend à la fois nostalgique et heureux. Ma saison se termine habituellement à l’automne. Je suis toujours content de mes réalisations, des aventures que j’ai vécues et des amis que j’ai croisés pendant les courses. Mais ça me rend nostalgique quand tout cela se termine. En même temps, comme je suis fatigué d’avoir parcouru tant de kilomètres, je trouve qu’il est bon de me reposer et de ne plus avoir d’objectifs à atteindre avant plusieurs mois.

19 février, 2016

L’un des rendez-vous de ski de fond les plus importants de la saison aura lieu en partie dans la province au cours des prochaines semaines. La Coupe du monde FIS*, qui détermine les récipiendaires des prestigieux Globe de cristal, passera par Gatineau, Montréal et finalement par Québec, avant de se conclure dans les Rocheuses albertaines. La course regroupe les meilleurs fondeurs du monde en provenance de 25 pays. Parmi les participants, on y retrouve bien entendu Alex Harvey, mais aussi l’une de nos ambassadrices Olivia Bouffard-Nesbitt. Découvrez cet événement d’envergure mondiale qu’il ne faut surtout pas rater pendant la relâche!

12 février, 2016

Le Marathon Canadien de Ski (MCS) a été inauguré en 1967, en commémoration au centième anniversaire du Canada. Il en est donc à sa 50e édition.

Pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec l’événement, le MCS est un défi personnel annuel et non une compétition. Les fondeurs s’inscrivent à une épreuve de leur choix (ex. Coureur des Bois catégorie bronze) avec, en tête, l’objectif de la réussir. Le parcours, notamment le plus au long au monde en ski de fond, s’étend sur 160 km entre Ottawa et Montréal. Une portion de ce parcours longe le fleuve.

15 janvier, 2016

L’Histoire concède à la Norvège l’invention du ski de fond. Il n’est donc pas étonnant de retrouver, dans ce pays scandinave, une multitude de fabricants qui œuvrent à peaufiner le matériel utilisé par les fondeurs. Parmi eux, Asnes et Alfa, deux entreprises d’exception qui sont synonymes de durabilité et de qualité. Toutes deux s’affairent à parfaire le sport de Jack Rabbit  depuis plus de huit décennies. Alors que la première fabrique des skis hors-piste qui font rêver les fondeurs en quête d’aventure, l’autre chausse à merveille les aventuriers de tout acabit.

15 janvier, 2016
11 janvier, 2016
11 décembre, 2015

photo-ski-fond-SALOMON-SJostromc

Vous rêvez de journées de glisse, d’arbres enneigés et de boisés à arpenter? Continuez à espérer, la grisaille qui s’étire finira bien par céder sa place à la blancheur de l’hiver. Pour prendre votre mal en patience le temps que dame Nature crée une surface skiable convenable, voici un brin de lecture qui pourrait bien vous donner envie de faire quelques ajouts à votre garde-robe de ski de fond juste avant de vous lancer dans l’exploration des boisés.