Comment choisir son vélo de montagne?

Vous envisagez l’achat d’un premier vélo de montagne? Voici quelques conseils d’achat pour vous aider à choisir le bon vélo de montagne selon vos besoins.

Établissez votre budget

Pour un débutant ou un cycliste occasionnel qui ne cherche pas la performance, un vélo de montagne de base de 1000 $ et moins pourra combler ses besoins. Un vélo d’entrée de gamme à suspension simple sera suffisant pour ceux et celles qui prévoient rouler sur les pistes cyclables et se rendre à l’occasion sur les sentiers.

Si vous êtes un sportif de nature et que vous faites l’achat d’un vélo de montagne dans le but d’améliorer et maintenir votre forme physique, vous apprécierez les performances que vous offrira un vélo de catégorie intermédiaire. Selon le type de terrain sur lequel vous prévoyez rouler et le nombre d’heures ou de kilomètres, vous pourriez investir entre 1000 $ et 3000 $.

Pour un vélo de compétition, de enduro/all-mountain ou de descente, les prix commencent dans les environs de 2500 $… et peuvent monter jusqu’à plus de 10 000 $ dans le très haut de gamme!

Lors de l’achat d’un vélo de montagne, plus le montant de votre investissement sera élevé, plus les composantes du vélo seront durables, légères et de meilleure qualité. En bout de ligne, vous pourriez économiser de l’argent, parce qu’un meilleur vélo aura une plus longue durée de vie s’il est bien entretenu.

Quel type de vélo choisir?

Cross-country : pour la majorité des gens, acheter un vélo de montagne tout-terrain représente un choix judicieux. Le vélo de cross-country à simple ou double suspension est polyvalent et conçu pour avoir du plaisir sur la plupart des sentiers. C’est d’ailleurs le type de vélo de montagne le plus populaire. (Débattement +/- 100 mm)

Certains modèles de vélo de cross-country sont plus légers et plus performants. Ils sont parfaits pour la compétition ou l’entraînement et représentent le meilleur achat pour ceux qui désirent pédaler à toute vitesse dans les sentiers.

Enduro / All mountain: un vélo de ce type est agile et conçu pour effectuer des descentes, des sauts ou des acrobaties. Il est robuste et lourd, mais plus léger qu’un vélo de DH afin de vous permettre de remonter au sommet de la montagne après une descente. (Débattement +/-150 mm)

Downhill: un vélo de descente (Downhill ou DH) est plus lourd et plus robuste, parce qu’il est spécifiquement fabriqué pour cette discipline. En raison de son poids, vous n’aurez aucun plaisir à gravir les montagnes avec ce type de vélo. Cependant, pour descendre à fond de train, c’est du plaisir assuré! (Débattement de 180 mm et plus)

Comment choisir son vélo de montagne?
3 votes