Les fourches Lauf, la suspension pensée autrement

Le modèle Carbonara de Lauf est disponible dès maintenant.

Une exclusivité de La Cordée Boutique, sur Saint-Laurent.

La fourche Carbonara de Lauf sur un Salsa Beargrease – Photo par Arnold Björnsson

C’est autour de la période des Fêtes, en 2010, que Benedikt Skulason, un cycliste de montagne et ingénieur de Reykjavik lance pour la première fois l’idée de la fourche à suspension ultra légère qui allait devenir le premier modèle de Lauf : la Trail Racer.

Entouré quotidiennement par les matériaux composites au sein même de son travail, Benedikt réalise qu’il est entouré du matériel idéal pour réaliser son idée, une variation du ressort à lame adaptée à la réalité du vélo.

En 2013, Lauf gagne sa toute première course de vélo de montagne grâce à Helgi Berg lors d’un événement tout prêt de Reykjavik.

2017 est l’année des expansions pour Lauf. Alors que la compagnie offre son tout premier vélo complet, le True Grit, sous la forme d’un gravel bike équipé de sa fourche Grit, la compagnie se lance aussi dans la modification de sa fourche pour une utilisation avec un fat bike.

Le résultat? La fourche Carbonara, une fourche à suspension dotée d’un débattement de 60 mm d’un poids plume de 1100 grammes compatible avec les roues 26 et 27,5 des fat bike et de même que les pneus 29+.

Vous souhaitez connaître toutes les spécifications? C’est par ici que ça se trouve.

Sortie hivernale avec la Carbonara de Lauf – Photo par Arnold Björnsson

Un peu de technique

Comme avec toutes nouvelles technologies, on se pose inévitable la question de son fonctionnement.

L’idée principale derrière les suspensions de Lauf, c’est d’enlever toutes les parties mobiles d’une suspension classique, afin d’éliminer le besoin en entretien et l’usure due à la friction. Et les tests prouvent bien la durabilité de ce système. Après 170 000 cycles, la fourche test de Lauf est encore comme neuve.

Derrière la fourche en carbone monocoque s’installe la portion mobile de la fourche, endroit où se trouve l’axe de la roue. Entre les deux, six paires de lames S2 en fibre de verre de qualité militaire assurent la suspension de la fourche.

C’est aussi grâce à ces lamelles si la fourche assure une suspension progressive. C’est-à-dire, que plus la compression est grande, plus la fourche devient rigide, évitant ainsi d’atteindre le point maximum de la suspension.

Et la beauté de la suspension Lauf, c’est qu’elle fonctionne à merveille dans les températures glaciales de l’Antarctique comme dans la chaleur sablonneuse du Sahara.

Toujours pas convaincu? Passez en magasin, les conseillers de La Cordée Boutique se feront un plaisir de vous présenter ce nouveau jouet.

Helgi Berg avec sa Carbonara de Lauf – Photo par Arnold Björnsson
Les fourches Lauf, la suspension pensée autrement
2 votes