Visibilité et sécurité pour la course à pied

Jusqu’au mois de décembre, les rayons de soleil se pointent le nez de moins en moins longtemps. Au début du mois de novembre, c’est 60 minutes d’ensoleillement qui auront disparu avec le retour à l’heure normale. Pour les grands dormeurs, c’est la joie, mais pour les coureurs, c’est surtout le temps de se transformer en panneau luminescent. Voici donc quelques lumineux conseils pour assurer votre sécurité lors de vos entraînements automnaux.

Brillez de mille feux

La visibilité, c’est la base de la sécurité. L’idéal, c’est donc de laisser de côté le classique ensemble de ninja noir pour vous tourner vers des produits hauts en couleur ou même fluorescents.

Photo : Lumière clignotante de Nathan

Les bandes réfléchissantes ont le mérite d’être faciles à utiliser et d’ajouter une touche de réflectivité à des vêtements un peu moins voyants.  Il suffit de les attacher à vos poignets ou à vos chevilles et le tour est joué.

Pour ne pas dépendre des phares des véhicules pour assurer votre visibilité, procurez-vous de petites lumières clignotantes qui vous feront scintiller comme une luciole.

Pour compléter votre attirail, vous pourriez opter pour une petite lampe frontale. En plus d’éclairer votre voie, elle avertira les autres de votre présence.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à déterminer ce qui vous sied le plus pour courir en toute sécurité.

Quelques notions supplémentaires de sécurité

Courir en toute sécurité, ce n’est pas juste une question de vêtements et d’accessoires. Certains gestes peuvent aussi contribuer à votre sécurité. Avant d’aller arpenter pavé ou sentier, avertissez une personne de votre entourage de votre destination. De cette façon, une personne veillera sur vous pendant votre entraînement.

Courir avec de la musique dans les oreilles est, pour bien des coureurs, beaucoup plus motivant que de courir avec les bruits ambiants. Si c’est votre cas, optez pour des écouteurs qui n’obstruent pas votre conduit auditif, comme le modèle Aftershokz Trekz. Ainsi, vous serez toujours à l’affût de ce qui se passe dans votre environnement et donc, plus en sécurité pendant vos entraînements.

On l’oublie parfois, mais il est primordial de courir dans le sens inverse de la circulation pour voir quel type de véhicule arrive vers vous. Au besoin, vous pourrez vous éloigner de la chaussée pour assurer votre sécurité.

Aussi, partez toujours avec votre carte d’assurance maladie avec vous. Ainsi, en cas de malaise ou d’accident, les autorités pourront joindre rapidement vos proches.

Grâce à ces quelques conseils de sécurité, vous êtes fins prêts pour profiter de l’air frais sur le pavé et les sentiers.