Au chaud jusqu’au bout des orteils

Si les températures hivernales vous font regretter de ne pas avoir renouvelé vos bottes cet hiver, ou si les accumulations de neige des dernières semaines vous ont finalement décidé à faire le grand saut et troquer vos chaussures de sport « quatre saisons » contre une paire de bottes isolées, eh bien! cette chronique pourrait bien vous intéresser. D’autant plus que, comme les conseillers La Cordée passent une partie de la saison à parler de bottes d’hiver, les pistes de réflexion qu’ils vous proposent ci-dessous devraient vous aider à dénicher le modèle parfait pour vos pieds.

Tout comme la tête et les mains, les pieds font partie des extrémités qu’il faut protéger pour rester au chaud pendant la saison hivernale. De nombreux facteurs influencent la chaleur que vous ressentez dans vos bottes d’hiver : votre système de chaussettes, votre métabolisme, votre condition physique, votre degré d’activité et les conditions climatiques. En résumé, pour éviter de geler des pieds, vos bottes d’hiver devraient être isolées, imperméables (ou résistantes à l’eau selon vos besoins) et dotées de bonnes semelles antidérapantes.

Afin de bien préparer votre achat, voici les questions qui pourraient vous être posées lorsque vous partirez à la conquête de votre botte idéale :

Votre utilisation :

Ville ou sports?

ville-sportDéterminez si vous prévoyez être très actif ou plutôt immobile avec vos nouvelles bottes. Vous aurez alors une idée de la chaleur qu’elles doivent être en mesure de vous procurer. Par exemple, si vous prévoyez pratiquer des activités à haute intensité, comme courir dans la neige, optez pour des bottes courtes moins isolantes. En activant votre circulation sanguine, vous tiendrez vos pieds au chaud. Faites le choix inverse si vous comptez marcher en ville entre le bureau et l’arrêt d’autobus.

 Transpiration abondante?

sueurÉvitez les bottes trop chaudes. Une fois humides, vos bottes et vos bas perdront une partie de leur capacité isolante. Vous pourriez alors tirer la conclusion erronée qu’ils ne sont pas assez chauds. Dans ce cas, optez pour des bas en laine de mérinos qui peuvent absorber jusqu’à 30 % de leur poids en eau sans perdre leur capacité isolante.

 Banc de neige, neige folle dans les bois ou sur les trottoirs?

Type-de-neigeVotre réponse aura une incidence directe sur la hauteur du modèle à choisir. Grand marcheur? Tournez-vous du côté des bottes basses afin d’obtenir une mobilité maximale à la cheville. Ajoutez simplement des guêtres pour protéger votre pantalon lorsque vos pieds s’enfonceront dans la neige.

Courts déplacements ou longues marches?

Si vous avez l’intention de marcher beaucoup avec vos bottes, optez pour un modèle qui s’ajuste et vous permet de bien soutenir votre pied et votre cheville. Vous devez sentir que vous pouvez poser le pied sur le sol de manière stable, et ce, peu importe ce qui recouvre le sol. Rappelez-vous qu’il n’y a rien de plus désagréable que de savoir qu’on doit marcher longtemps et de sentir son pied qui lève du fond de la botte et son bas qui glisse un peu plus vers les orteils à chaque pas. Si vous êtes à la recherche d’une botte, peut-être pencherez-vous du côté des fermetures éclair plutôt que de celui des lacets parce qu’elles sont plus rapides à fermer et donc plus pratiques au quotidien. Dans tous les cas, optez pour des bottes qui ne serrent pas trop vos pieds pour ne pas entraver votre circulation sanguine, même si vous portez des bas assez épais.

Conseil

Un employé souligne qu’il faut prendre à la légère les cotes de confort affichées par certains fabricants. La conception de la botte, votre métabolisme et votre degré d’activité physique influencent directement la chaleur ressentie par vos pieds. Comme ces critères varient selon les individus, il vaut mieux 1- identifier ses besoins et 2- s’informer auprès de conseillers compétents avant de jeter son dévolu sur un modèle « mignon-mais-pas-pratique-du-tout ».

Semelle :

semelleVous croyez avoir trouvé votre coup de cœur pour le reste de la saison? Vérifiez la semelle pour être certain de ne pas regretter votre choix. Elle doit être dotée de crampons pour ne pas que vous perdiez pied sur les surfaces glissantes. Notez qu’elles ne vous empêcheront toutefois pas de tomber sur la glace; seuls les crampons de marche le pourront! Si vous marchez beaucoup, tournez-vous vers un modèle qui emprunte les caractéristiques du mocassin : semelle souple, basse et assez épaisse pour vous isoler du sol froid. Grâce à un tel modèle, chaque pas vous permettra de dérouler le pied, d’activer la circulation sanguine et par le fait même, de maintenir votre pied au chaud.

Isolants :

isolantLa chaleur d’une botte se mesure, entre autres, à la quantité d’isolant qui la compose. Comparez les différents modèles et faites votre choix selon votre utilisation. Si vous avez tendance à transpirer rapidement, choisissez un modèle avec une doublure (ou une semelle) amovible pour faciliter le séchage au quotidien et éviter les odeurs qui peuvent vous sembler tout droit dérivées des fromages fins.

Résistante à l’eau ou imperméable?

imperUne botte résistante à l’eau permet de marcher dans la neige sèche, mais elle deviendra rapidement humide dans la gadoue urbaine. Sans barrière d’étanchéité, elles permettent cependant une évacuation efficace de l’humidité de votre pied. Les bottes résistantes à l’eau sont souvent destinées à ceux qui passent leur journée avec leurs bottes dans les pieds ou pour ceux qui cherchent une botte pour aller faire les courses et le magasinage de fin de semaine. Quant aux bottes imperméables, elles représentent un choix judicieux pour tous ceux qui passent beaucoup de temps à l’extérieur et qui doivent affronter les aléas de la météo au quotidien.

Entretien

Pour chouchouter vos bottes et prolonger leur vie, il vous faudra passer par trois étapes (assez classiques d’ailleurs, mais avouons qu’on oublie parfois qu’elles sont essentielles) :

Conseil

1- Le petit truc écolo d’un conseiller La Cordée pour nettoyer vos bottes : enlevez régulièrement les taches de sel de vos bottes avec de l’eau chaude et du vinaigre. Notez que si l’accumulation de sel est trop importante, il vous sera particulièrement difficile d’enlever toutes les traces. La clé, c’est la régularité!

2- Tout comme votre divan en cuir ou votre vieux meuble en bois, les bottes de cuir ont parfois besoin d’être nourries. Réhydratez-les au besoin!

3- Terminez leur cure de beauté en les réimperméabilisant, tout simplement.

4- Et si un effluve étrange se dégage de vos bottes, remédiez-y. Outre les trucs de grands-mères, les assainisseurs de chaussures représentent une bonne façon de neutraliser les émanations presque toxiques qui s’échappent de vos bottes.

Un brin de chaleur par grands froids…

En plus de jouer avec l’épaisseur de vos chaussettes pour ajuster la chaleur que vous offrent vos bottes, voici deux autres façons de combler vos besoins en confort et en chaleur.

  1. Les semelles en laine de mouton Saute-Mouton pour femmes et pour hommes.
  2. Vous portez des orthèses ou devriez en porter? Sachez que la marque Superfeet a créé des semelles avec soutien de voûte plantaire faites pour les températures froides. D’abord élaborées pour les bottes de ski, elles sont conçues pour remplacer les semelles existantes de vos bottes et pour apporter chaleur et soutien à vos pieds. Les couches réfléchissantes AirWeave et Thermo-Foil contribueront à détourner le froid, capter la chaleur du pied et permettre une circulation d’air optimale dans votre botte.

prod

 

Au chaud jusqu’au bout des orteils
18 votes
Partager ce billet de blogue