Le ski de fond en un tournemain : les nouvelles fixations Turnamic

Dans le monde du ski de fond, le nom Rottefella est depuis très longtemps imprégné dans la culture et dans le langage du sport. Chef de file dans le domaine des fixations de ski de fond et de ski hors-piste, Rottefella a introduit une foule de produits innovants et indispensables depuis les années 30.

Les plus grands fabricants de ski de fond se sont servis des fixations de Rottefella depuis plusieurs décennies, sans concurrence… ou presque, puisque Salomon utilise depuis longtemps leur système propriétaire de fixations.

C’est alors que Rossignol et Fischer ont fait équipe pour codévelopper une nouvelle gamme de fixations appelées Turnamic qui propose une série d’avantages intéressants. Avec l’arrivée de cette nouvelle gamme de fixations, plusieurs fondeurs se demanderont s’ils doivent changer leurs fixations ou encore si elles sont bien adaptées à leur utilisation.

Tout d’abord, l’ensemble de ces nouvelles fixations conviennent à une utilisation avec les bottes de la norme NNN ainsi que les bottes Prolink de Salomon. Par contre, une nouvelle plaque de montage est utilisée et elle diffère de la plaque NIS. Portant le nom de IFP, cette nouvelle plaque est installée de série sur tous les nouveaux skis de Rossignol et Fischer à partir de la saison 2017/18. Les fixations conçues pour la plaque NIS ne pourront s’installer sur un ski doté de la nouvelle plaque IFP. *

Le clou du nouveau système Turnamic est sa grande facilité d’utilisation et notamment le fonctionnement du levier qui peut être opéré même avec des gants. Le levier des fixations de la concurrence est soulevé plutôt que tourné, posant parfois des contraintes quant à son fonctionnement lorsque celui-ci est un peu gelé. On arrive éventuellement à le dégager, mais avec plus de difficulté. Le levier de la fixation Turnamic contourne ce problème avec son fonctionnement rotatif – on arrive plus facilement à le prendre en main et à le tourner.

Il existe deux façons d’introduire le pied dans ces fixations, la première d’elles étant automatique, ou « step-in », qui ne nécessite aucune autre intervention du skieur. La botte est introduite dans la fixation, et la fixation se referme d’elle-même – rien de plus simple. Pour déchausser, le levier doit être tourné vers la droite ou la gauche. C’est donc une entrée automatique, suivie d’une sortie manuelle. La deuxième façon de chausser la fixations est réservée à la déclinaison placée au sommet de la gamme, soit la Race Pro Classic IFP et la Race Pro Skate IFP. Pour ce faire, le levier doit être tourné avant d’introduire la botte dans la fixation. Pour déchausser, il faut encore une fois tourner le levier pour ouvrir le système. Cette fois, il s’agit d’une entrée manuelle suivie d’une sortie également manuelle. Pourquoi cette différence de fonctionnement entre les autres modèles de fixations plus bas dans la gamme? Rossignol et Fischer ont supprimé le ressort qui permet à la « mâchoire » de se refermer d’elle-même, dans le but de créer une botte plus légère, puisqu’il s’agit des modèles plus hauts dans la gamme. On gagne en légèreté, mais on perd la fonction automatique. Telle est la réalité dans le domaine d’équipement de plein air… afin de profiter d’un équipement plus léger, il faut parfois faire des compromis.

Et le petit outil qu’il faut trimballer dans sa poche? Eh bien, il n’y en a pas! Les ajustements de la fixation sont entièrement réalisés sans outils, et ce pour tous les modèles de la nouvelle gamme. Tout comme se veut la pratique en ski de fond classique, on réajuste la fixation vers l’avant pour obtenir plus d’accroche et on la recule pour obtenir davantage de glisse, selon les conditions.

Si vous éprouvez parfois des difficultés à opérer le levier de vos fixations lorsque ce premier gèle, et si vous peiner à faire les ajustements de votre fixation sur-le-champ, la nouvelle gamme Turnamic pourrait vous intéresser.

Cet automne, quatre modèles sont disponibles chez La Cordée.

Fischer Race Pro Classic IFP : 114,99 $

Rossignol Race Skate IFP : 89,99 $

Rossignol Race Classic IFP :  74,99 $

Fischer Race Control Step-in IFP :  69,99 $


*Bien que les skis équipés d’une plaque NIS ne sont pas compatibles avec les fixations Turnamic, il existe deux versions adaptées aux plaques NIS disponibles en commande spéciale seulement. Pour plus d’information, informez-vous auprès d’un conseillers d’une de nos succursales au 514-524-1106.

Le ski de fond en un tournemain : les nouvelles fixations Turnamic
3 votes
Partager ce billet de blogue