Survivre à l’hiver

Pas toujours évident de s’habiller pour profiter de l’hiver et de la neige, n’est-ce pas? Vous avez certainement entendu parler de l’efficacité et de la polyvalence du système multicouche. Si vous ignorez de quoi il en retourne ou si votre mémoire vous joue des tours, alors La Cordée a pensé vous aider à passer un hiver confortable en vous traçant les grandes lignes d’un concept qui vous permet d’adapter votre habillement en fonction de vos activités, de votre tolérance au froid et des aléas de la météo.

MC32Bien que le système multicouche représente une solution efficace pour conserver une température corporelle confortable lors d’une activité physique en plein air, il faut toutefois se rappeler que, comme chaque métabolisme est différent, il vous faudra sûrement faire quelques essais avant de trouver les épaisseurs de vêtement qui conviennent à chacune de vos activités.

Trois couches et trois fonctions différentes

En quelques mots, le multicouche, c’est de savoir s’habiller comme un oignon et de jouer avec les couches selon la température extérieure et en fonction des efforts fournis pendant une activité de plein air. Pour le tronc et les jambes, le principe est le même : chaque couche doit être confortable et ajustée, sans être trop serrée!  Voici quelques pistes pour trouver votre combinaison gagnante.

 

iconmain-baseCouche de base

Fonction : Vous maintenir au sec en évacuant la transpiration.

Conseil : Arrêtez votre choix sur une coupe ajustée qui vous laisse une bonne liberté de mouvement.

 

Possibilités :

iconmain-small-mérinoLaine mérinos : En plus d’être antibactérienne naturellement, la laine mérinos conserve sa capacité isolante même si elle est humide. En fait, elle peut absorber jusqu’à 35 % de son poids en eau tout en demeurant sèche au toucher. Elle constitue donc une excellente couche de base.

 

iconmain-small-polyPolyester ou polypropylène : Il sèche très rapidement et représente un choix judicieux pour ceux qui sont inconfortables avec la laine ou qui transpirent abondamment.

 

N.B. Le coton absorbe l’humidité et prend du temps à sécher. Il faut donc l’éviter pour les sports de plein air, particulièrement l’hiver.

 

iconmain-midCouche intermédiaire

Fonction : Poursuivre l’évacuation de la transpiration vers l’extérieur et vous isoler du froid. Conseil : Optez pour une coupe assez près du corps pour éviter que les courants d’air froid s’invitent dans votre manteau. Notez que l’épaisseur et la quantité d’isolant influencent directement la chaleur que procure la couche intermédiaire.

 

Possibilités :

iconmain-small-mérinoLaine mérinos : Même un peu humide, elle conserve ses propriétés isolantes et ne retient pas les odeurs.

 

iconmain-small-polyLaine polaire : Habituellement faite de polyester, elle sèche donc rapidement et conserve une bonne partie de sa capacité isolante même si elle est mouillée.

 

iconmain-small-synth Isolant synthétique : Conserve ses propriétés isolantes malgré l’humidité et est antiallergène.

 

iconmain-small-duvetDuvet : Durable, souple, naturel et compressible, le duvet représente un excellent isolant. Toutefois, une fois mouillé, il perd ses propriétés isolantes et met beaucoup de temps à sécher*. Pour éviter que la transpiration de votre corps ne le rende humide, il est donc conseillé de l’utiliser pour les activités qui requièrent de faibles efforts physiques ou pour des périodes d’immobilité.

 

*Certains fabricants tentent de repousser cette limite en ajoutant un traitement hydrophobe au duvet ou en l’enveloppant d’un isolant synthétique. Du coup, ils obtiennent un vêtement qui allie les avantages du duvet et ceux d’un isolant synthétique. Ces innovations se trouvent notamment dans les produits Rab, Mountain Hardwear, North Face et Arc’teryx. Visitez une des trois boutiques La Cordée pour vous mettre au parfum des dernières innovations en matière d’isolant pour l’hiver.

 

iconmain-outCouche externe

Fonction : Vous protéger des intempéries telles que le vent, la neige ou la pluie.

Conseil : Privilégiez une coquille non imperméable qui laisse passer l’humidité du corps pour la pratique d’activités aérobiques. Pour les activités modérées ou de faible intensité, optez pour une coquille imperméable (membrane de type Goretex ou un enduit).

 

Possibilités :

iconmain-small-coupeventCoupe-vent : Coupe le vent et la fine pluie.

 

iconmain-small-softshellCoquille souple : Résiste à l’eau et coupe le vent.

 

iconmain-small-shellCoquille : Imperméable et coupe le vent.

 

 

iconmain-mainPour les mains :

Si vous avez tendance à avoir les mains qui gèlent rapidement, optez pour des mitaines plutôt que pour des gants. Collés dans votre mitaine, vos doigts se réchauffent entre eux et restent au chaud plus longtemps que dans un gant. Si vous pratiquez une activité qui nécessite une certaine dextérité, glissez simplement un gant dans votre mitaine. Ainsi, vous profiterez du meilleur des deux mondes.

 

Skieur ou cycliste, savez-vous qu’il existe des modèles de gants hybrides composés de seulement trois doigts? Grâce à ces deniers, vous conservez une certaine dextérité tout en regroupant par deux index et majeur ainsi qu’auriculaire et annulaire pour qu’ils puissent se partager un peu de chaleur.

 

iconmain-piedsPour les pieds :

Enveloppez vos pieds de doux bas de laine. Chaussez-vous de modèles bien ajustés pour éviter qu’ils ne se déplacent dans vos bottes pendant que vous marchez. Évitez les bas de coton qui conservent l’humidité et qui risquent de faire geler vos pieds. Enfilez des bottes basses, confortables, imperméables et dotées de semelles en caoutchouc avec des crampons pour obtenir une stabilité maximale. Finalement, misez sur un bon soutien à la cheville pour vous permettre de marcher avec aplomb sur la neige et sur les petites plaques de glace.

 

En quelques mots, pour aimer l’hiver et demeurer actif malgré le froid, il suffit de bien vous habiller et de miser sur le confort, de la tête aux pieds! Surtout, ne laissez pas l’hiver vous engourdir et passez à l’une des trois boutiques La Cordée pour découvrir les innovations proposées pour lutter contre le froid hivernal.

Survivre à l’hiver
10 votes
Partager ce billet de blogue