Le temps des fêtes, le temps des fat bikes

L’hiver est plutôt bien installé et le temps des fêtes bat son plein. N’y a-t-il pas de meilleur moment dans l’année pour jouer dehors?

Pour satisfaire cette envie de s’épivarder dans la neige, il y a bien sûr cette panoplie de sports populaires : raquette, ski de fond, randonnée, ski alpin. Depuis quelques années on peut ajouter le fat bike à cette liste de sports.

On vous propose donc une petite lecture sur la thématique des fat bikes et ce que La Cordée a à vous offrir en cette fin (et début) d’année.

Pour explorer, le Panorama Chic-Chocs

C’est à l’ombre des Chic-Chocs que les créateurs québécois de ce vélo ont trouvé leur inspiration.

Le fat bike Chic-Chocs de Panorama est l’incarnation du vélo d’aventure conçu pour le bikepacking et l’exploration de territoires vierges… ou presque.

À 27 livres, c’est un poids plume pour un fat bike. Fabriqué de carbone de première qualité, le Chic-Chocs est doté de tous les types d’accroches dont vous pourriez avoir besoin pour vos aventures. Œillets pour porte-bagages arrière, système à trois points d’attache sur la fourche afin d’y arrimer des supports Anything Cage, trois zones pour des porte-bidons. C’est plutôt complet.

Le Chic-Chocs vient évidemment équipé généreusement avec des axes thru-axle de 12 mm à l’arrière et de 15 mm à la fourche et un groupe mécanique SRAM GX 1×11 assorti d’un cockpit et d’un pédalier Race Face. Monté sur une paire de pneus Terrene Wazia, vous pouvez même y installer des crampons métalliques si vous êtes du type extrême en hiver aussi.

Pour aller vite, le Salsa Beargrease

Salsa est bien connu pour ses vélos un peu à l’extérieur de la norme et pour son slogan qui résume la marque plutôt bien : Adventure by bike.

Au-delà de l’aventure pure et dure qu’on retrouve souvent dans le fat bike, c’est l’envie d’aller vite qu’on découvre en roulant le Beargrease. Léger et monté sur des monstres de 27,5 x 4 pouces, ce vélo a un seul objectif : vous garder dans la voie express.

Été comme hiver, les passionnés de montagne et de singletrack se feront un plaisir de rouler le Beargrease.

Offert en deux montages différents, l’un en Shimano SLX 1×11, l’autre en SRAM NX1, le Beargrease saura vous ravir, c’est garanti.

Pour rouler 4 saisons, le Trek Farley 7

Premier vélo de notre sélection construit autour d’un cadre en aluminium, le Trek Farley 7 est un fat bike quatre saisons, prêt à être utilisé dans les plus amusantes singletrack comme dans les pistes enneigées de votre station préférée.

Équipé d’une fourche à suspension et de pneus 27 x 4,5, il passe littéralement partout. Complété avec un ensemble mécanique SRAM NX 1×11 et d’une panoplie de pièces Bontrager, le Farley est un choix idéal pour qui roule son fat bike été comme hiver.

Particularité du Farley, il est doté de pattes arrière Strangehold qui permettent de transformer votre vélo en singlespeed sans devoir utiliser un tendeur de chaîne.

Les valeurs sûres

Voilà nos trois coups de cœur pour 2018. Mais notre sélection ne s’arrête pas là. Voici quelques mentions honorables.

Le Farley 5 de Trek. Monté sur le même cadre que le Farley 7, cette version plus abordable vient équipée d’une fourche rigide en carbone et d’une transmission Shimano Deore ainsi que des freins Level de Sram.

Les Minus de Devinci. Deux vélos montés sur le même cadre en aluminium, équipés de pneus de 26 pouces, ils se déclinent en une version en Shimano XT et l’autre, notre fat bike le plus abordable, en Shimano Altus.

Le Wo de Kona. Comment parler de fat bike et ne pas parler de Kona? LE Wo est un fatbike fabriqué en aluminium 6061, doté de pneus 26 pouces et d’une transmission Shimano Deore, et d’un kit de finition Kona et Race Face. Le Wo est conçu pour accepter les plus larges des pneus de fat bike offerts sur le marché, alors laissez-vous aller.

Le Mukluk NX1 de Salsa. Le fat bike le plus polyvalent de la marque est conçu pour satisfaire les cyclistes dans toutes les situations possibles. La version disponible à La Cordée est équipée d’une transmission SRAM NX1, d’un cadre en aluminium et d’une fourche en carbone.

Les accessoires

Cette année, les moufles sont à l’honneur. Nos mains sont, avec notre visage, les parties les plus exposées au vent. Pour garder vos mains au chaud, des marques comme 45NRTH et CeUnik proposent des moufles parfaitement conçues pour les conditions hivernales rencontrées en fat bike.

Pour ceux qui souhaitent utiliser leurs pédales automatiques même pendant l’hiver, 45NRTH propose les bottes Wolfgar, Wolvhammer et Japanther, ainsi que les guêtres Bergraven.

Le temps des fêtes, le temps des fat bikes
2 votes
Partager ce billet de blogue