Bien porter et bien ajuster son casque de vélo

Le casque de vélo est plutôt à la mode de nos jours. Et avec raison. Selon certaines études, les casques de vélos, bien portés, réduisent de près de 85 % le risque de traumatismes crânien et cérébral graves lors d’un accident. Même si un casque ne protège pas de tous les traumatismes qu’un cycliste peut vivre, il reste une manière simple et plutôt efficace de se protéger la tête en en cas de chute ou d’accident.

Pourtant, il ne suffit pas de porter un casque pour bien se protéger. Pour profiter de la protection maximale qu’un casque a à vous offrir, il faut savoir bien le positionner et bien l’ajuster, mais aussi choisir la bonne taille.

En apprendre davantage sur les casques
Pour partir du bon pied lorsqu’il est question de casque de vélo, il faut d’abord bien choisir son casque. Pour vous aider dans cette étape, nous vous suggérons un autre billet paru il y a quelques semaines qui explique certaines facettes du choix du casque, comme sa certification, le choix des matériaux et son poids.

Choisir la bonne taille

L’ajustement d’un casque ne sera que poudre aux yeux si on porte un casque de la mauvaise taille.

Certains casques d’entrée de gamme sont conçus pour faire à la majorité de la population, et proposent un système d’ajustement qui permet de maintenir le casque bien en place sur une grande variété de périmètres crâniens.

Attention aux petites têtes, car ce type de casque, bien que conforme aux normes de sécurité, peut vous donner un look bubble head qui ne vous donnera pas envie de le porter. À quoi bon s’acheter un casque si on ne le porte pas parce qu’on n’aime pas son style?

Au-delà d’une certaine gamme de prix, à partir d’environ 80 $, les casques sont généralement offerts en trois tailles, parfois plus sur commande spéciale. Grâce à ces tailles, vous trouverez celui qui correspond à la grosseur de votre tête et, en prime, ils sont généralement plus légers et plus aérés.

Le positionnement du casque sur la tête

Lorsqu’on dépose son casque sur sa tête avant de partir au boulot ou pour une randonnée, il ne suffit pas d’attacher les sangles sous son menton et de partir. Il faut s’assurer que le casque soit bien en place et dans la bonne position.

L’avant du casque de vélo devrait arriver deux doigts au-dessus de vos sourcils. Dans cette position, il optimise la protection pour les impacts à l’avant comme à l’arrière de la tête.

Une fois positionné, assurez-vous de bien serrer en place votre casque grâce à la roulette qui se trouve derrière la tête. Serrez suffisamment afin que le casque tienne sur votre tête même si les sangles sous le menton ne sont pas attachées.

L’ajustement du casque et ses sangles

Les dernières parties à ajuster, et non les moindres, sont les sangles. Sans elles, le casque est inutile, tombant inévitablement de votre tête avant qu’il puisse vous protéger d’un quelconque choc. D’où l’importance de bien savoir ajuster son casque et son système de retenue : les sangles.

À droite et à gauche se trouvent les sangles qui passent autour de vos oreilles. Ajustez l’attache en plastique de manière à créer un V directement sous vos oreilles, tout en restant confortable. Les sangles ne doivent pas toucher à vos oreilles.

Finalement, attachez la sangle qui se trouve sous votre menton. Ajustez la position de l’attache de façon à ce qu’elle arrive sous votre menton, bien au centre. Pour une sécurité optimale, vous ne devriez pas être capable de passer plus d’un doigt entre votre menton et l’attache.

Votre tête protégée convenablement, vous êtes fin prêt pour partir pour le boulot ou à l’aventure. N’oubliez pas! À vélo, c’est la sécurité avant tout!

Bien porter et bien ajuster son casque de vélo
7 votes