La Gaspésie, le royaume du ski de haute route au Québec

Les Chic-Chocs sont sans contredit la destination par excellence pour le ski hors-piste dans l’est de l’Amérique. Depuis qu’on skie de manière récréative, les skieurs convergent vers la péninsule gaspésienne pour y faire du hors-piste.

Certains secteurs, dont notamment le Mur des patrouilleurs, le Hog’s Back ou le Champ de Mars ont depuis longtemps fait leur réputation et sont devenus des incontournables. Par contre, depuis quelques années, de nouveaux secteurs se développent ou sont (re)découverts afin d’élargir les possibilités de ski.

Des aménagements ont été faits dans certains secteurs par des passionnés de ski hors-piste. Récemment, la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME) a pris en charge le développement de certains sites en offrant assurances, soutien logistique et financier aux défricheurs de nouveaux secteurs, pour le plus grand plaisir des skieurs et des planchistes. Les droits d’accès aux sites chapeautés par la FQME doivent être payés de manière journalière ou annuelle. Chaque skieur paie 10 $ par jour ou 32 $ par année pour accéder aux sites de la FQME. De plus, une cotisation pour soutenir le développement des sites est demandée. Le paiement peut se faire selon différentes modalités. Notez que des bornes d’autoperception sont normalement disponibles sur les sites. Ce don permet non seulement de démontrer votre appréciation pour le travail qui a été préalablement réalisé, mais il permet aussi de soutenir le développement de nouveaux sites.

Mont Lyall

Véritable étoile montante de la région, cette montagne est probablement devenue, au cours des dernières années, l’une des montagnes les plus visitées dans le réseau. Profitant d’une orientation franche vers l’est, la montagne a été aménagée en partie par la Coop Accès Chic-Chocs. Des sentiers d’ascension, une zone éclaircie dans la forêt et de la signalisation ont été aménagés. Récemment, le site du mont Lyall a joint le réseau de la FQME. De nouveaux secteurs ont été ouverts pour la saison 2018-2019, élargissant les possibilités de ski en cas de tempête.

Murdochville

Il est possible de rejoindre Murdochville à partir du parc de la Gaspésie en empruntant une route de 80 km qui coupe à l’intérieur des terres. Cette destination permet aux skieurs d’y effectuer un séjour plus ou moins long grâce aux installations de la Sépaq, situées au cœur des montagnes. Encore une fois, le secteur des Daltons du mont du Porphyre a bénéficié du soutien de la Coop Accès Chic-Chocs ainsi que de celle du Chic-Chac. Une visite autoguidée des secteurs de ski hors-piste peut être combinée à des remontées en catski, offertes par le Chic-Chac, ou à une visite de la station de ski du mont Miller, située à quelques kilomètres à peine des destinations de ski de haute route.

KM 49-52

Comme son nom l’indique, ce site est situé entre le 49e et le 52e km de la route 299 reliant Sainte-Anne-des-Monts à New Richmond. Les lignes sont visibles directement à partir de la route. Vous pourrez aussi facilement retrouver les chemins d’accès permettant d’accéder aux champs de neige situés un peu plus haut. Ces sites sont généralement plus fréquentés par les habitants de la Baie-des-Chaleurs que par les visiteurs de la région. Étant donné la présence de roches à cet endroit, un bon couvert neigeux est requis pour commencer la saison. Un peu de patience est donc requise avant de visiter ces sites.

Mont Ernest-Laforce

Le mont Ernest-Laforce est situé à l’intérieur des limites du parc de la Gaspésie. Puisque celui-ci ne fait pas partie des secteurs encadrés par la SEPAQ pour le ski de haute route, un permis d’accès pour l’arrière-pays est requis pour quiconque souhaite s’y aventurer. La demande de permis n’est qu’une formalité : il suffit de s’adresser au Centre de découvertes et services situé tout juste à côté du Gîte du Mont-Albert.

La montée de la montagne se fait à travers une belle forêt de conifères, et elle est balisée par des fanions. Le ski, quant à lui, se fait dans cette même forêt, tout juste à côté de la montée. La forêt préserve excessivement bien la neige, mais la pente et la longueur de la portion skiable pourrait en laisser quelques-uns sur leur faim. Quelques autres options sont possibles à partir du sommet, mais ces dernières sont souvent soumises à de fortes rafales.

Station touristique Pin Rouge

Située à quelques kilomètres de New Richmond, la station Pin Rouge offre tout près de 450m de dénivelé. (Sur ces 450 m, il n’y a qu’une seule piste verte, de niveau facile!) Comme la station est ouverte du vendredi au dimanche uniquement, c’est une excellente option pour profiter de la neige accumulée durant la semaine. C’est aussi une très belle destination à visiter lorsque les systèmes météo ne pénètrent pas à l’intérieur des terres et qu’ils restent dans la Baie-des-Chaleurs. Avec des tarifs plus qu’abordables, cette station touristique permet d’inverser le ratio du temps passé à monter la montagne versus le temps passé à skier. Pour ceux qui ne pourraient pas patienter jusqu’à l’ouverture des remontées mécaniques, la station tolère les montées en peaux de phoque en dehors des journées d’ouverture.

La Gaspésie, le royaume du ski de haute route au Québec
1 vote
The following two tabs change content below.
Author Image
Originaire de La Tuque, Evans chausse des skis pour la première fois à l’âge de deux ans. Puis, en 2005, fraîchement gradué, il décide d’aller goûter, avec deux de ses amis, à la fameuse poudreuse de la Colombie-Britannique à bord de sa vieille Subaru. Il tombe sous le charme de ce mode de vie et part à la chasse à la poudreuse dans toute l’Amérique du Nord, avant de faire du monde, son terrain de jeu blanc.
Author Image

Derniers articles de Evans Parent (Tous les articles)