Calendrier de randonnées à découvrir

Si la chaleur des derniers jours vous donne envie de partir avec votre petit sac à dos pour une escapade en montagne, jetez un coup d’œil au calendrier des belles randonnées à faire au fil des mois à venir.

Mai

Le mois de mai est souvent associé à l’arrivée du printemps, mais c’est aussi souvent un mois malaimé par les randonneurs en raison de la fonte des neiges qui occasionne l’infâme « saison de la bouette » alias la Mud Season. Cette saison brune touche les Adirondacks et les autres sommets plus au nord à partir de la mi-avril. De ce fait, il est recommandé d’éviter les sommets de plus de 3000 pi afin de prévenir l’érosion des sentiers, des sols et de la végétation avoisinant l’écosystème fragile dans lequel vous randonnez.

Mais réjouissez-vous, car dans le sud de l’État de New York, il existe un secret bien gardé : les montagnes Catskill. Ce royaume de 35 sommets de plus de 3500 pi (approximativement 1066,8 m) offre des sommets classés entre faciles et très difficiles, dont deux de 4000 pi, qui font partie du mythique Northeast 111. Au programme, beaucoup de variété sur ce magnifique terrain de jeu sauvage, des températures plus chaudes et sèches que celles du Québec, des sommets escarpés et même… des serpents! En fonction du moment prévu pour y aller, il est recommandé de bien vérifier la disponibilité des hébergements, car ce ne sont pas tous les campings qui sont ouverts avant le Memorial Day*. Pour plus d’info sur ces sommets, consultez le site des montagnes Catskill.

Juin

L’arrivée du beau temps et des journées les plus longues de l’année vous donner envie de commencer votre saison de randonnée? Alors, pourquoi ne pas célébrer le Québec, en ce mois de fête nationale, et en profiter pour découvrir notre magnifique territoire? Le réseau de la Sépaq regorge de paysages uniques, sans compter que toutes les raisons sont bonnes pour profiter de la température clémente du mois de juin pour aller jouer dehors.

À proximité de Montréal, il est possible d’explorer le parc national du Mont-Orford dans lequel on retrouve de tout pour tous. Que vous optiez pour le mont Chauve (600 m), qui est idéal à monter en famille parce que son dénivelé est faible, ou encore pour le mont Orford (853 m), plus escarpé, qui se grimpe en suivant le sentier des crêtes et le Pic de l’Ours (740 m). Au Mont-Orford, il y a de quoi passer une journée mémorable tout en contemplant les splendides paysages de l’Estrie.

Si vous êtes dans la région de la Capitale-Nationale, pourquoi ne pas jeter un coup d’œil du côté du parc national de la Jacques-Cartier, aussi situé au sein du réseau de la Sépaq? Lieu grandiose de l’une des plus belles vallées glaciaires de notre territoire, le parc permet de parcourir de hauts plateaux et de voir de magnifiques forêts matures (de feuillus et de conifères), le tout dans le décor pittoresque de la rivière Jacques-Cartier. Sachez que sous certaines conditions, la Sépaq vous permet même maintenant de randonner avec votre compagnon canin sur certains sentiers. En fonction de votre énergie et de celle de pitou, vous pourrez fouler le sentier L’Éperon pour découvrir ses cinq panneaux de découverte portant sur l’histoire du parc ou le sentier Les Coulées, qui vous fera admirer, à travers son relief, la beauté complexe du massif des Laurentides.

Juillet

En juillet et pour les vacances, que diriez-vous de visiter l’un des trois parcs nationaux de Parcs Canada situés au Québec? Vous pourriez séjourner dans le parc national de la Mauricie pour y randonner ou choisir de vivre un voyage de rêve en van jusqu’au parc national Forillon en Gaspésie. Peu importe votre destination, n’oubliez pas d’apporter vos bottes ou vos souliers de randonnée.

Si vous décidez de visiter la Mauricie et ses forêts verdoyantes de conifères et de feuillus qui contrastent majestueusement avec les nombreux lacs que l’on retrouve, vous aurez le choix de deux secteurs et de seize sentiers qui plairont à toutes et à tous! La rando coup de cœur dans le parc : le sentier Lac-du-Pimbina (#15), qui forme une boucle de 13,1 km. Cette randonnée prend environ 5 h 30 et elle alterne entre sommets, belvédères et quiétude des lacs. Info : Randonnée Mauricie.

La mer et les plages de la Gaspésie vous appellent? Alors les expériences à couper le souffle entre mer, falaises et forêt du parc national Forillon sont pour vous! D’ailleurs, saviez-vous que certains des sentiers de ce parc font partie du Sentier international des Appalaches (SIA)? Si, après un avant-midi à marcher sur la grève, vous avez envie de vous sentir libre et vivant, de ressentir le vent frais et salé sur votre peau et dans vos cheveux, vous pourriez faire un petit détour pour aller grimper le Mont-Saint-Alban. Impossible de rester de glace devant la mer et les falaises que vous offre cette petite montagne. Que vous choisissiez de faire une boucle ou une randonnée aller-retour, vous serez éblouis en suivant, pendant quelques heures, les pas des randonneurs qui parcourent dans l’entièreté des 650 km du GRA1. Info : Sentier international des Appalaches.

*Dernier lundi du mois de mai.

En résumé…

Mai : Les montagnes Catskill

Juin : Parc national du Mont-OrfordParc national de la Jacques-Cartier

Juillet : Parc national de la MauricieParc national Forillon

Calendrier de randonnées à découvrir
6 vote[s]
The following two tabs change content below.

Jonathan Morin-Émond

Jonathan, gérant au magasin de Saint-Hubert, caresse le rêve de faire l’ascension complète des majestueux monts Denali et Foraker, situés en plein cœur de l’Alaska. C’est au mois de mai qu’il compte réaliser son projet, accompagné de son fidèle partenaire d’expédition. Au total, l’aventure devrait durer 38 jours et culminer à une altitude de 6194 m, dans des conditions hivernales rigoureuses. Au programme : isolement, paysages à couper le souffle, crevasses, risques d’avalanches et d’engelures et défis de taille, bien sûr!

Derniers articles de Jonathan Morin-Émond (Tous les articles)