La route continue là où le bitume s’arrête

Si vous suivez un peu les nouveautés dans le monde du vélo de route depuis quelques années, vous n’aurez pu que remarquer que ce segment est en pleine mouvance, en pleine transformation. L’arrivée des freins à disque sur les vélos de route a créé toute une commotion. Sont-ils sécuritaires, ou ne le sont-ils pas? C’était la question qui se trouvait sur toutes les lèvres, et particulièrement celles des cyclistes du peloton pro. Malgré l’usage des freins à disque depuis près de 15 ans sur les vélos de montagne, les roadies semblaient réticents à ce changement.

Aujourd’hui, l’acceptation de ce système de freinage est évidente. Toutes les grandes compagnies de pièces de vélo offrent des systèmes de freinage à disque jusqu’au plus haut niveau de leur gamme. Tous les grands manufacturiers fabriquent des cadres compatibles avec les freins à disque. On pourrait même avancer, en se mouillant un peu, que les freins sur jantes sont en net retrait, et peut-être même en voie de disparaître, ou presque. Reste que les freins sur jante n’ont pas dit leur dernier mot.

L’utilisation des freins à disque amène à elle seule un lot de possibilités encore inexploré dans le segment des vélos de route : des pneus plus larges.

Le Kona Sutra LTD, un vélo de touring à disques doté de pneus 700c x 50 mm

Les freins à disque apparaissent donc peu à peu sur les vélos de route, pour cette raison, mais aussi d’autres, comme pour l’efficacité de ce type de freinage. Avec l’arrivée de ce système, on voit aussi apparaître un nouveau segment dans le vélo de route : le gravel bike.

Parallèle au vélo de route, le gravel bike se veut un segment large dans lequel on retrouve des vélos axés sur l’aventure, dotés de cadres en acier, par exemple, et d’autres, axés sur la performance, souvent en carbone, qu’on utilisera alors sur des surfaces moins lisses que l’asphalte ; le gravier, le sable et la terre par exemple. Point commun de ces gravel bikes? La capacité, grâce à l’utilisation de freins à disque et au design d’un cadre offrant plus d’espace, de monter des pneus très larges.

Pour 2018, c’est la panacée. Le segment route en offre toujours plus, et le gravel bike est en pleine explosion. On vous offre un tour de piste des nouveautés route et gravel pour 2018.

Commençons par la route.

Dans l’entrée de gamme, on retrouve chez Trek les tout nouveaux Domane AL. Basés sur sa plateforme endurance, Trek offre les AL 2 et AL 3 – et Women’s AL 2 et Women’s AL 3 – ,dans des paquets plutôt abordables à 949,99 $ et 1169,99 $. Idéal pour le cycliste qui souhaite débuter dans la discipline avec un vélo confortable et un comportement rassurant!

Découvrez aussi toute la gamme Silverstone de Devinci, complètement redessinée et chaussée de pneus de 28 mm en version Shimano Tiagra et Shimano 105 afin de maximiser le confort et le contrôle de votre bolide.

Le nouveau Krypton CS et le Gallium de Argon 18

Argon 18 fait un grand saut vers le segment endurance avec deux tout nouveaux Krypton pour 2018 : le Krypton CS et le Krypton GF. Dotés d’une esthétique hyper soignée, de freins à disque et d’un dégagement conçu pour des pneus de 32 mm, ces deux nouveaux modèles d’Argon 18 jouent sérieusement sur le terrain des vélos de route d’endurance.

À l’autre bout du spectre de la route, dans le haut de gamme de route pure, Argon 18 et Trek offrent de nouveaux rapports qualité-prix exceptionnels sur leur Gallium et Madone 9.0. D’un côté, le Madone 9.0, équipé d’un combo potence-guidon classique et monté en Shimano Ultegra mécanique, est offert pour 2018 à 5499,9 $, tandis que le Gallium d’Argon 18 doté d’un groupe électronique Shimano Ultegra Di2 est en vente à 5999,99 $. Deux valeurs sûres pour qui cherche la performance sur route.

Le très aérodynamique Trek Madone 9.0

De l’autre côté du spectre routier, on tombe dans le segment, très large, des gravel bikes.

Dans le segment performance des gravel bikes, on retrouve le Salsa Warbird Rival 22, un vélo conçu pour les longues courses hors route, comme on en retrouve de plus en plus aux États-Unis, au Canada et au Québec. Son cadre en carbone assure une bonne absorption des vibrations ainsi qu’un transfert optimal de la puissance, le tout dans un format permettant l’utilisation de pneus d’une largeur maximale de 44 mm. Monté en SRAM Rival hydraulique, vous êtes certain d’avoir la force de freinage nécessaire même dans les pires conditions.

Salsa Warbird – Photo Salsa

En compétition directe avec ce dernier vélo, Trek s’est tout récemment lancé à pieds joints dans le gravel bike avec son tout nouveau Checkpoint. Offert avec un cadre en carbone (doté de la technologie IsoSpeed de la marque) ou en aluminium, il est doté d’une panoplie de points d’ancrage, dont ceux pour trois ou quatre porte-bidons selon la taille du cadre et d’un dégagement conçu pour des pneus de 45 mm de largeur.

Différents Trek Checkpoint, offerts en aluminium et en carbone – Photo Trek

De retour chez Salsa, on retrouve les Vaya Tiagra et Vaya Apex, à la frontière entre la route et le touring léger. Offert avec un cadre en acier, des plages de vitesses bien étendues, et beaucoup de dégagement pour les pneus, ce sont peut-être les modèles qui offrent le plus de polyvalence en 2018.

Chez Devinci, la série Hatchet demeure un incontournable et est cette année disponible en une version montée en Shimano 105 doté de freins hydrauliques. Kona nous offre aussi de superbes rapports qualité-prix sur certains modèles de gravel bikes, dont le Rove DL, avec son cadre en aluminium monté en Shimano Sora au petit prix, pour un gravel bike, de 1199,99 $.

Les énormes pneus Road Plus Horizon de WTB – Photo Kona

Au printemps 2016, la marque WTB brise le moule du gravel bike avec ces nouveaux pneus Horizon Road Plus, des pneus 27,5 ou 650b de 47 mm de large… des pneus au volume élevé, compatibles tubeless et conçus pour la route (ou on retrouve traditionnellement des pneus 700c). L’objectif? Offrir tout le confort possible aux cyclistes qui les utilisent, en limitant le plus possible le ralentissement généralement conféré aux pneus d’aussi gros volume. Ce pneu marque rapidement l’esprit et gagne en popularité à tel point que WTB, et plusieurs autres marques, se lance dans la fabrication d’autres modèles de pneus 650b.

Deux ans plus tard, le nombre de vélos conçus à partir de cette nouvelle taille de roue dans le monde la route et du gravel bike a explosé.

Le Surly Midnight Special, tel que vendu par Surly – Photo Surly

Kona propose le Rove NRB DL, doté d’un cadre en aluminium et monté en Shimano 105 hydraulique et livré sur une paire de Horizon Road Plus. Tout récemment, Surly a aussi sauté dans la mêlée en proposant son tout dernier vélo, le Midnight Special, un gravel bike, ou plutôt un vélo de route plus, carrément dessiné autour des pneus 650b x 47 mm de WTB. Vous trouverez les frameset du Midnight Special à notre boutique du boulevard Saint-Laurent.

À cette offre, il ne faudrait pas non plus oublier les classiques du cyclotourisme, toujours disponible à La Cordée, comme les Trek 520, Kona Sutra, et Salsa Marrakesh!

La route continue là où le bitume s’arrête
5 votes
Partager ce billet de blogue