La Piedra Parada : Voyager pour grimper

Notre voyage en Amérique du Sud tire à sa fin. C’est avec nostalgie qu’on vous parle de la vallée de Piedra Parada, l’un de nos coups de coeur du voyage. Située en milieu aride dans la pampa argentine, Piedra Parada est un îlot de chaleur patagonique en cette fin d’automne austral.

Le canyon de la Buitrera vu de El sexto elemento

Piedra Parada est une destination très populaire pour l’escalade sportive et pour bien plus encore. Dès 1979, ce site a été reconnu comme patrimoine archéologique et culturel à la suite de fouilles archéologiques. De plus, puisque le lieu est d’une très grande importance pour la préservation des oiseaux, et qu’on y trouve plusieurs espèces animales et végétales endémiques et emblématiques, une aire naturelle protégée y a été créée en 2006. Le but de cette initiative était aussi de préserver le paysage à des fins récréatives. Toutefois, ce n’est qu’en 2012, grâce à un accord avec des archéologues, que l’escalade a officiellement été acceptée dans le canyon de la Buitrera.

Alexandra sur Gallinita

À 150 kilomètres de la ville d’Esquel, cet ancien volcan qu’est Piedra Parada, vieux de 50 millions d’années, se trouve isolé de toute population. On y aperçoit plus de chinchillónnes (viscaches) et de vaches que d’humains. Chaque soir, le coucher du soleil étend ses teintes mauves sur ce paisible paysage patagonique. Bref, un endroit idéal pour se reposer, ou descansar, comme disent les Argentins.

En termes de commodités, il est possible de camper soit à cinq minutes de marche de l’entrée du canyon, soit au bord du Rìo Chubut ou encore dans le camping de Mario Moncada. Nous avons opté pour ce dernier pour avoir accès à de l’eau potable. Dans ce camping, nul besoin de réveille-matin, car les vaches et les chevaux se font un plaisir de vous indiquer que les premières lueurs du soleil sont arrivées en faisant tinter leur cloche, qui résonne quand ils broutent l’herbe au pied de votre tente.

Mathias sur Yolanda

On a été charmés par l’escalade qu’offre le canyon de la Buitrera. En effet, bien que le lieu soit connu sous le nom de Piedra Parada, la qualité de la roche est bien meilleure dans le canyon. Pas étonnant qu’on y retrouve plus de 250 voies.

Le canyon permet de pratiquer une grande diversité de styles d’escalade, et est composé majoritairement de faces verticales et déversantes. On a grimpé des faces lisses, parsemées de réglettes et de monodoigts; du gros papier sablé; des voies en 3D; une ligne horizontale; le mordor; du fromage gruyère; des grottes et bien d’autres formes tout aussi étranges qu’amusantes.

Multilongueurs coup de coeur : El sexto elemento

On a également aimé que la majorité des voies mesurent 30 mètres (certaines mesuraient même 50 mètres). D’ailleurs, les voies sont faciles d’accès et le secteur le plus éloigné se trouve à une heure de marche de l’entrée du canyon. Piedra Parada est donc un endroit idéal pour les amoureux du cragging. Bien que l’endroit soit reconnu pour ses voies d’une longueur, il offre aussi quelques voies multilongueurs accessibles (5.10-5.11). Ainsi, peu importe votre style ou votre niveau d’escalade, Piedra Parada saura vous charmer, sans aucun doute.

Au début de notre voyage, on n’avait pas planifié notre passage en Argentine. Finalement, charmés par ce pays, on y est restés un mois. C’est lors d’une tempête de neige, dans un refuge à 2000 mètres d’altitude, qu’on a appris l’existence de Piedra Parada, en discutant avec un guide local de Barilche. On s’est laissé porter par le rythme des saisons et des recommandations des gens, et ça nous a donné la chance d’aller à la rencontre d’une nouvelle culture.

Merci à toutes ces personnes formidables qui ont croisé notre chemin durant ce voyage. Que les vaya bién!

🎶 Musique dans vidéo d’en-tête : Nacion Candombe de Silvio Astier 🎶

La Piedra Parada : Voyager pour grimper
3 vote[s]
The following two tabs change content below.

Alexandra et Mathias

Mathias Arroyo-Bégin est caméraman animalier et passionné d’escalade. Alexandra Kateb est guide de plein air, technicienne en bioécologie et passionnée de grimpe. Ils sont amoureux et partenaires d’aventure. Ce printemps, ils partent découvrir les parois du Mexique et du Chili. Oui, pour le plaisir de quitter le quotidien, mais aussi pour renouer avec leurs racines puisqu’ils sont tous les deux originaires de l’Amérique du Sud.

Derniers articles de Alexandra et Mathias (Tous les articles)